Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Tennessee résiste au comeback des Broncos

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

DeMarco Murray a été précieux face aux Broncos dimanche
DeMarco Murray a été précieux face aux Broncos dimanche (James Kenney, AP Photo)
le 11/12/2016 à 23:37 par Pierre-François Flores

Le match qui se jouait du côté de Nashville entre les Denver Broncos (8-5) et les Tennessee Titans (7-6) était prometteur ; le moins que l'on puisse dire est qu'il a tenu toutes ses promesses. Après 40 minutes catastrophiques en attaque, les champions en titre ont inversé la physionomie du match mais c'est finalement la défense de Tennessee qui assure une victoire précieuse (13-10) leur permettant de remonter à la 2e place de l'AFC Sud.

On peut difficilement être moins productif offensivement que les Broncos en première mi-temps. Toujours dépourvu de jeu de course (18 yards en 9 courses !), Trevor Siemian devient rapidement la seule menace en attaque ; pas de quoi effrayer la défense coachée par le légendaire Dick LeBeau. L'équipe ayant le plus grand nombre de three-and-out de la NFL (43 avant ce match) est muette. Pire, Justin Forsett perd un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
sur sa première course tentée, nous rappelant ainsi que Denver en commet régulièrement (18 avant ce match pour 8 perdus).

En face, l'attaque est très performante au sol avec le QB Marcus Mariota (38 yards), Derrick Henry (12 courses pour 42 yards) et surtout DeMarco Murray (91y en 21 courses et 1 TD). Les Titans appuient sur l'un des rares secteurs défensives où les Broncos pêchent un peu. Les drives s'enchainent, ils sont longs, mais comme souvent avec Denver, peu de points sont marqués.

D de Denver vs O de Tennessee : le drive exemple

Partis de leurs 3 yards, les Titans vont mener une série de 19 jeux en 8:04, leur drive le plus long de la saison, récompensé par un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de 41 yards de Ryan Succop (@ QT2 1:27). A cet instant, Denver n'a joué que 18 jeux. Le score est de 13-0 à la pause pour les locaux et c'est un moindre mal pour les Broncos tant la domination aura été totale en première mi-temps.

Les statistiques après 30 minutes sont ahurissantes : yards à la courses : DEN 12, TEN 138 ; temps de possession : DEN 9:41, TEN 20:19 ; jeux dans le camp adverse : DEN 1, TEN 24 !

En début de deuxième mi-temps, Denver resserre sa défense contre la course tout en interdisant les passes. Mariota, qui avait fini la première mi-temps avec 52 yards, termine le match avec un pauvre 6/20, 88 yards soit un rating de 45.4. Du mieux en défense donc, mais le status quo en attaque.

L'électrochoc pour les Broncos

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas la défense qui va relancer son attaque mais les équipes spéciales. Il reste moins de 5 minutes dans le 3e quart-temps et Denver échoue encore sur une conversion de 3è tentative (3-et-2 ; 3/11 sur le match). C'est alors que le punteur Riley Dixon surprend tout le monde en passant le cuir Cody Latimer pour le first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
(16y). Le match change du tout au tout.


Siemian est bien meilleur et ses deux cibles favorites sont partout. Demaryius Thomas gagne 126 yards en 10 réceptions et Emmanuel Sanders 100 en 11 réceptions et 1 TD.

A l'entrée du dernier acte, Denver tente une 4e tentative pour marquer le TD mais échoue. Tennessee souffle mais son attaque ne répond plus. DeMarcus Ware sacke même Mariota sur la ligne d'en-but et les force à punter. La série suivante va enfin au bout et les Broncos reviennent à 6 points avec 10 minutes à jouer. 13-7 Tennessee @QT4 10:04.

Sur la série suivante, Denver est de nouveau aux portes de la end zoneEnd Zone
Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
et sur la 3è tentative, Siemian pense trouver Bennie Fowler qui drope la passe de TD. Cette fois, Gary Kubiak opte pour le field goal qui ramène son équipe à 3 points. 13-10 Tennessee @QT4 4:33.

Mariota, Murray, Henry ont disparu des radars depuis longtemps. Une chose inconcevable en première mi-temps. Denver revient en attaque avec l'espoir à minima d'arracher la prolongation. Siemian est chaud et joue là le meilleur match de sa carrière. Mais à 64 secondes de la fin, alors qu'il vient de passer à AJ Derby, le TE se fait arracher le ballon par Avery Williamson, récupéré par Daimion Stafford. Les Titans qui n'avaient pas récupéré un fumble depuis le début de la saison, viennent d'en arracher 2 et ils valent de l'or.

Avec ce succès, Tennessee reste 1er ex-aequo avec les Texans et se rapprochent de la 2e équipe Wild Card... celle des Broncos. A l'inverse, Denver voit ses chances de remporter l'AFC Ouest s'éloigner et son avance pour cette dernière place qualificative se réduire. Le dernier champion a ne pas se qualifier pour les playoffs la saison suivante était les Ravens en 2013.

Trevor Siemian est la satisfaction en attaque pour Denver. Il termine avec près de 70% de passes complétées (35/51) pour 334 yards et 1 TD (rating 93.1). Mais c'était trop peu pour prendre le dessus sur une défense qui a su annihiler le jeu de course.
A noter qu'au final Denver finit avec plus de yards (348 à 253, Tennessee a gagné 63 yards en 2e mi-temps), plus de first downs (19 à 16) et recolle en terme de possession avec 27:33 vs 32:17.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Tennessee 10 3 0 0 0 13
Denver 0 0 0 10 0 10
... chargement de la zone de commentaire ...

 Rod Woodson a prouvé que le Président Thomas Jefferson avait tort lorsqu'il a dit que tous les hommes sont nés egaux.  – Steve Sabol (président de NFL Film)

En VO :  Rod Woodson proved Thomas Jefferson wrong when he said that all men are created equal. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !