Le point presse : un mercredi sous le signe de la bonne humeurLes joueurs étaient détendus à quatre jour du Super Bowl

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Cox et Brady ont mis l'ambiance durant cette journée
Cox et Brady ont mis l'ambiance durant cette journée (Rémy Lecomte)
le 01/02/2018 à 03:53 par Rémy Lecomte

Pour cette troisième et avant-dernière journée face aux médias, les joueurs et les coachs semblaient détendus. De Fletcher Cox déguisé en catcheur mexicain à Mack Hollins et son rubik's cube, les joueurs des Eagles ont été ouverts aux médias. Dans l'autre camp, Belichick n'a pas hésité à plaisanter avec les journalistes, tout comme Brady quelques minutes plus tard. Des moments rares, en particulier  pour le coach connu pour sa retenue et son franc-parler. 

Philadelphie Eagles 

Dès 10h15, heure locale, les Eagles étaient disponibles pour les médias. Tout d'abord, Doug Pederson a ouvert le bal avec une conférence qui a tourné notamment autour du transfert d'Alex Smith, son ancien quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
à Kansas City. Le coach des Eagles, qui fêtait son cinquantième anniversaire, a souligné les compétences du quarterback et redoute déjà de devoir l'affronter à deux reprises l'an prochain. 

Quelques minutes plus tard, c'est Nick Foles qui a pris le relais et a géré de main de maître les questions des journalistes sur Dion Lewis, son ancien coéquipier ou encore sur le style agressif de son coach notamment en quatrième tentative. 

Fletcher Cox le catcheur mexicain

Fletcher Cox faisait partie des joueurs placés sur des podiums pour répondre aux journalistes. Le defensive tackle, qui en est à 5,5 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
en saison régulière et un sack en playoffs cette année, avait sorti un magnifique masque de catcheur qu'il n'a pas enlevé avant la fin de la session. De quoi détendre l'atmosphère et détourner l'attention des médias ! 

Fletcher Cox prêt à monter sur le ring
Fletcher Cox prêt à monter sur le ring (Rémy Lecomte)

Le rubik's cube pour se détendre

Chaque joueur à sa méthode pour se détendre et se relâcher avant les grands rendez-vous. Pour Mack Hollins, le receveur des Eagles qui compte 17 réceptions pour 235 yards au total cette saison, il s'agit du rubik's cube. Le numéro 10 de la franchise de Philadelphie, intrigant avec son rubik's cube à la main, est capable de terminer ce casse-tête en moins de cinq minutes ! 

Mack Hollins a sa méthode pour se relaxer avant un gros match : le rubik's cube !
Mack Hollins a sa méthode pour se relaxer avant un gros match : le rubik's cube ! (Rémy Lecomte)

Blount impatient à l'idée d'affronter ses coéquipiers

C'est un Blount particulièrement détendu qui s'est adressé aux médias aujourd'hui. L'ancien running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
des Patriots a été fortement sollicité par la presse mais cela n'a pas dérangé le big back qui n'a pas perdu le sourire tout au long de la séance. Soulignant la bonne humeur omniprésente dans l'équipe en tournant son regard vers son coéquipier Fletcher Cox qui était en train de s'amuser avec un journaliste. 

Blount tout sourire avant d'affronter ses anciennes couleurs
Blount tout sourire avant d'affronter ses anciennes couleurs (Rémy Lecomte)

"Avec Belichick, on ne sait jamais à quoi s'attendre"

Le jeune Trey Burton était l'un des nombreux Eagles qui ont accepté de répondre à nos questions. Il a souligné l'importance des joueurs expérimentés ayant déjà participé au Super Bowl et les nombreux conseils prodigués par ces leaders. Ajoutant qu'il était heureux que chaque match ne soit pas comme cela ! Lorsqu'on lui demande ce qu'il attend de la défense mise en place par Patricia et Belichick, il répond qu'ils sont toujours imprévisibles et qu'il est impossible de savoir ce que les deux coachs concoctent. 

New England Patriots

Les Patriots avaient donné rendez-vous à 16h, heure locale, à la presse pour deux conférences presses et des séances ouvertes de questions aux joueurs et entraîneurs.

C'est sans doute Belichick qui a le plus surpris son monde avec de nombreux sourires et même l'une ou l'autre blague envers les journalistes. Notamment lors de cet échange avec un journaliste allemand lui demandant quel était son plan pour contrer Zach Ertz. Ce à quoi le célèbre coach répond:J'imagine que je ne suis pas ici pour dévoiler mes plans pour le match. Next.et d'ajouter c'est la première fois qu'un journaliste allemand me pose une question qui ne concerne pas Sébastian Vollmer. Voici l'extrait tiré de notre live facebook de la conférence de presse : 

Brady était aussi très détendu et a plaisanté sur le fait que tous les journalistes lui parlaient sans arrêt de sa retraite alors que le quarterback compte bien encore jouer quelques années.  Pourquoi tout le monde tient tant à ce que je prenne ma retraite ?demande Brady, le sourire en coin. Précisant qu'il espérait pouvoir jouer jusqu'à ses 45 ans. Celui qui est considéré par beaucoup comme le plus grand quarterback de l'histoire a rappelé à quel point il était difficile d'être privé de Julian Edelman cette saison, lui qui est un de ses plus proches amis en plus d'être un excellent joueur.

Danny Harrison ?

Après ces deux conférences de presse, les autres joueurs étaient attendus par la horde de journalistes présents sur place. James Harrison a piégé les personnes les moins averties en enfilant le maillot de son coéquipier Danny Amendola. Une dame demandant une photo avec lui précisant que son fils est un grand fan de Danny Amendola. Ce à quoi Harrison a demandé si elle savait qui il était et quel était son nom tout en ayant le sourire aux lèvres. Un passage cocasse qui n'a manqué de faire rire les quelques journalistes présents à ce moment-là d'autant que les deux joueurs sont loin d'être ceux qui ressemblent le plus dans le roster ! 

Un peu serrant ce maillot de Amendola sur James Harrison
Un peu serrant ce maillot de Amendola sur James Harrison (Rémy Lecomte)

Mais Harrison n'était pas le seul à s'amuser. Certains jeunes joueurs ne sont pas particulièrement à l'aise face aux caméras et leurs coéquipiers s'en donnent à coeur joie lorsque ceux-ci doivent répondre aux questions des journalistes. C'est le cas ici de Brandon King qui, hilare, filme son coéquipier Eric Lee pas très à l'aise derrière le micro. 

Brandon King charrie son coéquipier Eric Lee durant son interview
Brandon King charrie son coéquipier Eric Lee durant son interview (Rémy Lecomte)

Un pro bowler à notre micro

Ce n'est pas tout les jours que l'on a l'occasion d'interviewer un pro bowler. C'est le full back James Develin, sélectionné cette année pour le Pro Bowl, qui a accepté de répondre à nos questions et s'est expliqué sur le challenge que représentait la défense des Eagles, en particulier pour le jeu au sol des Patriots :

Trey Flowers est devenu l'un des joueurs clés dans la défense de Belichick. Nous lui avons donc demandé comment il gérait le fait de passer de rookie l'an passé à leader dans cette défense cette année : 

Ce mercredi, les joueurs n'ont pas semblé prendre leurs obligations médiatiques comme un calvaire. Que du contraire ! À quatre jours du Super Bowl, difficile de déceler le moindre stress dans le comportement des joueurs et entraîneurs. 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 3 9 14 7 0 33
Philadelphia 9 13 7 12 0 41
... chargement de la zone de commentaire ...

 Le football n'est qu'un jeu, ce qui compte c'est ce qui vous pousse à jouer. Vous vous retrouvez seul contre votre adversaire et vous devez être meilleur que lui ; c'est ce que j'aime dans le jeu !  – Ernie Davis, joueur des Browns de Cleveland, décédé à 23 ans

Citation réelle proposée par Alistair. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !