Carson Palmer décisif contre son ancienne équipeArizona bat Cincinnati, 34 à 31

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Carson Palmer se défait de la pression pour faire gagner les siens.
Carson Palmer se défait de la pression pour faire gagner les siens.
le 23/11/2015 à 18:51 par Grégory Richard

Dans l'une des affiches de la semaine, les Arizona Cardinals ont dominé les Cincinnati Bengals lors du Sunday Night (34-31). Pour les retrouvailles avec son ancienne équipe, Carson Palmer a fait la différence dans les dernières minutes, pour offrir le field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de la victoire à son kicker.

Sur la sellette à Cincinnati, en 2010, Carson Palmer avait menacé de prendre sa retraite, en cas de désaccord avec sa franchise. Les Bengals auraient sans doute préférer, au vu de la fin de match du quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
d'Arizona, ce dimanche.

Une minute à jouer au chrono, quand Cincinnati revient à 31-31 sur le terrain des Cardinals. Parti de ses 16 yards, Carson Palmer enregistre trois gains longue distance pour alerter JJ Nelson et Larry Fitzgerald à deux reprises. Quelques secondes plus tard, Chandler Catanzaro transforme ce bon drive avec les trois points de la victoire, sur un coup de pied de 32 yards. Malgré cette dernière série rondement menée, Carson Palmer n'aura pas toujours été à la fête face à son ancienne équipe.

Sur les trois premières attaques d'Arizona, l'ancien Heisman Trophy subit un "3-and-out" et est intercepté à deux reprises. On a connu mieux comme entrée en matière ... Les Bengals capitalisent d'ailleurs sur ces pertes de balle pour inscrire le premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la rencontre, grâce à une réception de Tyler Eifert (0-7). Les Cards égalisent en tout début de deuxième quart-temps, mais Cincinnati reste en tête à la pause, le tout après un superbe drive de plus de 10 minutes. Une série conclue à la course par Jeremy Hill (7-14).

Au retour des vestiaires, la franchise de Glendale appuie clairement sur l'accélérateur. Arizona passe un 21-0 à son adversaire, dans le troisième quart, avec trois passes de touchdown pour Carson Palmer. JJ Nelson, John Brown et David Johnson n'en demandaient pas tant pour donner deux scores d'avance aux leurs (28-14).

Malmenés pendant ce troisième acte, les Bengals finissent par réagir dans la dernière ligne droite. Aidé par les très bons Marvin Jones et Giovani Bernard, Andy Dalton envoie d'abord Jeremy Hill vers un deuxième touchdown à la course, avant de servir Tyler Eifert dans la end-zone adverse. Problème pour les visiteurs : l'attaque perd entretemps un ballon précieux dans sa moitié de terrain. Sous la pression de Markus Golden, Andy Dalton commet un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
qui rapportera trois points aux Cards. Une action bonifiée, à l'instar de la dernière série à venir.

Avec cette victoire, Arizona prend seul la deuxième place de la conférence américaine, aidé par le succès de Green Bay à Minnesota. Les joueurs de Marvin Lewis concèdent eux leur deuxième défaite consécutive, la seconde en primetime. De quoi inquiéter Andy Dalton en vue des playoffs ...

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Arizona 0 7 21 6 0 34
Cincinnati 7 7 0 17 0 31
... chargement de la zone de commentaire ...

 Les perdants d'hier sont les gagnants de demain.  – Terrell Owens

En VO :  Yesterday's loser was determined to become tomorrow's winner. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !