San Francisco bat les Eagles 26 à 21Philly perd son invicibilité

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

La défense des Niners à l'honneur
La défense des Niners à l'honneur (Jed Jacobsohn, Getty Images North America)
le 29/09/2014 à 01:31 par Grégory Célerse

Lors de cette quatrième rencontre de l'année, les 49ers de San Francisco recevaient les Philadelphia Eagles au Levi's Stadium. Si les Californiens souffrent en ce début de saison (1 victoire pour 2 défaites), tout semblait rouler pour les Pennsylvanniens (3 victoires 0 défaite). Un match très intéressant en perspective. 

San Francisco peut-il battre Philly ?  

Colin Kaepernick et les siens ont beaucoup de mal en cette saison 2014-2015 et se sont les Eagles qui aimeraient créer la surprise en battant les californiens à domicile. D'autant que dans le premier quart, l'équipe spéciale des visiteurs parvenait à bloquer un puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
et récupérait le ballon et à l'applatir dans la zone d'enbut. Philadelphie 7 San Francisco 0. Les californiens ripostaient par un coup de pied de Phil Dawson et marquait les trois points pour son équipe. Philadelphie 7 San Franscico 3. Le premier quart temps se terminait sur un score modeste, contre toute attente. Le deuxième quart temps allait par contre, être le plus productif. Frank Gore, le coureur des Niners captait une passe de Colin Kaepernick pour 55 yards et marquait un TD pour permettre aux siens de mener au score. Philadelphie 7 San Francisco 10. Mais les hommes de Chip Kelly allaient riposter et lançaient la charge. Une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de Kaepernick par le FSSafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
Malcolm Jenkins qui retournait pour marquait six points puis un retour de punt de Darren Sproles pour un TD de 82 yards ! Philadelphie 21 San Franscico 10. Phil Dawson se contentait d'un second FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
pour SF. A la mi-temps, les visiteurs menaient 21 à 13.

Nick Foles et la dernière chance de rester invaincu

Les 49ers allaient revenir dans le match en marquant à deux reprises consécutives. D'abord par Dawson qui transformait là son troisième field goal puis par Steve Johnson pour un TD par la passe de 12 yards. Phil Dawson marquait son quatrième field goal. A la fin du troisième, les Forty-niners menaient 23 à 21. 

Pas grand chose à se mettre sous la dent dans le quatrième quart temps. Seul Phil Dawson marquait trois points pour les locaux. Nick Foles et ses hommes se sentaient soudainement pousser des ailes et poussaient avec un drive digne d'une finale du Super Bowl avec moins de 5 minutes à jouer dans le quatrième quart temps. Foles trouvait ses hommes et progressivement parvenait à la ligne des 6 de Frisco. LeSean McCoy (RB, Eagles) parvenait sur une course à la ligne des 1 avec 2 minutes à jouer et sur une troisième tentative. Mais Foles lançait pour son TE, Celek et devait forcer le destin en jouant la quatrième tentative. Foles sortait de la poche avait du temps mais la passe était bien trop haute. San Francisco récupérait le ballon à leur ligne des 2. Philadelphie espérait encore avec une dernière tentative mais Foles se montrait brouillon et ne parvenait pas à connecter avec des receveurs. Sur l'ultime action du match, Foles lançait une passe pour MacLin mais le ballon était interceté par Perrish Cox, CB des niners. Les Eagles laissaient ainsi échapper une chance de rester invaincu à 4-0. Les rouges et or se rassurent en passant à 2-2. Score final Philadelphie 21 San Franscico 26.

A noter : De petites performances pour les deux QBs Kaepernick et Foles qui n'ont pas réaliser leur meilleur match de la saison (Foles 21 passes complétées sur 43 tentées pour 0 TD et 2 interceptions. Seulement 195 yards à la passe. Kaepernick 17 passes complétées pour 30 passes tentées, 2 TDs et 1 interceptions et seulement 218 yards à la passe). 

La performance du match : La défense de San Francisco qui a récupéré deux interceptions et surtout a limité au sol, LeSean Jackson à seulement 17 petits yards au sol (sur 11 courses).

 

 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
San Francisco 3 10 10 3 0 26
Philadelphia 7 14 0 0 0 21
... chargement de la zone de commentaire ...

 10.000 dollars à celui qui le sort du match. Ca m'est égal la manière, même si c'est en le frappant avec une bouteille de whisky lorsqu'il sortira du bus.  – Le défenseur des Bears Steve McMichael parlant à ses coéquipiers de Joe Montana.

En VO :  Ten thousand bucks if 'ya knock him outta the game. I don't care if ya hit him with a whiskey bottle when he gets off the bus. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !