Le Japon sans sushi !

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Sueyoshi part au TD
Sueyoshi part au TD (Thomas Depaepe)
le 09/07/2011 à 19:05 par Thomas Deligny

Le Japon aura réussi son entrée en coupe du Monde en contrôlant l’Autriche, pays organisateur, (6-24) au terme d’une partie d’un niveau assez relevé. Bien que volontaires en première mi-temps, les Autrichiens n’auront pas réussi à marquer le moindre point en seconde période. Les nippons, quant à eux, marquent déjà les esprits.

 

Dans un stade de Graz revêtu de rouge et blanc, les Autrichiens auront tenu un peu moins d’une mi-temps contre les Japonais. Ils auront réussi à empêcher le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Takata Tetsuo (élu MVP du match côté japonais) de trouver un certain temps ses receveurs, Michael Suess réussissant même un premier sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
. Le field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
sur la première série japonaise est d’ailleurs complètement manqué. Les courses ne donnant rien, les Autrichiens s’appuient sur leurs receveurs Jakob Dieplinger et Armando Ponce de Leon. Celui-ci ne complète pas la passe sur une 3ème et 3, les Autrichiens doivent punter.

Dans un premier quart-temps équilibré où les puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
se succèdent, seul Florian Grein assure le show par ses courses plein centre. Il sait également se muer en receveur pour faire avancer son équipe. Les Autrichiens, qui s’appuient sur leurs RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
, sont finalement récompensés de leurs efforts en ouvrant le score sur un field goal. (3-0).

Fake field goal et 2ème TD nippon
Fake field goal et 2ème TD nippon (Pierre-François Flores)
Cette ouverture du score va provoquer le déclic chez les Japonais qui réussissent à  nouveau un bon retour de kick-off en se retrouvant sur les 48 yards adverses (135 yards à la relance du côté nippon à la mi-temps). Sueyoshi Tomokazu profite des largesses des linebackersLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
pour effectuer une percée plein centre et ouvrir le compteur des nippons (3-7).

Kato Yoki réalise sa première interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
sur le drive suivant et place le cuir sur les 26 yards adverses. Les japonais se montrent créatifs à l’image du QB qui utilisent régulièrement des shuffle pass. Plus tard, sur une 4ème et 7, Maruta Yasuhiro profite d’une feinte de field goal pour inscrire le deuxième TD nippon : le deuxième QB japonais semblait pourtant avoir mis le pied sur la ligne. (3-14)

Loin d’être sonnés, les Autrichiens remontent le terrain de leurs 20 yards notamment grâce à une bombe d’une quarantaine de yards pour Ponce de Leon. Florian Grein a plus de mal à se frayer un chemin dans la défense nippone et les autrichiens réduisent le score sur un field goal. (6-14). Les 30 secondes restant à jouer permettent néanmoins aux japonais de se mettre en bonne position pour tenter et réussir un nouveau field goal grâce à un fructueux retour de kick. Le score est de 6 à 17 à la pause.

 

Florian, le « Grein » de folie autrichien n’aura pas suffi !

 

De retour des vestiaires, Grein réitère ses percées dans la défense japonaise avec des gains de 15 yards. Le QB autrichien, moins inspiré, se fait néanmoins intercepter une seconde fois toujours par Kato Yoki.

Les nippons décident d’user la défense autrichienne et alternent le jeu à la course avec Katuya plein centre, et les petites passes pour Haruta Takahiro. Stoppés dans leur progression, ils sont néanmoins obligés de punter. La fin du 3éme quart-temps est sifflée sur un échange de punt. Comme lors du premier quart, aucun point n’est marqué dans le troisième mais le Japon se retrouve dans une position idéale à l’attaque du dernier quart-temps.

Florian Grein, le MVP autrichien
Florian Grein, le MVP autrichien (Pierre-François Flores)
Florian Hueter réalise alors un superbe sack sur le QB japonais mais il ne peut empêcher le QB de gagner du terrain sur le snap suivant. En position de scorer, Fujita Atsushi manque la tentative de field goal et rend le cuir aux autrichiens qui sont acculés aux limites de leurs propres 10 yards.

Après un punt autrichien, les RB visiteurs effectuent toujours le même travail de sape et contrôlent le temps avec les course Takuya Furutani qui trouvent des ouvertures. Le receveur Hasegawa Shoei capte une belle passe mais se blesse à la cheville sur l’action et est évacué sur une civière. Cela n’empêche pas sur l’action suivante le RB Sueyoshi Tomokazu d’entrer dans la zone d’enbut. Le TD est transformé (6-24).

Les Autrichiens qui prennent des risques avec des passes de plus en plus longues et incomplètes doivent finalement rendre la possession du cuir aux nippons qui égrènent les minutes et goûtent à une victoire largement méritée dans ce premier match de la poule B.

 

 

MVP du match :

Japon : QB Takata Tetsuo

Autriche : RB Florian Grein 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
0 6 0 0 6
0 17 0 7 24
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je suis convaincu que tous les sports deviendront globaux. Un jour, nous aurons sûrement un quarterback d'origine chinoise qui s'appelera Yao Fling.  – Paul Tagliabue (ancien NFL Commissioner)

En VO :  I'm a firm believer that all sports will eventually be global. Someday, we may have a quarterback from China named Yao Fling. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !