Les Panthers redressent le tirCam Newton dans l'histoire des Panthers

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Cam Newton célèbre un des 4 TDs
Cam Newton célèbre un des 4 TDs (Perry Knotts, NFL)
le 19/09/2016 à 22:20 par Pierre-François Flores

Une semaine après leur défaite à Denver en ouverture de la saison, les Carolina Panthers (1-1) avaient à coeur de redresser le tir à la maison face aux 49ers. Malgré 4 turnovers (3 fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
et 1 interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
), la mission a été plus qu'accomplie avec un succès 46-27 face aux 49ers (1-1).

Cam Newton a commencé le match par une interception (passe déviée pour Antoine Bethea sur le 2ème jeu du match) mais a enchainé par 353 yards et 4 TDs. Son total en carrière est désormais de 122 soit deux de plus que Jake Delhomme le précédent meilleur passeur de l'histoire de la franchise.

En deuxième quart-temps, Greg Olsen inscrit le plus long TD de sa carrière (78 yards) et donne l'avantage à son équipe. L'action fait suite à la passe de TD de Blaine Gabbert pour Torrey Smith qui donnait un avantage de 3 points aux Niners.
Derrière les Panthers déroulent et mènent 31-10 en fin de la 3ème période. La messe était-elle dite ? Pas tout à fait. Bien aidés par les fumbles des joueurs de la Caroline, les Californiens réalisent un 17 à 3. Il reste 4:08 à l'horloge et Gabbert peut mener son équipe en prolongation. Mais sa passe pour Jeremy Kerley est intercepté par Luke Kuechly. Le botteur Graham Gano met son équipe à l'abris d'un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
avant que Devin Funchess ne porte l'estocade en tout fin de partie.

L'attaque de Chip Kelly peut agressive

Gabbert termine avec 17/36 pour 243 yards, 2 TD et 2 Int. soit un rating de 64,9. Au sol, Carlos Hyde totalise 34 yards en 14 courses et 1 fumble. Si la défense des Panthers a été efficace, les choix offensifs proposés par Chip Kelly étaient étonnamment conservateurs et ce n'est pas le TD de 28 yards de Smith ou celui de 75 yards de Vance McDonald qui suffiront à masquer la prestation peu séduisante des Californiens. San Francisco chute et, une semaine après leur succès cinglant sur les Rams de L.A., le contraste est saisissant, le standing de l'adversaire n'étant pas vraiment le même il est vrai.

Newton a lancé 2 TDs et 108 yards pour Kelvin Benjamin soit 3 en 2 semaines. Pas mal pour un receveur absent toute l'année dernière en raison d'une rupture des ligaments croisée. Le MVP 2015 a aussi couru 6 fois pour 37 yards. A savoir s'il est aussi fort que l'an dernier, la réponse semble déjà évidente.

Carolina se remet sur les rails après avoir gâché une belle opportunité à Denver 9 jours plus tôt. Keep Pounding ! crient les fans.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Carolina 7 10 14 15 0 46
San Francisco 3 7 0 17 0 27
... chargement de la zone de commentaire ...

 Au football, vous pouvez toujours estropier quelqu'un si vous le désirez.  – Lawrence Taylor

En VO :  In football, you can always maim a person if you wanted to. 

Citation réelle proposée par Guillaume. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !