Les Chargers surprennent les Ravens en fin de match

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Keenan Allen auteur de 2 TD face à Baltimore
Keenan Allen auteur de 2 TD face à Baltimore (Alex Brandon, AP Photo)
le 01/12/2014 à 04:28 par Pierre-François Flores

Menés 16-10 à la mi-temps et 30-20 à 6 minutes de la fin, les San Diego Chargers (8-4) ont inversé la tendance dans le Money Time pour finalement s'imposer 34-33 dans le Maryland face aux Baltimore Ravens (7-5) sur une passe de touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de Philip Rivers pour Eddie Royal à 38 secondes de la fin du match.

Il aura donc fallu un grand Rivers (34/35, 383 yards, 3 TD et 1 Int., rating 128.9) et une efficacité remarquable sur 3ème tentative (9/11, 81%) pour effacer l'avance des Ravens qui, comme à leur habitude, se sont appuyés sur un Joe Flacco (18/31, 225 yards, 2 TD et 0 Int., rating 102.2 et 1 TD à la course) sûr et un Justin Forsett toujours aussi explosif (106 yards en 24 courses). Mais ils n'ont aussi pas su concrétiser 4 possessions dans la zone rouge californienne par des TD, s'en remettant à Justin Tucker (4/4).

Sur leur dernière chance de l'emporter alors qu'ils ont 6 points de retard, les Chargers doivent remonter 80 yards en 2 minutes 22. Ils bénéficient d'une pénalité pour interférence de passe contre Anthony Levine qui leur donne un first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
sur la ligne de 1 yard adverse. Rivers, qui avait déjà lancé 2 TDs pour Keenan Allen (11 réceptions pour 121 yards, 2 TD), trouve cette fois Eddie Royal (9 réceptions pour 81 yards, 1 TD, 1 fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
) pour la victoire.

Bonne opération en vue des Wild Cards pour San Diego

A ce stade avancée de la saison, toutes les victoires sont précieuses dans la course aux playoffs. Les Chargers ont donc réalisé une superbe opération avec ce 3ème succès de rang. Ils recollent aux Chiefs et aux Broncos qui s'affrontent cette nuit et prennent l'ascendant sur les Ravens en cas d'égalité à la fin du mois. Pour leur prochain défi, ils accueillent les New England Patriots qui viennent de prouver qu'ils étaient prenables ce soir à Green Bay (défaite 26-21). 

Les Ravens, qui n'avaient plus perdu à domicile en novembre depuis 2009, chutent au plus mauvais moment. Avec les défaites des Browns et des Steelers, l'occasion aurait été belle de prendre la 2ème place de l'AFC Nord, au coude à coude avec Cincinnati.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Baltimore 10 6 7 10 0 33
Los Angeles 7 3 3 21 0 34
... chargement de la zone de commentaire ...

 Personne dans le football ne devrait être appelé un génie. Un génie est un type comme Norman Einstein.  – Joe Theisman, ancien QB des Washington Redskins

En VO :  Nobody in football should be called a genius. A genius is a guy like Norman Einstein. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !