Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Les Molosses montrent l’arrière-garde !

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Tommy Corwin marque le TD
Tommy Corwin marque le TD (Thomas Deligny)
le 24/02/2014 à 18:56 par Thomas Deligny

Les Molosses d’Asnières-sur-Seine ont remporté hier leur match d’ouverture face aux Dauphins de Nice 13 à 10. Dans un match de reprise les hommes de Jérôme Dondey ont fait la différence dans le dernier quart-temps grâce à sa défense.

 

Les Dauphins pourront regretter de n’avoir pas profiter de l’irrégularité de leurs adversaires et n’avoir pas su creuser l’avantage dans les périodes fastes. Hier, les Molosses ont alterné le bon et le passable. Leurs approximations auraient pu leur coûter la victoire mais il faut croire que les sudistes avaient envie de les imiter.

Dès le kickoffKickoff
coup de pied d'engagement en début de mi-temps. Effectué balle à terre depuis la ligne des 30 yards de l'équipe qui engage.
donné pas les Dauphins, les deux returners des Molosses se gênent et Xavier Assor commet un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
récupéré par un joueur de Nice sur les 10 yards. Après deux courses et une passe tentée, Silverio Willem transforme le field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
pour donner l’avantage aux visiteurs (0-3). L’attaque des Molosses ne parvient pas à se chauffer, surtout Marty Patterson et Stéphane Sasa-Eselle qui laissent échapper le cuir. Les Dauphins en profitent alors pour faire le trou sur le drive suivant. Trevor Eggleston force le passage pour inscrire le touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
qui est transformé par Silverio Willem. (0-10)

Xavier Assor sonne enfin la révolte en catchant deux offrandes du revenant Thomas Corwin, qui officiait il y a deux ans sur le synthétique d’Asnières. Le wide-recever s’arrache ainsi pour offrir une nouvelle tentative et amener son équipe dans la red-zone. Le coureur échoue à un yard de la ligne. Les Dauphins en dressant les barbelés commettent deux fautes pour donner de nouvelles tentatives. Le quart-arrière des Molosses décide alors d’imiter son vis-à-vis et force le passage plein centre. Touchdown molosse transformé (7-10)

L’attaque du nouveau coach Dick Bergstrom reprend le contrôle du ballon et après un long drive aurait pu marquer un nouvel essai sur un magnifique catch de Silverio Willem si l’un de ses partenaires ne s’était pas mis à la faute. Sur une 3ème et 15, Trevor Eggleston trouve Pierre-Yves Ducher pour une nouvelle série. Les deux hommes ne réussissent néanmoins pas à se connecter, notamment sur une quatrième tentée. Les deux équipes rentrent aux vestiaires après une autre possession infructueuse chacune même si les Dauphins auraient encore pu profiter d’une erreur d’un joueur molosse. Celui-ci rend la balle vivante sur un puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
en touchant le ballon, heureusement récupéré par un de ses coéquipiers.

 

Une série d’approximations

La deuxième période redémarre comme la première, sur une erreur au retour de kick-off, cette fois de la part des Dauphins. Tristan Baldini laisse échapper le cuir et les Molosses le récupèrent. Marc Bony commet lui aussi un fumble mais un coéquipier se couche sur le ballon. La série des cadeaux continue puisque la défense des visiteurs commet une interférence de passe et offrent une nouvelle série. Thomas Corwin fait le travail d’abord en s’approchant à 5 yards de la ligne puis en s’allongeant pour inscrire un nouvel essai. Cette fois la transformation échoue (13-10).

Les Dauphins mobilisent le cuir durant tout le reste du troisième quart-temps mais le leader de l’attaque laisse échapper à son coach après un sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
d’El Djad Diouf  : « I haven’t enough time ! ». Après un nouveau sack, le punt repousse les Molosses sur leurs 2 yards.

Thomas Corwin est également mis sous pression par la défense adverse et les Dauphins repartent en attaque de leurs 20 yards. Trevor Eggleston se démène et zigzague à nouveau pour trouver la solution. Il prend ainsi des risques sur des courses extérieures. La défense des Molosses prend ses responsabilités et stoppe l’attaque adverse sur ses 5 yards et réussit l’action décisive, le contre du field goal tenté par les Dauphins. 

Malgré les courses de Marc Bony et de Beaudelin Bandoki, les hôtes du jour redonnent une dernière possession aux Dauphins. Avec moins de deux minutes à jouer, on peut penser qu’il sera difficile à Trevor Eggleston d’emmener ses équipiers à la victoire. Mais les Molosses retombent dans leurs travers, une faute personnelle et une contestation trop vigoureuse lui offre 30 yards. La fébrilité se fait sentir des deux côtés, les Dauphins prenant également 20 yards de pénalité (15 yards pour faute personnelle puis 5 pour offsideOffside
hors-jeu.
* En attaque : un joueur qui bouge est déclaré "offside".
* En défense : le moment où le "offside" est jugé est la mise à jeu. Si à ce moment, un joueur a déjà traversé la ligne de scrimmage, il est déclaré hors-jeu. Le seul cas où le hors-jeu défensif ne dépend pas est celui où le défenseur percute un adversaire dans sa précipitation. On parlera toutefois plutôt d'encroachment.
). Tristan Baldini droppe le ballon sur une deep pass et la D-Line des Molosses sackent à deux reprises le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
adverse.

 

Les Molosses n’ont plus qu’à laisser le temps s’égrainer pour glaner un premier succès pour le maintien. La semaine prochaine, les hommes de Jérôme Dondey se déplaceront chez les Templiers, faciles vainqueurs des Kangourous. L’arrière-garde des Molosses devra se méfier du quatuor de receveur d’Elancourt.

 

Quelques photos du match : http://www.flickr.com/photos/76613439@N04/sets/72157641457900105/

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Asnières 0 7 6 0 13
Nice 10 0 0 0 10
... chargement de la zone de commentaire ...

 Rod Woodson a prouvé que le Président Thomas Jefferson avait tort lorsqu'il a dit que tous les hommes sont nés egaux.  – Steve Sabol (président de NFL Film)

En VO :  Rod Woodson proved Thomas Jefferson wrong when he said that all men are created equal. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !