Come-back historique pour les Redskins face aux BucsUn 24-0 effacé pour une victoire 31-30

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Kirk Cousins marque le 1er TD de son équipe à la course
Kirk Cousins marque le 1er TD de son équipe à la course (Patrick Semansky, AP Photo)
le 26/10/2015 à 21:05 par Pierre-François Flores

Les Buccaneers (2-4) ont cru tenir le bon bout. Menant 24-0 dans le 2ème QT, ils ont finalement vu revenir les Washington Redskins (3-4) dans leur rétroviseur avant de se faire coiffer sur fil, 31-30. Les Peaux Rouges réalisent pour la peine le plus gros come-back de leur riche histoire.

A la houlette, leur QB Kirk Cousins (33/40, 317 yards, 3 TD et 0 Int., rating 124.7) auteur de 3 passes de touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
, la dernière à 24 secondes de la fin du match. C'est déjà lui qui avait débloqué le compteur de son équipe à la course dans le 2ème acte. Enfin une belle performance du passeur qui avait lancé au mieux un TD lors d'un match cette saison.

L'écart n'est plus que 3 points avec encore près de 22 minutes à jouer. En cause, deux passes de TDs de Cousins en 2 drives immédiatement consécutifs. Immédiatement puisque les Skins réussissent un onside kick surprise entre les 2, le premier de la saison dans toute la NFL.

Les Bucs, menés par Jameis Winston auteur du meilleur match de sa carrière (21/29, 297 yards, 2 TD et 0 Int., rating 128,1), reprennent 6 points d'avance à 2:24 de la fin sur un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de Connor Barth (21 yards). Mais Captain Kirk remonte les 80 yards qui les séparent de la victoire en pile 2 minutes avec un 9/11 et 75 yards conclu par une passe à Jordan Reed.

Sur leur dernière chance, Winston semble pouvoir conduire Tampa en position de marquer le field goal de la victoire mais Charles Sims commet un incroyable fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
à 39 yards de l'en-but adverse.

Dur pour les Bucs

La pilule risque d'être dur à avaler pour les hommes de Lovie Smith. Menant 24 à rien grâce à une attaque euphorique, la défense a failli. Comment perdre un match avec un QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
à 128 de rating et un coureur, Doug Martin, à 136 yards en 19 courses ? Ce revers fige les Bucs à la dernière place de la NFC Sud.

Washington souffle

On ne peut évidemment pas se satisfaire d'un match où sa défense prend 30 points à la maison. Mais les Redskins ont été tellement mal en point pendant plus d'un tiers du match qu'ils ne vont pas bouder leur plaisir. Ce genre de victoire peut être le point de départ de quelque chose pour un groupe qui se cherche. La suite nous le dira. En attendant, ils sont 2ème de la NFC Est, à égalité avec les Eagles qui ont perdu à Charlotte.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Washington 0 7 14 10 0 31
Tampa Bay 10 14 0 6 0 30
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je ne peux pas penser que Dieu nous a mis sur terre pour être aussi moyen.  – Lou Holtz

En VO :  I can't believe that God put us on this earth to be ordinary. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !