Week 3 : Déjà la dernière chance ?

OBJ pour sauver les siens ?
OBJ pour sauver les siens ? (Al Bello, Getty Images)
le 21/09/2017 à 18:18 par Rémy Lecomte

À l’aube de la troisième semaine de cette saison 2017, petit focus sur les équipes ayant entamé cette campagne avec deux défaites. Statistiquement, moins de 3% des équipes passant la troisième semaine sans victoire se qualifient pour les playoffs. Ce pourcentage passe à plus de 20 lorsque l’équipe est à une victoire pour deux défaites. Il n’est donc pas trop tard pour rattraper un début catastrophe mais cette semaine peut s’avérer cruciale. Qu’attendre des neuf équipes à la recherche de cette victoire qui pourrait lancer leur saison ?

Le match de la peur : Colts - Browns

Quoi qu’il arrive, une équipe chutera à 0 – 3. Les Cleveland Browns et les Indianapolis Colts sont les seules équipes à 0 – 2 qui s’affronteront ce dimanche. Une opportunité réelle de se relancer face à un adversaire prenable mais surtout le match à ne pas perdre sous peine de voir les derniers espoirs s’envoler dès le mois de septembre. Jacoby Brissett parviendra-t-il à arracher sa première victoire sous la houlette de Chuck Pagano ? Rien n’est moins sûr, c’est d’ailleurs les Browns qui partent favoris selon les bookmakers.

Une victoire accessible

Pour certaines équipes, la victoire cette semaine ne semble pas inabordable. Cette nuit, les Saint Louis Rams se déplacent chez les San Francisco 49ers qui tenteront de déjouer les pronostics en venant des coéquipiers de Jared Goff. Malgré un début de saison très compliqué et des ambitions revues en permanence à la baisse, San Francisco est en mesure d’inquiéter son rival de division.

Mission impossible ?

Pour les six autres équipes, la tâche s’annonce très délicate. Les New Orleans Saints ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes et se déplacent chez des Carolina Panthers toujours invaincus (mais pas convaincants pour autant).Drew Brees reste le plus à même pour remplir cette mission quasi impossible. Pour les autres, il faudra sortir le grand jeu ou, plutôt et, profiter d’un jour sans de l’adversaire.

Des New York Giants totalement amorphes en 2017 se déplacent chez des fringants Philadelphia Eagles qui ont a cœur de se rattraper de la défaite en deuxième semaine face à Kansas City. Les New Yorkais n’ont d’autres choix que de se réveiller, surtout offensivement.

Les New York Jets, qui semblent bien partis pour obtenir le premier choix de la draft, reçoivent des Miami Dolphins qui ont l’ambition de titiller les New England Patriots cette saison. Une victoire permettrait aux floridiens de garder la tête de l’AFC East.

Les Chicago Bears étaient annoncés comme l’une des possibles surprises de la saison. Ils ont surpris, mais surtout déçu les analystes. La réception de Big Ben, Bell et AB risque de ne pas arranger les problèmes récurrents à Chicago. On attend une réaction, mais on imagine difficilement les Pittsburgh Steelers tomber dans le piège.

Cincinnati est la déception de la saison. Ils n’étaient pas attendus comme les grandissimes favoris de la NFL mais on avait pris l’habitude de voir la franchise tigrée jouer les trouble-fêtes dans la conférence américaine. Ce ne sera sans doute pas le cas cette saison avec une attaque qui semble impuissante. La magie A.J. Green  ne suffit plus et c’est un déplacement au Lambeau Fields qui attend les Cincinnati Bengals. Rodgers ne se fera pas prier et souhaite faire oublier la défaite à Atlanta. Les Green Bay Packers pourraient bien donner le coup de grâce à leurs visiteurs du jour.

Les Kansas City Chiefs ont commencé la saison en boulet de canon et ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils défieront les Los Angeles Chargers qui cherchent toujours leur première victoire de la saison après deux défaites frustrantes dues à des field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
manqués en fin de match. Dans le jeu, les Chargers ne sont pas ridicules, ils sont sans doute l’une des meilleures équipes à 0-2, mais le défi qui les attend face à Kansas City est de taille.

Vaincre ou mourir

Aucune qualification pour les playoffs n’est garantie après trois semaines mais un départ avec trois défaites amenuise considérablement les chances de participer aux festivités du mois de janvier. Au pied du mur, ces neufs équipes donneront tout pour recoller au wagon et lancer définitivement leur saison.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'ai jamais vraiment perdu un match dans ma carriére, j'ai juste manqué de temps certaines fois.  – Bobby Lane

En VO :  I never really lost a game in my career, sometimes I just ran out of times. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !