Clash des générations pour le Big GamePreview Super Bowl : Los Angeles Rams - New England Patriots

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Un Super Bowl 53 explosif nous attend à Atlanta !
Un Super Bowl 53 explosif nous attend à Atlanta !
le 31/01/2019 à 09:59 par Rémy Lecomte

À trois jours du Super Bowl à Atlanta, il est de temps de se pencher sur les éléments clés de cette rencontre entre les Los Angeles Rams et les New England Patriots. Ce match représente un choc des générations entre les dinosaures de la ligue, Tom Brady et Belichick, et les jeunes talents Jared GoffTodd Gurley et McVay. 

Clap neuvième pour Brady/Belichick

Ces chiffres sont connus de tous, mais l'expérience est un avantage non négligeable dans ce type de rencontre. Brady et Belichick, depuis 2001, ont atteint 9 fois ce stade de la compétition, soit une année sur deux. En huit participations, ils remportent cinq titres et subissent trois revers. 

Ce qui a changé en 17 ans 

En 17 ans, le rôle de Brady a totalement changé. Sur ses premières années, Brady était soutenu par une défense de fer et était efficace quand il le fallait. Quelques années plus tard, il a pris une autre ampleur et maintenant il est le leader absolu de l'équipe. Cette année tout particulièrement, difficile de nier la place que prend le quintuple champion dans le vestiaire. Il mène ses troupes vers la victoire et ne tremble pas. 

Des points communs ?

Les comparaisons entre Goff et Brady sont tentantes. Goff arrive à son premier Super Bowl avec un statut d'outsider, comme Brady en 2001 face aux... Rams. Il est aussi en train de se développer grâce à un coach exceptionnel. Goff est très talentueux mais doit une bonne partie de son succès à Sean McVay. Le jeune coach a d'ailleurs eu des échanges réguliers avec Bill Belichick durant la saison. Les deux entraîneurs s'apprécient et se respectent énormément. 

Les clés du match

Parmi tous les matchups, il y en a qui retient particulièrement l'attention. Le duel entre la ligne offensive des Patriots et la ligne défensive des Rams. Aaron Donald et Ndamukong Suh constituent la plus grosse menace de la ligue dans l'intérieur de la ligne. Donald est LE joueur le plus dominant à son poste. En face, il défiera une ligne offensive construite par le coach Dante Scarnecchia. Cette ligne dont on parle trop peu et qui est pourtant la raison du renouveau en cette fin de saison. Brady a tenté 90 passes en deux matchs de playoffs cette année. Face à des défenses réputées pour leur pass rush. Il n'a pas été sacké une seule fois. Mais cette fois, la pression viendra de l'intérieur de la ligne, ce qui change de la donne. Donald a dépassé la barre des 20 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
cette saison et a provoqué 4 fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
. Pas de sack en playoffs, mais une présence toujours plus menaçante pour les quarterbacksQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.

Gurley/Anderson vs Michel/Burkhead/Develin/White

Bien entendu, le jeu au sol sera décisif lors de ce Super Bowl. Gurley, sans doute pas à 100%, n'a été que l'ombre de lui-même face aux Saints mais C.J. Anderson a cependant bien pris le relais. Anderson pourrait faire mal aux Patriots, l'imposant running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
est difficile à stopper avant la ligne de scrimmage et avance sur l'impact grâce à un physique plus qu'impressionnant. La défense des Patriots devra se montrer plus solide que lors de la saison régulière. Gurley (1251 yards et 17 TD en saison régulière - 125 yards et deux TD en playoffs) pourrait profiter de son repos de deux semaines pour ressortir une grosse performance. Incontestablement, le superstar talent est à trouver du côté des Rams avec l'un des meilleurs running backs de la ligue. Mais les Patriots disposent d'un backfield plus varié et d'un running game peut-être plus important que celui des Rams. Aidé par James Develin, un fullback à l'ancienne, le rookie Sony Michel (931 yards et 6 TD en saison régulière - 242 yards et 5 TD en playoffs) réalise une saison canon et a déjà trouvé à 5 reprises la endzone en playoffs. Ajoutez à cela les trois touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de Rex Burkhead et on obtient pas moins de HUIT touchdowns au sol en deux rencontres de playoffs. Avec un autre défi de taille pour la défense de Wade Phillips, celui de stopper James White qui est un habitué des matchs à plus de 7-8 réceptions. 

Et le passing game dans tout ça ? 

De plus, il est difficile de nier l'importance qu'auront les quarterbacks respectifs. Brady, s'il est protégé correctement, trouvera l'homme libre comme il a l'habitude de le faire. Il devrait défier les linebackersLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
qui seront opposés à Rob Gronkowski. Après une saison discrète, Gronk pourrait avoir du boulot dans le passing game. Avec Aqib Talib et Marcus Peters à 100%, les Rams ont une secondary tout à fait différente qui sera capable d'être très agressive. On retrouvera probablement peu de zone defenseDefense
escouade spécialisée dans la défense.
avec des défenseurs de cette qualité. Edelman sera-t-il capable de trouver l'espace face à la pression des cornerbacks ? Ce sera également l'une des clés. En face, on peut imaginer Robert Woods tenu de près par Stephon Gilmore pendant que Brandin Cooks subira souvent une double couverture comme Tyreek Hill il y a deux semaines. Gurley pourrait avoir un rôle important dans le passing game, il pourrait bien dominer les linebackers adverses qui sont plus à l'aise face à la course que dans les airs. Jared Goff devra aussi profiter de son tight end Tyler Higbee et pourquoi pas d'un joueur comme Josh Reynolds capable de se faire oublier et de tuer une défense avec une longue réception. 

Special team

Les Rams disposent sans doute du meilleur kicker de la ligue avec Greg Zuerlein, surnommé Greg The Leg par ses coéquipiers. Mais ils disposent également d'une autre arme de luxe, Johnny Hekker qui est un punter très impressionnant mais aussi un passeur redoutable. Méfiance en quatrième tentative donc ! Intéressant de voir une telle opposition entre des Rams très talentueux en special team et une équipe emmenée par un Belichick qui donne beaucoup d'importance à ce secteur du jeu ! ll ne sera pas temps d'aller se chercher une bière en quatrième tentative, vous voilà prévenus. Les kicks returns pourraient être explosifs avec JoJo Natson et Cordarrelle Patterson ! 

Ambiance dans le Superdome 

L'ambiance sera plus que probablement au rendez-vous dans ce magnifique stade de 73.000 places. D'après les premiers échos de la semaine, avantage Patriots au niveau du nombre de supporters (la distance aidant). Là où les Eagles s'étaient logiquement déplacés en nombre l'an passé pour le match à Minneapolis. 

Mais les deux équipes ont remporté leur rencontre dans une ambiance électrique en déplacement. Cela pourrait jouer un petit rôle en début de match mais nul doute que les ajustements seront rapidement proposés pour que le bruit ne soit plus un facteur. 

En bref 

D'après les bookmakers, les Patriots sont légèrement favoris. Mais ce match s'annonce explosif et surtout très indécis. Il ne serait pas surprenant de voir le titre se jouer dans les dernières minutes/secondes comme ce fut souvent le cas dans les derniers Super Bowl. 

Il ne vous reste qu'à profiter de ces derniers jours et des différentes sorties médiatiques des joueurs avant de savourer pleinement un Super Bowl 53 qui marquera l'histoire d'une de ces franchises. Alors, Brady pour une sixième victoire historique ou Goff pour la première de sa longue carrière ? Réponse dimanche !

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Los Angeles 0 0 3 0 0 3
New England 0 3 0 10 0 13
... chargement de la zone de commentaire ...

 Messieurs, nous sommes devant, mais on ne sait jamais ce que ces joueurs de Cumberland ont dans leurs tripes. Donc dans la deuxième mi-temps, cognez les proprement et cognez les fort, ne baissez pas de régime.  – John Heisman, coach, Georgia Tech son équipe menait 120-0 à le mi-temps, score final 222-0.

En VO :  Men, we're in front, but you never know what those Cumberland players have up their sleeves. So, in the second half, go out and hit 'em clean and hit 'em hard. Don't let up. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !