Mission Impossible pour Houston ?Preview Divional Round : Houston Texans @ New England Patriots

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Houston compte sur Osweiler pour créer la surprise
Houston compte sur Osweiler pour créer la surprise (AP Photo)
le 12/01/2017 à 12:45 par Rémy Lecomte

Il est annoncé comme le match le moins serré du weekend, mais tout est possible en playoffs. Les Houston Texans ont quelques raisons d’y croire malgré le déplacement délicat à Foxborough qui les attend durant la nuit de samedi à dimanche. Les New England Patriots comptent bien confirmer leur statut de grands favoris. 

Clap 32

Houston a une revanche à prendre après une défaite 27 – 0 face aux Patriots de… Jacoby Brissett. Cette fois, l’histoire sera sans doute différente. L'inévitable Tom Brady est de retour et jouera son 32ème match de playoffs, un record. L’expérience prouve qu’il tremble rarement dans ces moments. Mais…

Excès de confiance ?

Si on en croit les différents avis et les bookmakers, les Texans n’ont pas la moindre chance de l’emporter. Souvent c’est une bonne manière de galvaniser des joueurs. Les Patriots ont la chance d’être entraîné par Belichick qui respecte tous ses adversaires et ne laissera pas ses joueurs se voir gagnants d’avance. Surtout face à cette défense et face à un coaching staff qui connaît bien la maison.

Patriots offenseOffense
escouade spécialisée dans l'attaque.
vs Texans Defense

Brock Osweiler s’est débarrassé des Oakland Raiders orphelins de leur quarterback. Cette fois il devra affronter Tom Brady. Ce ne sera pas la première fois qu’ils s’affrontent. Osweiler, lorsqu'il jouait à Denver, avait eu raison du #12 s’appuyant sur une grosse défense et un running game efficace. Voilà l’une des clés pour les Texans. Ils doivent réaliser le match parfait et faire déjouer cette attaque si bien huilée. Il faudra compter sur les playmaker comme Jadeveon Clowney qui réalise sa meilleure saison et comme Whitney Mercilus qui pourrait bien mettre une pression supplémentaire sur la ligne offensive adverse. Cette ligne offensive semble très efficace cette saison mais sur un match, face à l’une des meilleures défenses de la ligue, tout peut arriver !

Cependant, Brady se retrouvera, avec, à ses services, Julian Edelman, Martellus Bennett, Chris Hogan, Danny Amendola qui revient de blessure, Malcolm Mitchell et Michael Floyd. Sans oublier Dion Lewis, absent lors de la première confrontation entre ces équipes, et James White qui se transforme souvent en receveur lors qu’il est sur le terrain. Mais ces receveurs seront gardés de près par une secondary qui est diablement efficace face à la passe. Kareem Jackson, A.J. Bouye ou encore Joseph bien aidés par Quintin Demps et ses 6 interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
, ont permis aux Texans de s'imposer comme l’une des meilleures équipes face à la passe cette saison. La défense des Texans est moins solide face à la course, c’est pourquoi on imagine bien LeGarrette Blount accumuler les portées. S’il parvient également à accumuler les yards, ce sera mission impossible pour les Texans. 
Mais pour contrer le running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
des locaux, les Texans pourront compter sur Brian Cushing qui était absent lors de la dernière confrontation. C’est un élément important pour les hommes de Bill O’Brien. À cela on peut ajouter l’absence de Rob Gronkowski même s’il est de suppléé de bien belle manière par Bennett.

Butler Vs Hopkins

De l’autre côté, on aura sans doute droit à un duel entre DeAndre Hopkins et Malcolm Butler. Le receveur des Texans semble avoir retrouvé la confiance de son quarterback lors du Wild Card weekend et leurs stats se sont véritablement métamorphosées. Une bonne chose pour la franchise du Texas qui aura besoin de toutes ses armes pour venir à bout des plans mis en place par Matt Patricia, le coordinateur défensif des Patriots.

La défense de course des Patriots s’appuient sur Dont'a Hightower et devra stopper Lamar Miller qui réalise une saison d’excellente facture avec plus de 1000 yards parcourus. Si Miller est stoppé par la défense, Osweiler devra se montrer plus efficace qu’il ne l’a été cette saison. Une fois de plus, les Patriots sont grands favoris mais avec un match parfait, la franchise de Houston peut inquiéter les locaux.

La surprise de cette saison vient aussi des stats défensives des Patriots. Leur attaque n’est plus à présenter mais défensivement ils concèdent peu de points. À peine 15,6 points par match (ils sont d’ailleurs premiers de la ligue dans cette catégorie) en comparaison la défense très réputée des Texans en prend 20,5 de moyenne. Les Texans sont premiers en yards concédés avec à peine plus de 300 yards tandis que les Patriots en concèdent 25 de plus en moyenne, mais on le sait, c’est en redzone que la défense des locaux fait très mal.

Brady l’homme des playoffs

Pour son 32ème match en playoffs, Brady compte bien continuer sur son rythme de croisière. Il a terminé la saison avec 28 TD et 2 INT, un ratio record. Brady semble toujours sortir son meilleur jeu dans les moments importants comme durant les playoffs. Cependant les équipes étant venue à bout des Patriots en janvier étaient toujours des équipes basées sur une défense de fer. Que ce soit les Broncos, les Jets (qui avaient surpris leur monde en battant les Pats à Foxborough lors du Divisional Round il y a quelques années) ou encore les Ravens. Preuve que cette équipe n’est pas invincible face à des grosses défenses qui peuvent perturber les plans de Belichick et McDaniels.

En bref

Il est inutile de souligner le statut de favoris des Patriots face à une équipe qui n’a convaincu personne cette année. Mais c’est un match de playoffs, la défense des Texans devra sortir le grand jeu pour tenter de perturber cette O-line pendant que la ligne offensive de Houston jouera un rôle décisif lors que les visiteurs auront la possession. Mais à ce stade de la compétition, tous les matchs peuvent surprendre et la moindre erreur peut s’avérer fatale. Les turnovers, en special team notamment, ont coûté cher au Texans en septembre au Gillette Stadium. Le coach de Houston en est conscient "faites une erreur face aux Patriots, ils vous enterreront". Ses joueurs sont prévenus... 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 14 3 7 10 0 34
Houston 3 10 0 3 0 16
... chargement de la zone de commentaire ...

 S'ils jouent salement, alors vous jouez salement aussi.  – Lawrence Taylor

En VO :  If they play dirty, then you play dirty. 

Citation réelle proposée par Guillaume. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !