Les 45 tricolores qui affronteront Team USA Eagles

Les tricolores à l
Les tricolores à l (FFFA)
le 13/11/2013 à 20:43 par Thomas Depaepe

La liste des 45 joueurs appelés pour faire face à Team USA Eagles est connue depuis aujourd’hui et on y retrouve très peu de surprise car c’est à quelques exceptions prés celle de ceux qui ont fait le déplacement en Suède le mois dernier. Revue d’effectif.

 

Deux ex-juniors confirment leur place

L’effectif tricolore est assez jeune et 2 ex-juniors présents en Allemagne l’été dernier pour le Championnat d’Europe Juniors ont maintenant fait leur nid en équipe Senior ; il s’agit des défenseurs Valentin Gnahoa et Carl Tembo.

 

QB : le duo Loic Caruso / Perez Mattison aux commandes

Aucune surprise de ce côté vu que c’est la paire qui lance le cuir depuis le match face à Augustana qui sera sur le terrain avec Perez Mattison (toujours sans club) en starter.

 

Une ligne offensive qui se dessine clairement

Entre l’expérience d’un Jean-Philippe Eldin ou d’un Olivier Bordin, l’assurance d’un Bastien Pereira, et les nouveaux visages tricolores incarnés par Valandray Bantantou (Kangs) et Arnaud Montgenie (Ours) qui ont chacun 3 sélections en bleu, on trouve un nouveau venu en la personne du régional de l’étape Jean Fazer des Caîmans. On retrouve aussi deux ex-juniors de la génération « Austin » : Vincent Delage (Kangourous) qui avait eu sa première sélection en Senior depuis le match face à la Suède à l’été 2012, et Mamoudou Doumbouya du Flash.

 

Un groupe de receveur stable

Du côté des Tight-end, en l’absence de César Hebel, ce sera le jeune duo Kevin Mwamba (Flash) et Robin Sebeille (Canonniers) a qui incombera le jeu de bout de ligne. Rappelons que ces deux là sont des habitués des bleus malgré leur jeune âge.

Du côté des receveurs écartés, aucune grosse surprise mais un retour avec le finaliste malheureux en GFL Anthony Couvin (qui jouera aux Templiers cette saison). Le reste du groupe est le même que face à la Suède, et globalement identique depuis plusieurs matchs déjà : Anthony Dable, Steve Delaval, Paul Durand, Ludovic Petit (autre régional de l’étape vu qu’il joue au Mans), et les polyvalents Romain Clot (qui tape aussi les coups de pieds) et Andréas Betza (qui peut aussi jouer en défense).

 

Et au sol ?

Renouvellement de génération très clair au sol, avec presque le même groupe que face aux suédois : Brice Rontet, Théo Sasa-Essele et Stephen Yepmo reviennent, alors que Guillaume Buquet du Flash est lui laissé au repos pour ce match.

 

Une ligne défensive stable…

Avec Maxime Binand en homme de base (le thononais avait bien réussi son match en Suède), Anthony Cheron, Giovanni Nanguy, Valentin Gnahoa Léo Savall, Mamadou Sy et Guiterembi Vickos (qui évolue aussi LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
) on a du classique par rapport au match face à la Suède et face à Augustana (Cheron étant le seul changement avec la non présence de l’Ours Willy N’Kishi).

Mais si c’est du classique, on ne peut être qu’impressionné favorablement par la moyenne d’age de ce groupe et les espoirs que l’on peu placer en l’avenir pour eux car clairement il y a une très belle marge de progression chez les Gnahoa, Savall, Sy ou Vickos… et cela est clairement la marque de fabrique de l’équipe que monte actuellement Larry Legault : de la jeunesse, du talent et de la puissance.

 

… tout comme le groupe de linebackers

Sur cette ligne aussi il n’y a pas de surprise car tous sont des habitués en bleu : Armel Ahidazan, Arnaud Couanon, Kevin Demichelis, Pierre-Yves Ducher, Killian Marnion, Baptiste Noir et Julien Zuppardi sont tous des joueurs qui portent le maillot bleu depuis 3-5 matchs et on sait l’homogénéité et la puissance de ce groupe composé de solides joueurs de foot.

 

Un groupe de DB qui continue évolue à la marge

Face à la Suède le backfield français a été pas mal éprouvé par l’attaque aérienne adverse, et ce groupe devra relever la tête face aux Aigles américains… ce dont il est capable. Pour le backfield profond, on retrouvera Sébastien Sejean, Steve Berton (qui revient en bleu) et Arnaud Vidaller, alors que côté DB, ce sera un groupe assez jeune composé des Kangs Victor Ferrier, Aurélien Fourgeaud et Dorian Marius, du joueur des Centurions Sandy Marcin, du joueur des Iron masks Kevin Yuan et évidement de Carl Tembo dont nous avons parlé en ouverture.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'ai jamais vraiment perdu un match dans ma carriére, j'ai juste manqué de temps certaines fois.  – Bobby Lane

En VO :  I never really lost a game in my career, sometimes I just ran out of times. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !