Euro 2014 : Andreas Hofbauer et les Autrichiens surclassent la France

le logo de l'Euro 2014
le logo de l'Euro 2014 (AFBö)
le 04/06/2014 à 22:32 par Pierre-François Flores

Devant un public acquis à la cause de son équipe, l'Autriche a largement dominé la France (#eurofootUS14 #teamfrance ) dans cette véritable demi-finale de l'Euro 2014 : 28-9 (14-3 à la mi-temps).

Coup sur coup, les Rouges et Blancs inscrivent deux touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
par l'homme du match, le RB Andreas Hofbauer (224 yards en 33 courses). La France est KO debout et le déluge qui s'abat sur l'UPC Arena ne suffit pas à la réveiller. Malgré quelques bonnes phase des deux côtés du ballon et en équipe spéciale (super retour de puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
de 40 yards de Guillaume Rioux), impossible de débloquer le compteur et il faut attendre la toute fin de la première mi-temps pour voir Boris Bédé passer un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
.

Avec une météo plus clémente et la ballon pour l'entame de la seconde mi-temps, on espère un touchdown pour recoller et lancer réellement le match. Mais la défense autrichienne ne l'entend pas de cette oreille et Bédé manque le field goal. Quelques jeux plus tard, Gross se connecte avec Walch pour 55 yards et le TD. 21-3. Un peu plus loin c'est Thaller qui capte une passe pourtant bien défendue dans la end zoneEnd Zone
Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
pour l'estocade : 28-3. La chance semble en plus être du côté autrichien.

De trop nombreuses fautes et un jeu aérien à la dérive

Les Français auront commis trop de fautes pour espérer l'emporter. Après 30 minutes de jeu à peine, ils ont déjà été pénalisés 11 fois pour 100 yards contre 2 pour 20 yards pour leur adversaire.
De plus, le jeu aérien a été très approximatif avec un Perez Mattison à 18/49 (36,7%) pour 236 yards, un TD (en fin de match) et une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
. Les conditions n'expliquent pas tout puisqu'en face, Gross réussi 10 de ses 18 lancers pour 158 yards et 2 TDs.

Le duel Hofbauer-Yepmo a tourné court

Avec ses deux TDs rapides, le second de 72 yards, Hofbauer a éclipsé notre MVP France 2013. Stephen Yepmo a il est vrai été peu utilisé avec seulement 11 courses pour 54 yards contre 33 pour 224 yards pour Hofbauer.

En toute fin de partie, les Français sauvent l'honneur en trouvant enfin l'en-but par Franck Bozec sur une passe de Mattison. 28-9.

Forcément, ce match laisse un peu amer tant on sentait les Bleus capable de grandes choses dans cette compétition après le festival contre les Danois. Sans vouloir leur chercher des excuses, on peut toutefois s'interroger sur le calendrier proposé par l'EFAF : pourquoi faire alterner les matchs des poules A et B de cette manière ? Les Autrichiens ont eu ainsi 48 heures de récupération de plus et le temps de bien préparer la rencontre de ce soir.

Toutefois, il ne faut rien enlever à des Autrichiens surmotivés, talentueux et très réalistes, qui n'ont pas laissé la moindre chance aux hommes de Larry Legault ce soir.

Prochain match samedi contre la Finlande à 14h. En jeu, la médaille de bronze soit d'ores et déjà la certitude de faire moins bien qu'en 2010 où ils avaient terminé vice-champion.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Si votre fils vous rend fou, vous avez le choix entre lui apprendre à jouer Nose Tackle ou l'envoyer jouer sur l'autoroute. Ca revient au même au final.  – L'ancien défenseur et maintenant journaliste Bob Golic.

En VO :  If you're mad at your kid, you can either raise him to be a nose tackle or send him out to play on the freeway. It's about the same. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !