Alexandre Pré : Objectif maintien

Alexandre Pré parmi ses joueurs
Alexandre Pré parmi ses joueurs (Thomas Depaepe)
le 04/03/2014 à 18:05 par Thomas Depaepe

Après une défaite assez séche lors de leur première rencontre, les Kangourous ont renoué avec la victoire dimanche face aux Météores. Nous avons donc demandé à l'entraineur de l'équipe du Sud-Ouest, Alexandre Pré, de revenir pour nous sur la rencontre mais aussi de nous parler de la maniére dont il envisage la saison pour les Kangourous.

 

Dimanche vous avez remporté le match par un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
au 3ème quart-temps, mais quelle a été la physionomie de la rencontre ?

Les Météores ont fait un premier drive offensif avec 2 first-downs mais ensuite notre défense a cadenassé tout le reste du match en les limitant à 4-5 premières tentatives et à un maximum de puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
. Notre attaque a été capable d’avancer mais on a souvent manqué de quelques inchs pour prendre des premières et malgré 3 passages en red-zone on ne score pas suffisamment : on fait une fois une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
, une fois on manque de peu la première, et une fois on se contente du coup de pied. C’est dommage d’avoir manqué d’à-propos sur la conclusion de nos possessions.

 

Offensivement votre QB Romain Clot a signé un bon premier match, qu’en a-t-il été face aux Météores ?

La protection de ligne est meilleure que l’an dernier et cela permet de moins subir les blitzsBlitz
tactique défensive où les défenseurs sont chargés d'aller sacker le QB ou de plaquer le running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
le plus tôt possible afin d'infliger une perte de terrain à l'attaque. Mais il y a un risque : la défense doit être rapide car sinon elle s'expose à une passe longue.
des adversaires. Les Templiers et les Météores ont tenté de beaucoup blitzer mais Romain Clot a subi très peu de sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
donc c’est la preuve du bon travail de la ligne. Ceci étant dit,  notre QB a été moins à l’aise face aux Météores que face aux Templiers alors pourtant que la défense des Météores est en deçà de celle d’Elancourt : je pense que cela vient du fait que Romain s’est mis un peu trop de pression sur les épaules car il savait que ce match serait essentiel pour notre maintien, il était donc moins dans le relâchement et sur des tentatives ou l’on aurait pu faire des choses il a été un peu trop nerveux et  cela s’est ressenti sur ses libérations de balles.

 

Défensivement le premier match a été compliqué, mais vous avez été plus efficace face à Fontenay.

On va dire qu’à part sur le premier drive où ils ont avancé, nous avons su répondre à leur schéma offensif avec efficacité et ils n’ont jamais été menaçants durant le match. Sur la premiére rencontre de la saison, plusieurs des joueurs cadres en défense ont fait des erreurs en quantité, donc ils avaient à cœur de se rattraper et se sont remis en question à l’entrainement pour montrer qu’ils étaient capable de mieux : ils ont monté leur niveau dimanche, mais ils doivent encore progresser et ils le savent.

 

La défense sera une des clés pour votre maintien car elle aura la tâche de maintenir un score serré pour donner une chance à l’attaque ?

Oui c’est cela. La défense doit monter en puissance et doit concéder le moins de points possibles pour nous laisser toujours dans le match… mais notre attaque a les moyens de faire de bonnes choses car la ligne a bien progress par rapport à l’an dernier et on sait que si Romain Clot sort un match de son niveau cela peut faire mal aux adversaires car il est capable de faire de très bonnes choses lorsqu’il joue libéré.

 

Cette année encore vous avez beaucoup de juniors dans l’effectif. C’est une marque de fabrique pour les Kangs ?

L’an dernier on avait Vincent Delage, Dorian Marius et Geoffrey Malek qui jouaient avec nous alors qu’ils étaient encore Junior et cela a payé comme on a pu le voir. C’est ma politique de faire monter les joueurs capables de jouer en Senior et même s’il y a une prise de risque cela paie comme on a pu le voir l’an dernier avec Delage et Marius. Mais il faut tout de même leur laisser le temps de se former et de s’habituer au jeu en Senior, et ne pas attendre d’un Junior qu’il soit tout de suite au top.

 

Vous avez deux semaines avant votre match face au Flash. Comment allez-vous occuper ces deux semaines ?

On va beaucoup travailler 7avec tout le monde : Romain Clot va par exemple faire un gros travail vidéo car il en a besoin pour progresser. On va axer notre travail sur la préparation tactique mais le match contre le Flash est sans pression dans un sens car il n’entrera pas en lice dans notre lutte pour le maintien car les Centurions ont perdu contre le Flash : une victoire serait du bonus mais une défaite ne nous écarte pas de la course à notre objectif de la saison qui est le maintien.

... chargement de la zone de commentaire ...

 La force est importante. Mais la première chose est de connaître votre adversaire. Si vous le connaissez lui et ce qu'il aime faire, et que vous essayez de l'en empêcher, de le forcer à tenter autre chose, alors vous avez déjà remporté la moitié de la bataille.  – Jonathan Ogden

En VO :  Strength is important. But the number one thing is knowing your opponent. If you know your opponent and what they like to do, and you try to take that away from them, force them to another move, then that's half the battle right there. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !