Les Cowboys impuissants face aux PatriotsNew England Patriots 30 – 6 Dallas Cowboys

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

La défense de Dallas n'a pas résisté aux Patriots
La défense de Dallas n'a pas résisté aux Patriots
le 12/10/2015 à 11:15 par Rémy Lecomte

Les Dallas Cowboys, privés de Tony RomoDez Bryant et Lance Dunbar, recevaient les New England Patriots pour la première fois dans l’AT&T Stadium. Un match à sens unique durant lequel l’attaque des Boys n’a jamais su trouver la solution en l’absence de ses deux éléments principaux.

Brady secoué, Weeden impuissant

On le savait, l’après-midi s’annonçait compliqué pour les hommes de Jason Garrett. Heureusement pour Dallas, la défense retrouvait Greg Hardy et Rolando McClain qui faisaient leur retour après avoir purgé une suspension de quatre matchs. L’impact des deux défenseurs ne s’est pas fait attendre. À la mi-temps, la défense des Boys comptaient déjà cinq sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, dont deux pour Hardy et un pour McClain. C’est d’ailleurs grâce à cette défense impressionnante que Dallas a pu entretenir un semblant de suspense durant les deux premiers quarts de la rencontre. Car l’attaque était véritablement amorphe et en panne d’inspiration. Les statistiques parlent d’elles-mêmes, sur les sept drives de la première mi-temps, les locaux ont du se contenter d’un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
et ont subi pas moins de six three-and-out.

Pendant ce temps-là, un quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
sneak de Tom Brady permettait aux Patriots d’inscrire le premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la rencontre. À la mi-temps le score était de 13 – 3 en faveur de la franchise du Massachusetts qui ne semblait cependant pas à son affaire offensivement.

L’attaque des Patriots se réveille, pas celle des Cowboys

Au retour des vestiaires, sur une première tentative et 20, Brady trouve Gronk pour un gain de 33 yards qui réveille l’attaque des Patriots. Sur ce même drive, Brady trouve Dion Lewis qui se jouent de quatre défenseurs après une réception à une main pour finir sa course dans la endzone : 20 – 3, le trou est fait. Et il ne sera d’ailleurs jamais comblé, Dallas répondant simplement par un field goal quelques minutes plus tard.

La suite n’est guère plus glorieuse pour la franchise texane. L’insaisissable Julian Edelman y va aussi de son petit touchdown sur une belle réception de 59 yards. Weeden, qui se contentait de passes courtes jusque là, tente sa chance dans la secondary et est intercepté par Logan Ryan dans le dernier quart-temps.

Une série prend fin

Les Cowboys semblaient en position d’inscrire finalement un touchdown sur leur dernier drive, mais celui-ci s’arrêta à 5 yards de la endzone. C’est donc une série de 65 matchs avec au moins un touchdown qui s’arrête pour les Cowboys. Score final : 30 - 6. 

En bref

Tom Brady termine la rencontre avec une belle fiche : 20/27, 275 yards, deux touchdowns à la passe, un touchdown à la course et toujours aucune interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
. Edelman cumule quatre réceptions pour pas moins de 120 yards. 

Weeden rend une fiche un peu moins brillante : 26/39, 188 yards et une interception. Et c'est de nouveau un running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
qui cumule le plus de réceptions : Darren McFadden avec 9 réceptions pour 62 yards. 

Les Patriots, tout comme les Falcons, les Bengals, les Broncos, les Packers et les Panthers restent invaincus. Ils se déplaceront dimanche à Indianapolis où un parfum de deflategate règnera sans aucun doute cette semaine.

Les Cowboys encaissent donc leur troisième défaite consécutive avant d’entamer une semaine de repos qui arrive à point nommé. Dallas tentera de limiter la casse en attendant avec impatience le retour de Romo et de Bryant. C’est face aux Giants, désormais seuls en tête de la NFC East, qu’ils reprendront du service, dans deux semaines.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Dallas 3 0 3 0 0 6
New England 3 10 7 10 0 30
... chargement de la zone de commentaire ...

 S'ils jouent salement, alors vous jouez salement aussi.  – Lawrence Taylor

En VO :  If they play dirty, then you play dirty. 

Citation réelle proposée par Guillaume. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !