Au bout du suspense, les Eagles arrachent leur premier titre !New England Patriots 33 - 41 Philadelphie Eagles

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Pluie de confettis pour les Eagles ! Ils sont champions au terme d'une rencontre fantastique.
Pluie de confettis pour les Eagles ! Ils sont champions au terme d'une rencontre fantastique. (Rémy Lecomte)
le 05/02/2018 à 07:20 par Rémy Lecomte

Les Eagles et les Patriots nous ont offert un véritable feu d'artifice offensif ce dimanche à Minneapolis ! Nick Foles a été parfait dans son rôle et Tom Brady n'a pas su réaliser un miracle de plus lorsque l'occasion s'est présentée. Un match où les défenses n'ont pas été capable de prendre le dessus mais qui s'est joué sur un big play défensif pour la décision finale. 

Le film du match

1er quart-temps

Après un premier drive durant lequel l'attaque des Eagles a été efficace en troisième tentative, c'est Jake Elliott qui ouvre le score sur un FG de 25 yards. Eagles 3-0 Patriots. Les hostilités sont lancées ! Et la réponse ne se fait pas attendre, Brady emmène son équipe en redzone mais lui aussi se casse les dents à quelques yards de la endzone ! Stephen Gostkowski égalise d'un FG de 26 yards. Eagles 3-3 Patriots. 

La tendance se confirme et les défenses prennent l'eau. Eric Rowe, qui remplace Malcolm Butler (que Belichick a préféré garder sur le banc pour ce match), est visé très régulièrement et perd ses duels. C'est sur l'un de ces duels qu'Alshon Jeffery marque le premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la rencontre sur une passe de 34 yards de Nick Foles. Elliott manque la transformation. QT1 2:34, Eagles 9-3 Patriots. 

2e quart-temps

Après un nouveau drive rondement mené, Brady ne parvient pas à conclure et rien ne s'arrange sur la tentative de field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
: mauvais snap et Stephen Gostkowski  voit son coup de pied heurter le poteau. Deux jeux très positifs pour les Eagles... après ça....

Brandin Cooks prend un énorme tampon au casque de Malcom Jenkins. Sans surprise, le receveur ne reviendra pas sur le terrain après être resté au sol de longues secondes. 

Les choses ne vont pas en s'arrangeant pour la franchise de Robert Kraft. Après une passe d'Amendola non réceptionnée par Brady (vous lisez bien), la 4e tentative et 5 yards n'est pas convertie. Les Patriots rendent la possession aux Eagles. Des Eagles qui n'en demandaient pas tant... 

Qui d'autre que LeGarrette Blount pour aller poignarder les Patriots sur une course de 21 yards ? La conversion à 2 points est manquée. Des points perdus qui auraient pu coûter cher au décompte final. Eagles 15-3 Patriots

Les Patriots sont alors menés de 12 points. En cas de victoire, ce sera le deuxième plus gros déficit pour une victoire dans un Super Bowl !

Les Patriots se relancent bien, Rex Burkhead convertit une screen pass en un gros gain. Mais une fois de plus la conclusion n'est pas là. Néanmois, les trois points sont malgré tout là et les Patriots reviennent à neuf unités.

Stephen Gostkowski réduit l'écart d'un FG de 45 yards. QT2 7:29, Eagles 15-6 Patriots

Alors que Foles donne l'impression de marcher l'eau et d'être absolument inarrêtable, il est finalement intercepté sur une balle mal contrôlée par Alshon Jeffery  ! C'est Duron Harmon qui passait par là et qui en profite. 

Les Patriots profitent de ce momentum pour revenir au score. James White marque sur une course de 26 yards ! Mais Gostkowski manque à son tour le PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
! Eagles 15-12 Patriots

Les Eagles n'ont que deux minutes pour opérer avant la pause mais c'est bien suffisant pour cette attaque qui survole la rencontre. Corey Clement réalise une belle course de 55 yards !

En troisième tentative, Foles cherche Jeffery mais Stephon Gilmore intervient. Les Eagles jouent le tout pour le tout plutôt que de prendre le FG de 19 yards. Et cela leur sourit : les Eagles scorent sur un trick play Patriotesque ! Passe de Trey Burton pour Foles. Un play similaire à celui manqué par les Patriots quelques minutes plus tôt. Score à la pause : Eagles 22-12 Patriots

Pour la première fois de l'histoire du Super Bowl, les deux équipes ont plus de 300 yards à la pause. Les deux quartberback ont lancé pour plus de 200 yards et un touchdown a été réceptionné par... un quarterback ! Autant dire que cette première est historique en plus d'être spectaculaire.

Une deuxième mi-temps encore plus... Foles

3e quart-temps

Retour des vestiaires, les Patriots reviennent avec d'autres intentions et il ne leur faut pas trois minutes pour aller trouver la endzone. ! Huit jeux, 75 yards en 2:45. Brady pour Gronk et l'écart chute à 3 points. 12:15, Eagles 22-19 Patriots

Mais le shootout ne fait que commencer. Les Eagles ne se laissent pas impressionner, ils imposent leur jeu tant au sol que dans les airs et l'action se termine par un touchdown de Corey Clement sur une passe lumineuse de 22 yards de Foles sur 3-et-6 ! Confirmée à la vidéo par Gene Steratore, cette réception risque de faire débat. Eagles 29-19 Patriots

Mais en face, c'est Tom Brady qui prend les choses en main ! Chris Hogan capte la passe du numéro 12 pour les 6 points. QUEL MATCH ! Les défenses annoncées comme les clés du match sont à la rue face à des attaques irrésistibles. Eagles 29-26 Patriots

Un record offensif de plus : 955 yards gagnés avec 40 secondes à jouer dans le QT3 et c'est déjà un record pour un Super Bowl !!

La défense a le dernier mot

4e quart-temps

Les Eagles recreuse légèrement l'écart. Jake Elliott passe le FG de 42 yards soit le nouveau record pour un botteur rookie au Super Bowl et les Eagles reprennent 6 points d'avance. Mais moins d'une possession d'avance cette fois. Eagles 32-26 Patriots

Et comme ils l'ont fait depuis le retour des vestiaires, Brady et ses coéquipiers continuent de trouver les failles défensives adverses. Et c'est de nouveau Gronkowski sur une passe de Brady qui trouve la endzone ! Et les Patriots sont devant pour la première fois du match ! Ce match est absolument incroyable. Eagles 32-33 Patriots

Mais il reste de longues minutes à jouer. Foles ne tremble pas en quatrième tentative et voit son équipe progresser et le chrono s'écouler. C'est alors qu'il trouve son tight end, Zach Ertz  dans la endzone et les Eagles reprennent l'avantage. Pour la petite histoire : Ertz est devenu un coureur après sa réception, c'est donc pour cela que le touchdown a été validé. Eagles 38-33 Patriots
Les Pats ont 1 temps-mort et le two-minute warningTwo-Minute Warning
temps mort institutionnel demandé par les arbitres quand il ne reste plus que 2 minutes à jouer dans chaque mi-temps.
.

Un miracle avorté


FUMBLE !! Sur le 1er sack du match, Tom Brady se fait arracher le ballon par Brandon Graham, récupéré par Derek Barnett ! Il reste 2:09.

Jake Elliott ne tremble pas et améliore son précédent record de 4 yards (46 yards). Le FG le plus important de sa vie donne 8 points d'avance aux Eagles. QT4 1:05, Eagles 41-33 Patriots

Brady doit réaliser un exploit unique : 91 yards en 58 secondes sans temps-mort. Possible ?

  • 1er-et-10 : passe incomplète pour Hogan :53
  • 2e-et-10 : passe incomplète pour White :48
  • 3e-et-10 : passe incomplète pour Amendola :42
  • 4e-et-10 : passe pour Amendola 1st Down après le spike :26
  • 2e-et-10 : passe pour Gronkowski pour 10y et le 1st down, :20 balle sur les 33y de NE.
  • 1er-et-10 : passe pour Gronkowski pour 17y et le 1st down, :13 balle sur les 49y de NE.
  • 1er-et-10 : passe incomplète pour Phillip Dorsett:09 balle sur les 49y de NE.
  • 2e-et-10 : Hail Mary dans la end zoneEnd Zone
    Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
    pour Gronkowski, INCOMPLETE !

 

GAME OVER ! Pas de miracle cette fois pour les Patriots. Les Philadelphia Eagles sont champions !

En bref 

Les Eagles peuvent savourer leur première victoire au Super Bowl au terme d'un match qui a du régaler les spectateurs. Les attaques ont dévoré ces défenses dont on parlait tant. Mais au final c'est un big play défensif des Eagles qui a donné la victoire à Philly. 

Nick Foles est logiquement élu MVP de ce Super Bowl LII. Le back up termine la rencontre avec une fiche hallucinante : 28/43, 373 yards, 3 TD, une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
et... une réception de TD ! En face Brady a réalisé le match parfait avant de subir ce fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
: 28/48 pour 505 yards, 3 touchdowns et aucune interceptions. Soulignons que trois receveurs des Patriots terminent la rencontre avec plus de 100 yards. Blount fut l'une des clé de la réussite des Eagles, il termine la rencontre avec 90 yards sur 14 tentatives et un touchdown. Corey Clement termine la rencontre avec 100 yards de réception sur 4 réception, il est aussi un facteur important dans cette victoire historique. 

Une nuit de records 

  Durant ce match, les équipes ont cumulé 1151 yards, un record ! Les Patriots sont la première équipe à perdre en ayant inscrit autant de points. Un match absolument inoubliable durant lequel on aura assisté à bien des surprises. Eagles, savourez ce premier sacre ! 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 3 9 14 7 0 33
Philadelphia 9 13 7 12 0 41
... chargement de la zone de commentaire ...

 C'est un f... de p... arrogant. C'est ce qui fait de lui un si grand joueur.  – Lawrence Taylor à propos de son coéquipier Phil Simms

En VO :  He's a cocky sumbitch. That's what makes him such a great player. 

Citation réelle proposée par Guillaume. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !