Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Les Packers surpris à domicile face aux BearsGreen Bay Packers 13 – 17 Chicago Bears

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Cutler gagne pour la première fois de sa carrière au Lambeau Field
Cutler gagne pour la première fois de sa carrière au Lambeau Field (Jeffrey Phelps, AP)
le 27/11/2015 à 20:18 par Rémy Lecomte

Alors qu’on célébrait Brett Favre du côté de Green Bay, personne ne s’attendait à ce que les Bears soient en mesure de faire trembler les Packers. Chicago ne s’est cependant pas privé de tout faire pour gâcher la fête en ce jour de Thanksgiving.

La soirée ne commence pas trop mal pour Aaron Rodgers qui trouve Eddie Lacy pour le premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la soirée : 7 – 0. Les locaux prennent les choses en main après deux drives pas très convaincants.

 Lacy relance... les Bears

Alors que Chicago était totalement impuissant offensivement, malgré le retour de Matt Forte et de Alshon Jeffery, c’est Eddy Lacy qui relance Jay Cutler et ses coéquipiers avec un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
sur ses 30 yards. Chicago en profite, Cutler trouve son tight end Zach Miller (en l’absence de Martellus Bennett) et les visiteurs reviennent à 7 partout.

Les Packers sont stoppés en redzone et ne répondent donc qu’avec un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
. Bien boostés par leur touchdown, les Bears prennent l’avantage grâce à Langford qui trouve la endzone à 30 secondes de la mi-temps. C’est 10 – 14. Mais 30 secondes, c’est ce qu’il faut aux Packers pour aller chercher un field goal qui leur permet de retourner aux vestiaires avec seulement un petit point de retard au marquoir.

Une deuxième mi-temps catastrophique

En manque d’inspiration, les Packers semblent tout de même amorcer un bon drive dans le troisième quart-temps. Mais c’est sans compter sur un mauvais snap qui mènera à un sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
de Rodgers. Le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
des Packers sera d’ailleurs touché au coude sur cette action qui coûtera cher aux hommes en vert et jaune.

Les Bears creusent un peu l’écart grâce à un field goal. A trois minutes du terme, Aaron Rodgers, méconnaissable, est intercepté par Tracy Porter. Mais le match n’est pas fini pour autant. Les Packers forcent le 3 & out et récupèrent la balle avec 2min45 à jouer. On se dit alors que Rodgers va sans doute sortir le drive qu’il faut pour donner la victoire aux siens. L’attaque des Packers avance facilement et la défense des visiteurs semble impuissante. Mais cette même défense se montrera héroïque sur ses 8 yards et stoppera Rodgers pour donner une victoire inespérée et inattendue aux Bears !

En bref

Jay Culter l’emporte pour la première fois au Lambeau Field devant un public abasourdi. Les Packers (7 – 4) cèdent donc la première de la division aux Vikings (7 – 3) et les Bears en sont donc maintenant à un bilan de cinq victoires pour six défaites.

La météo peu clémente n’a pas aidé les protagonistes mais Rodgers nous a habitué à mieux. Il rend une fiche moyenne : 22/43 202 yards, un touchdown et une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
. Culter quant à lui termine avec 19/31 200 yards et un touchdown.

Chicago gâche donc la fête le soir où le célèbre numéro 4 de Brett Favre a été retiré. Mais les Packers peuvent regretter les quelques occasions gâchées au cours de ce match et ce turnover de Lacy qui a permis aux visiteurs de rentrer dans le match. C’est incontestablement LA grosse surprise de cette journée de Thanksgiving ! Packers 13 – 17 Bears.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Green Bay 7 6 0 0 0 13
Chicago 0 14 0 3 0 17
... chargement de la zone de commentaire ...

 Si ma mère portait un casque et des épaulières et un uniforme qui ne seraient pas les mêmes que ceux que je porte, je l'écraserais si elle était sur mon chemin. Et j'aime ma mère.  – Bo Jackson

En VO :  If my mother put on a helmet and shoulder pads and a uniform that wasn't the same as the one I was wearing, I'd run over her if she was in my way. And I love my mother. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !