Preview : Seahawks @ Bears

background
background
le 09/01/2007 à 00:00 par Alain Fresquet
Mise à jour du 20/10/2010 à 21:03
Chicago a les cartes en mains

C'est bien connu en football, tout commence dans les tranchées. Or, dans ce domaine les Bears ont un avantage certain. La ligne offensive de Seattle a souffert toute la saison. Elle a concédé 49 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, aucune franchise qualifiée pour les phases finales en a accordé autant. On la voit mal contenir le front 4 super dynamique des bleus marine. Même sans le tackle pro bowler Tommie Harris, Tank Johnson, Adewale Ogunleye, Alex Brown et surtout Mark Anderson vont pourrir la vie de Matt Hasselbeck.

La faiblesse la ligne offensive handicape aussi la production d'un Shaun Alexander encore convalescent. Le running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
n'est que l'ombre du MVP de la saison dernière. Si par miracle, il arrive à franchir le premier rideau défensif, il risque de se faire découper par les linebackersLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Brian Urlacher et Lance Briggs. Seul espoir pour les visiteurs marquer tôt dans le match pour semer le doute chez un adversaire fragile psychologiquement. Des exploits individuels du receveur Deion Branch, jamais aussi fort que dans les matchs couperets et du tight end Jeremy Stevens, ressuscité après une grosse performance contre les Cowboys, sont indispensables dans cette entreprise de déstabilisation.

Si les Plantigrades sont dominateurs en défense, ils le sont également en attaque. Le 1er octobre, les vainqueurs de la NFC nord ont battu Seattle 37 à 6. Ce jour-là, le duo de coureurs Thomas Jones-Cedric Benson a gagné 135 yards et marqué 2 Tds. Malgré tout le talent du middle linebacker Lofa Tatupu, il y a de grandes chances pour que ce scénario se répète car la ligne défensive des Hawks n'a pas montré de réels progrès.
Le backfield défensif des Mouettes a perdu 2 titulaires depuis la rencontre cette automne. Kelly Herndon et Marcus Trufant sont tombés au champ d'honneur, ils sont remplacés par deux "journey men" Pete Hunter et Rich Gardner. Dans ces conditions Mushin Muhammad et Bernard Berrian, les receveurs prioritaires de Chicago doivent faire la différence et alimenter le tableau d'affichage surtout que le strong safetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
Michael Boulware s'est illustré par des couvertures désastreuses.

Pour couronner le tout les Bears possèdent l'arme fatale, le retourneur de coup de pied Devin Hester. Ce zébulon insaisissable est capable de transformer le plomb en or. Sur chaque dégagement, les Volatiles seront en danger, d'autant qu'ils ont déjà pris l'eau dans ce domaine contre les Cowboys.

Les tableaux

GPNPCTPPPCDomicileExtérieurAFCNFCDIVSérie
133081,2%4272556-27-12-211-15-11 défaite
97056,2%3353415-34-42-27-53-31 victoire


DivRecord GlobalFace à FaceDiv Record (intra-div tie brkr)Conf RecordRecord sur match en communStrength of VictoryStrength of ScheduleClmnt Conf PF + PAClmnt Overall PF + PAPts Net sur Matchs en CommunPts Net GlobalTD
N13-3-05-1-011-1-00-0-040.4 %43 %25017218
O9-7-03-3-07-5-00-0-038.2 %45.3 %14330-6-2


Pronostic

Evidemment, si Rex Grossman lance 3 interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
en 1 mi-temps, les Seahawks ne seront pas loin de réussir leur second hold-up des playoffs. Mais si le QB de Lovie Smith arrive à survivre à l'énorme pression qu'il a sur les épaules, on ne voit pas comment les Seahawks pourraient dominer une équipe bien mieux armée qu'eux : vainqueur ChicagoEn cas de problème de compréhension sur le fonctionnement des playoffs ou sur certains termes barbares, vous pouvez consulter la rubrique La NFL, comment ça marche ?.

retour à la Playoffs Zone 2006
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je suis grand depuis que je suis petit.  – William "The Refrigerator" Perry

En VO :  I've been big ever since I was little. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !