Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Les Patriots viennent à bout des RavensNew England Patriots 30 - 23 Baltimore Ravens

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Brady dépasse les 400 yards face aux Ravens
Brady dépasse les 400 yards face aux Ravens (Steven Senne, AP Photo)
le 13/12/2016 à 11:24 par Rémy Lecomte

C'était un grand classique de l'AFC que nous proposait ce Monday Night Football. Les Patriots (11-2) recevaient la visite des Ravens  dans un match entre deux candidats aux playoffs. On se souvient de plusieurs rencontres mémorables entre ces deux rivaux, notamment le mano à mano durant le divisional round il y a deux ans. Beaucoup de joueurs ont changé depuis, mais Joe Flacco, Tom Brady, Terrell Suggs, Belichick et Harbaugh sont toujours là et représentent bien la rivalité entre les équipes. Comme ils en ont l'habitude, les deux franchises nous ont offert un beau spectacle. 

Parole à la défense 

Le début de match est timide offensivement, c'est d'ailleurs la défense locale qui inscrira les premiers points du match. Suite à un superbe puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
, les Ravens repartent de leur 1 yard, Malcom Brown plaque le jeune Kenneth Dixon en endzone : SafetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
. Les Ravens réagissent, Kyle Juszczyk profite de quelques plaquages ratés pour avancer de 40 yards sur une passe de son QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
. C'est alors que la défense des Patriots réalisera un deuxième big play : Tucker, qui était parfait cette saison sur field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
(35/35, cinquième plus longue série de l'histoire) est bloqué par Shea McClellin qui l'empêche d'égaler le record de son équipe. C'est toujours 2-0 et la défense des Patriots, tout comme celle des Ravens se montre très solide en ce début de match. 

Une attaque se réveille

Il faudra attendre la fin du premier quart temps pour voir le premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la rencontre. Suite au field goal bloqué, Brady et LeGarrette Blount parcourent le terrain avant de trouver la endzone. C'est Blount qui pose sa quatorzième réalisations de la saison. Il égale le record de son équipe, détenu par Curtis Martin et vieux de 20 ans. 

Ensuite Brady trouve son rookie receveur Malcolm Mitchell pour creuser l'écart. C'est 16 - 0. Moment choisi par Joe Flacco pour balancer une longue passe dans la double couverture défensive adverse. McCourty en profite et intercepte le QB de Baltimore. Les Patriots en profitent pour se retrouver en redzone, mais c'est au tour de Brady de se faire intercepter. Eric Weddle profite d'une des rares erreurs de Brady pour sauver son équipe de la déconvenue. En fin de mi-temps, Tucker retrouve son efficacité et permet à son équipe de retourner au vestiaire avec 13 points de retard : 16 - 3. 

Les Patriots continuent sur leur lancée et creusent l'écart durant le troisième quart-temps. Brady trouve Martellus Bennett  qui tente de faire oublier l'absence de Rob Gronkowski, pour un joli touchdown de 19 yards. C'est 23 - 3, la cause semble entendue. Et pourtant... 

Une special team à la faute

Mais comme souvent quand ces deux équipes se rencontrent, il faut s'attendre à vivre des rebondissements. Cette fois, c'est la special team des Patriots qui relancent par deux fois leurs adversaires. Cyrus Jones, coutumier du fait, touche la balle du pied sur un punt et les Ravens repartent à trois petits yards de la endzone. Flacco ne se fait pas prier et trouver Darren Waller. Sur le kickoffKickoff
coup de pied d'engagement en début de mi-temps. Effectué balle à terre depuis la ligne des 30 yards de l'équipe qui engage.
Matthew Slater à son tour est à la faute. Patrick Onwuasor force le fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
et les Ravens repartent aux portes de la redzone. Et une fois de plus, les Ravens en profitent : Flacco trouve un Dixon totalement esseulé. C'est 23 - 17, en quelques minutes les Ravens sont revenus dans la partie. 

Brady reprend le contrôle 

Alors que les visiteurs reviennent à trois petits points suite à un nouveau field goal de Justin Tucker, Brady décident de reprendre les choses en main. Après être resté muet quelques longues minutes, le quarterback de 39 ans trouve la faille dans la défense de Baltimore et l'exploite parfaitement avec la complicité de Chris Hogan : Touchdown de 79 yards sur le premier play du drive. Malgré un nouveau field goal, le match est plié. Score final : 30 - 23. 

En bref

Face à la meilleure défense de la ligue, Brady termine avec 25/38, 406 yards, 3 touchdown, 1 interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
. Flacco quant à lui rend une fiche de 37/52, 324 yards, deux TD's et une interception. Smith, Perriman et Wallace dépassent la barre des 50 yards alors que Hogan, White, Edelman et Bennett dépasse celle des 70 yards. Les runnings backs ont été décisifs : 72 yards en 18 portées et un touchdown pour Blount. Dixon, le rookie des Ravens quant à lui termine avec 39 yards en 11 tentatives mais ajoute également 8 réceptions pour 42 yards et un touchdown.  

Avec cette onzième victoire, les Patriots prennent seuls la tête de l'AFC avant de se déplacer à Denver pour un nouveau choc. Les Ravens quant à eux sont toujours dans la course aux playoffs mais ils ne devront plus tergiverser s'ils ne veulent pas rentrer précipitamment à la maison.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 9 7 7 7 0 30
Baltimore 0 3 14 6 0 23
... chargement de la zone de commentaire ...

 J'ai une info pour vous. Nous allons gagner ce match. Je le garantis.  – Joe Namath, lors d'une conférence de presse précédent le Superbowl III

En VO :  I've got news for you. We're gonna win the game. I guarantee it. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !