CM2015 - Les Bleus en demi-finale après avoir étrillé les AustraliensFrance 53 - 3 Australie

La défense française encore une fois intraitable
La défense française encore une fois intraitable (Thomas Depaepe)
le 13/07/2015 à 14:04 par François-Noël Martin

L’équipe de France (#FFFA) a confirmé ce dimanche ses ambitions dans ce championnat du monde de Football Américain, et elle l’a fait avec la manière ! Opposée à l’Australie, elle s’est qualifiée pour le dernier carré de la compétition en s’imposant 53 à 3.

Comme pour la précédente rencontre face au Brésil, il ne fallait pas arriver, ou plutôt se connecter, en retard pour ne rien manquer de ce France-Australie ! Les Bleus ont en effet abordé leur second match de ces championnats du monde le couteau entre les dents et ouvrent le score dès la première série sur une passe de Paul Durand (6/10, 73 yds, 1 TD) pour Kevin Mwamba (1 rec., 4 yds, 1 TD) dans la endzone (7-0). Grâce à une nouvelle grosse performance de sa Défense, qui ne va laisser passer que 78 yards au sol et 74 yards dans les airs, les hommes de Patrick Esumé récupèrent rapidement la possession du ballon pour creuser l’écart au tableau d’affichage. Alexandre Sy, toujours efficace à 100% au pied, passe un fieldgoal (10-0) avant que Stephen Yepmo (13 courses, 110 yds, 2 TD) ne porte la marque à 17-0 au début du second quart-temps au terme d’un raid de 42 yards.

Anthony Dablé, MVP de la rencontre
Anthony Dablé, MVP de la rencontre (Thomas Depaepe)

Les Australiens vont ensuite inscrire leurs seuls points de la partie en bénéficiant d’une position favorable suite à un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
recouvert dans le camp français : leur progression est limitée à 25 unités, mais Kocwa réussit un fieldgoal à 29 yards des poteaux (17-3). Très en vue depuis le début de la compétition, Anthony Dablé (2 rec., 38 yds, 2KR, 138 yds, 1 TD) poursuit son show en retournant sur 92 yards un nouveau kick-off pour le touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
(24-3), le second plus long de l’histoire des championnats du monde… derrière celui qu’il a réalisé jeudi face au Brésil (102 yards). Puis c’est au tour de l’escouade défensive de voir ses efforts récompensés au tableau d’affichage, en repoussant les Australiens contre leur propre endzone et en signant un safetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
par l’intermédiaire de leur D-Line Willy N’Kishi (26-3). Sur le drive suivant, Stephen Yepmo vole au dessus de la ligne australienne pour inscrire le quatrième touchdown tricolore (33-3). Les français vont alors profiter de cette avance pour faire tourner leur effectif et vont concéder leur second turnover sur une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
juste avant la pause, sans conséquence cette fois-ci.

Au retour des vestiaires, les deux escouades offensives bloquent sur les défenses adverses, avec un fumble recouvert par Robin Mouton côté français, et aucun point n’est inscrit dans le troisième quart-temps.

Au début de la dernière période, les Australiens parviennent enfin à entrer dans la redzone française. Mais Valentin Gnahoua (1 sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
) et les siens tiennent bon et forcent le “turnover on downs”. La machine tricolore se remet alors en marche et Nicolas Khandar(5 courses, 109 yds, 2 TD), appelé cette semaine en renfort pour pallier à la blessure de Brice Rontet, remonte tout le terrain pour inscrire un touchdown de 88 yards à la course (40-3). Le festival tricolore ne s’arrête pas là : quelques minutes plus tard, Samuel Norca recouvre un fumble à 1 petit yard de la ligne d’en-but australienne, que Nicolas Khandar franchira dans la foulée (46-3). Rémi Bertellin (1 rec., 6 yds, 1 TD) parachève l’oeuvre tricolore en captant une passe de Perez Mattison (1/5, 6 yds, 1 TD) dans la end-zone pour le septième et dernier essai de la rencontre.

En s’imposant 53 à 3, l’équipe de France a parfaitement bien terminé sa première semaine de compétition et fait le plein de confiance avant d’affronter les tenants du titre au tour suivant : les Etats-Unis, vainqueurs du Japon 43 à 18. Avec 196 yards parcourus en attaque et avec l’équipe spéciale, Anthony Dablé a su se faire remarquer et reçoit le prix MVP de la rencontre. Cette seconde victoire constitue d'ores et déjà la meilleure performance des Bleus en Coupe du Monde. La demi-finale se jouera dans la nuit de mercredi à jeudi prochain (jeudi 1h pour être précis).

Les Highlights de la FFFA


GAME 2 : FRANCE vs AUSTRALIE par ff-footballamericain

 

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Au football, vous pouvez toujours estropier quelqu'un si vous le désirez.  – Lawrence Taylor

En VO :  In football, you can always maim a person if you wanted to. 

Citation réelle proposée par Guillaume. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !