Seattle prétendante, San Francisco éliminée

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Bobby Wagner et Richard Sherman : dominateurs
Bobby Wagner et Richard Sherman : dominateurs (Ric Tapia, NFL)
le 15/12/2014 à 23:58 par Pierre-François Flores

Deux semaines après avoir battu les 49ers (7-7) chez eux (19-3), les Seattle Seahawks (10-4) ont réédité la même performance dans leur antre du CenturyLink Field, 17 à 7. Ce succès leur ouvre les portes d'une finale de division la semaine prochaine à Phoenix contre les Cardinals. Une victoire leur donnerait la première place dans la conférence nationale à une journée de la fin (*).
Pour les Californiens en revanche, la saison est d'ores et déjà terminée et avec elle probablement l'ère Jim Harbaugh.

Des regrets pour San Francisco

Si la défense des Seattle Seahawks est absolument monstrueuse en ce moment, celle des 49ers n'a pas à rougir de cette défaite. Avec 290 yards concédés seulement, 4 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
sur Russell Wilson et une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
en toute fin de première mi-temps qui leur permet de virer en tête après 2 quart-temps, elle a largement rempli sa part du contrat. Le problème est que l'on ne peut pas en dire autant de l'attaque : 245 yards gagnés et Colin Kaepernick à 11/19 pour 141 yards (rating 81.3).

Le tournant du match

Difficile de dire si la présence de Frank Gore aurait permis de déjouer les plans des Seahawks mais la série que débutent les 49ers sur leurs 6 yards avec un peu moins de 8 minutes restantes dans le 2ème quart-temps va peser lourd.
Bien qu'acculés contre leur end zoneEnd Zone
Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
, ils réussissent à remonter le terrain progressivement tout en mangeant l'horloge. Sur une passe de Kaep pour le fullback Bruce Miller, Gore veut bloquer Bobby Wagner sur son côté mais se retrouve KO pour le compte.
Les 3 jeux qui suivent sont des improvisations malheureuses de Kaepernick qui est pris 3 fois consécutivement pour des pertes de 1, 2 et 10 yards. En position de tenter un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
longue distance un peu plus tôt, les Niners doivent punter.

Une défense de champions

Nous l'écrivions déjà la semaine précédente et dans nos focus sur la course aux playoffs NFC : la D de l'équipe de l'état de Washington évolue à un niveau proche de celui qu'elle avait l'an dernier. Hier, en plus du faible total de yards concédés, la 2ème défense de la ligue en points (17,3 PPM) a réalisé 6 sacks et n'a laissé q'un TD à San Francisco (soit 10 au total sur leurs deux confrontations). Les Californiens ne sont pas allés plus loin que les 38 yards de Seattle en deuxième mi-temps.
Depuis leur défaite 24-20 à Kansas City, les Seahawks ont gagné leurs 4 rencontres ne concédant que 27 points soit 6,75 par match ! MONSTRUEUX !

Offensivement, la production n'est pas comparable avec les tops attaques de la ligue (11ème avec 24,2 PPM) mais la double menace au sol Wilson (12/24, 168 yards, 1 TD et 1 Int., rating 69.4 ; 5 courses pour 27 yards) et Marshawn Lynch (91 yards, 1 TD) pèsent sur les défenses adverses. Quand cela s'avère nécessaire, Wilson sait aussi lancer depuis sa poche ou en mouvement, par exemple pour Jermaine Kearse (5 réc. 78 yards) ou le rookie Paul Richardson (3 réc. 30 yards, 1 TD).

Vraiment, les Seahawks vont être difficiles à arrêter !

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Seattle 3 0 7 7 0 17
San Francisco 0 7 0 0 0 7
... chargement de la zone de commentaire ...

 Il n'y a pas d'autres options pour jouer en NFL qu'avoir de la chance et avoir réussi une bonne carrière universitaire  – Donte Hall

En VO :  There is no formula to making it to the NFL other than good fortune and and playing well in college. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !