Casque d'Or: Ours vs Argonautes

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Les Ours prêts à bondir
Les Ours prêts à bondir
le 04/03/2013 à 01:40 par Brice Lapeyre

En ce dimanche, le seigneur météo avait décidé de laisser sortir les Ours de leur tanière sous un soleil radieux. Comme dirait notre feu Thierry Rolland, un temps idéal pour un jeu idéal. C’est dans ces conditions printanières que les Toulousains recevaient leurs homologues Aixois. Les Argonautes n’étaient pas venus en bateau, mais bel et bien bus afin de ramener la toison des Ours et une première victoire en Provence. 

L’idée d’une nouvelle défaite complexifiant encore plus le parcours des anciens pensionnaires de l’Élite rendait les joueurs Aixois fébriles, entrainant une pluie de pénalités sur leur premier drive. La pression défensive des locaux forçait alors les Argos à rendre le ballon à leur adversaire en bonne position. 
Les Ours plus appliqués que lors de leur dernière sortie, martelaient la défense provençale à la course, pénétrant même dans la red zone. Les locaux réussissaient même à ouvrir la marque sur une nouvelle course, mais le score était annulé suite à un holding de la ligne offensive toulousaine. Les plantigrades souhaitaient absolument marquer leurs opposants au fer rouge, et plutôt que de tenter les 3 points, le coach appelait un jeu de passe sur la 4ème tentative. Une tentative échouée qui permettait aux Argos de reprendre le contrôle du ballon sur leur propre 9 yards. 
La défense des Ours ne relâchait pas la pression sur le quarterback provençal, ne lui permettant pas de construire d’attaque, forçant les mauvaises passes. Côté attaque, les locaux n’arrivaient pas à concrétiser suite à des maladresses. Le premier quart temps s’achevait sur un score nul et vierge. 

Le match semblait s’emballer peu après le début du deuxième quart, voyant même les Ours marquer pour de bon cette fois sur une course du RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
#44 François-Xavier Lecomte. Les Ours de Toulouse menaient alors 7-0 après la transformation du touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)

Les Toulousains dominaient les débats étouffant les visiteurs. Cependant ces derniers ne baissaient pas les bras et sur une erreur de l’attaque des noirs et blanc, les Aixois interceptaient le cuir sur leur 40 yards. Les Argonautes repartaient à l’assaut de l’en-but des Ours, arrivant aux portes de la red zone toulousaine. 
À 30 yards de la terre sacrée, avec une 2ème tentative et 10yards, le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
#10 des blanc et rouge provençaux se connectait avec succès à son receveur grâce à une superbe spirale. Le match était relancé, avec un peu moins de deux minutes à jouer avant la mi-temps, 7-7. 

La deuxième période débutait à l’avantage des locaux. Le coach des Ours avait donné comme consigne à ses hommes d’appuyer la ou ça fait mal, le travail de sape des RB commençait alors à payer. Les Ours pénétraient une nouvelle fois en zone rouge Aixoise, mais cela se soldait par un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
passant à gauche des barres. 
Une nouvelle fois les Argonautes récupéraient le ballon en fâcheuse posture. La défense des Ours exemplaires jusqu’a là, notamment grâce à ses hommes de ligne emmenés par un Willy N’Kishi des grands jours, forçait le 3 & out des Argos. Les Toulousains débutaient un nouveau drive en bonne position, mais les joueurs de coach Martin n’ont pas eu le loisir de gagné le moindre yard, leur RB #6 Benoît Sanchez laissait échapper le précieux ballon sur le sol, permettant aux Argos de recouvrir le fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
et d’enregistrer par la même occasion le deuxième turnover de l’après-midi sur leur 40 yards.

#44 FX Lecomte dans un grand jour
#44 FX Lecomte dans un grand jour (Eric Gutierrez)

Le terrain des Argoulets, n’est pas pavé uniquement que de bonnes intentions, et sur le jeu suivant, les locaux par l’intermédiaire de leur arrière #42, leur renvoient l’ascenseur et intercepte le cuir. Ce turnover pose les fondations du drive qui verra #42 François-Xavier Lecomte une nouvelle fois traverser la ligne d’en-but provençale, soulignant la grosse performance dominicale du coureur toulousain. Les Ours passent alors en tête 14-7 suite à une nouvelle transformation.

Les joueurs de la ville rose imposent définitivement leur jeu, anilhant systématiquement les offensives Aixoises, et frappant continuellement la défense des Argonautes au sol, scorant même un long touchdown à la course, annulé pour un bloc dans le dos. 
Le quatrième quart sera le théâtre d’un festival d’interception, les Provençaux forçant la mauvaise passe du QB toulousain alors que ses dernières pénétraient la red zone. Les Argos démarrent un drive sur leur 14yards, et un suivant le schéma du jour, le QB des blanc et rouge se connecte une nouvelle fois, malheureusement pour lui, avec un des DB Toulousain le #23 Pierre Acosta, qui se paye le luxe de retourner le cuir sur 30 yards pour 6 points, les Ours sont alors devant 20-7, puis 21-7 après que le PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
soit convertit. 
Le match ne peut alors plus filer entre les griffes des Ours, mais le sort du match est définitivement scellé sur un dernier coup d’éclat du #23, qui intercepte le QB adverse une seconde fois. Les joueurs locaux n’avaient plus alors qu’à laisser filer l’horloge en portant le ballon au sol. La défense d’Aix-en-Provence pliait encore sur le jeu de course des Toulousains et rompait une nouvelle fois sur une course du RB #6 Benoît Sanchez, aggravant encore le score. 28-7, le match se concluant sur ce score.

La victoire des Ours est somme toute logique, tant les locaux ont contrôlé la ligne de scrimmage et la le jeu au sol, les Toulousains ont également gagné la bataille des turnovers. Avec ses deux fondamentaux, le match ne pouvait logiquement pas leur échapper, l’emportant ainsi à domicile pour la première fois de la saison. 
Les noir et blanc se déplaceront en Avignon le weekend prochain, et subiront un nouveau test face aux Warriors un des favoris de la "conférence" sud, et avant de recevoir les Canonniers de Toulon dans un match qui pourrait sentir la poudre, entre deux équipes bataillant pour la suprématie de la poule A.
Pour les Argonautes le futur s’assombrit de plus en plus, car n’ayant toujours pas goûté à la victoire après 3 journées, le destin pourrait enfin leur sourire lors de la prochaine journée, lorsqu'ils se déplaceront chez les Géants, eux aussi sans victoire au compteur.
Nous réaliserons un point plus précis sur la situation du club provençal, dans le courant de la semaine, grâce à l’aimable coopération de leur président Victor Bahabege. Affaire à suivre…

 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Toulouse 28
Aix-en-Provence 7
... chargement de la zone de commentaire ...

 10.000 dollars à celui qui le sort du match. Ca m'est égal la manière, même si c'est en le frappant avec une bouteille de whisky lorsqu'il sortira du bus.  – Le défenseur des Bears Steve McMichael parlant à ses coéquipiers de Joe Montana.

En VO :  Ten thousand bucks if 'ya knock him outta the game. I don't care if ya hit him with a whiskey bottle when he gets off the bus. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !