Les Patriots champions AFC Est et dispensés de 1er tour

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Tom Brady jouera son 32e match de playoffs en janvier !
Tom Brady jouera son 32e match de playoffs en janvier ! (Jack Dempsey, AP Photo)
le 19/12/2016 à 02:13 par Pierre-François Flores

Les New England Patriots (12-2) sont allés s'imposer à Denver 16 à 3 et s'adjugent ainsi une 8e couronne consécutive dans l'AFC Est, du jamais vu. Mieux, ils savent déjà qu'ils seront dispensés de premier tour de playoffs. La success story continue donc pour Bill Belichick et Tom Brady. Ce dernier jouera en janvier son 32e match de phase finale soit l'équivalent de 2 saisons régulières complètes.

Peyton Manning parti, cette confrontation n'avait pas l'attrait des saisons précédentes. Il s'agissait néanmoins d'un match très important pour les deux équipes. Denver devait gagner pour garder son destin en mains dans la course aux Wild Cards AFC tandis que les Patriots pouvaient obtenir une 7e first-round bye consécutive. Surtout, Tom Brady (16/32, 188 yards, 0 TD et 0 Int., rating 68.2) et son attaque allaient se frotter à une redoutable défense, un bon test avant les playoffs.

Le match commence d'ailleurs par un 3-and-out des Patriots mais sur le punt Jordan Norwood commet le fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
et rend la possession à New England. Sans avancer, les visiteurs mènent 3-0. Brady réalise la pire entame de sa carrière avec un 0/6 à la passe.

Sur la série suivante, Denver avance bien, notamment par les courses de Justin Forsett (10 courses pour 37 yards), et égalise. 3-3. Dans la foulée, Trevor Siemian (25/40, 282 yards, 0 TD et 1 Int., rating 73.1) mène un drive qui atteint la zone rouge. Alors que les 3 points du field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
est quasiment assuré, le jeune QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
tente une passe risquée sur une 3e-et-3 qu'intercepte Logan Ryan (1ère de la saison).

Le match bascule définitivement

Brady réussit enfin ses passes (4/4) et la sanction ne se fait pas attendre : LeGarrette Blount marque son 15e TD de la saison et bat le record de la franchise détenu par Curtis Martin. 10-3 Patriots @QT2 11:01.

La défense des hommes de Matt Patricia ferme le peu de place qui était disponible pour les coureurs du Colorado et verrouille les cibles favorites de Siemian : Demaryius Thomas (7 réceptions pour 91 yards) et Emmanuel Sanders (3 réceptions pour 48 yards, surtout en toute fin de partie). Il faut attendre 28 minutes 30 pour voir un first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
de Denver. Nous sommes au début du 4e quart-temps.

A gagne terrain, New England joue plus souvent dans le camp adverse que son adversaire ce qui permet à Stephen Gostkowski d'ajouter deux field goals de 40 et 21 yards. En toute fin de match, Norwood perd un nouveau fumble anecdotique.

La science de Belichick

Encore une fois, Belichick, McDaniels et Patricia ont su concocter la recette pour battre leur adversaire. En attaque, on attendait Blount au sol et on a surtout eu Dion Lewis (18 courses pour 95 yards), qui a su profiter des largesses de la défense contre la course des Broncos. On a aussi pu voir la O-Line résister aux assauts des pass rushers adverses et le succès du plan anti Von Miller.
En défense, une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
et des stops cruciaux ont annihilé les chances des locaux.

Les Broncos ont joué sur leur point fort : la défense contre la passe. Il faut reconnaitre qu'elle a été digne de son rang avec un Brady à 50% de passes complétées seulement et 0 TD. Mais ils ont trop de faiblesses en ce moment pour espérer défendre leur titre en janvier. Après avoir débuté la saison par un 4-0, ils ont perdu 6 de leurs dix derniers matchs ; une série qui les sort du top 6 à 2 journées de la fin.

Si les Patriots peuvent encore céder la première place AFC à Oakland (tout juste vainqueur des Chargers), la voie pour une nouvelle finale de conférence américaine est toute tracée. On voit d'ailleurs mal qui pourrait les empêcher d'aller disputer un 7e Super Bowl à Houston en février.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Denver 3 0 0 0 0 3
New England 3 7 3 3 0 16
... chargement de la zone de commentaire ...

 Lance moi cette fichue balle !  – Keyshawn Johnson

En VO :  Throw me the damn ball ! 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !