[Preview] Sacksonville s’invite chez Tom BradyNew England Patriots – Jacksonville Jaguars

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Les lignes joueront un rôle prépondérant dans cette finale de conférence.
Les lignes joueront un rôle prépondérant dans cette finale de conférence.
le 17/01/2018 à 22:53 par Rémy Lecomte

La finale de l'AFC verra s'opposer deux franchises aux styles et histoires bien différents. Les Patriots participeront à leur septième finale de conférence consécutive alors que les Jaguars n'ont plus atteint ce stade de la compétition depuis 1999. À domicile, les Patriots partent favoris mais la défense des Jaguars a tout pour secouer Brady.

Un vieil habitué 

En seize ans, Tom Brady a atteint ce stade à douze reprises. Sur ce laps de temps, 75% du temps, les Patriots participent à la finale de conférence. Une statistique absolument hallucinante. Sur les sept finales de conférence à domicile, Brady n’en a perdu qu’une seule. L’avantage du terrain peut être décisif dans ce genre de rencontre.

Meilleure défense VS meilleure attaque

Sacksonville

Difficile de parler des Jags sans aborder dans un premier temps de leur défense de fer. Ils disposent d’armes dangereuses à plusieurs niveaux de la défense. Une ligne imposante emmenée par un Calais Campbell qui en est à 14,5 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
cette saison suivi de près par Yannick Ngakoue avec ses 12 sacks. Telvin Smith, quant à lui, mène la ligue en touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
défensifs inscrits : trois cette saison, dont un la semaine dernière face aux Steelers. Au niveau des cornerbacks, c’est le jeune Jalen Ramsey qui attire les regards alors que son coéquipier A.J. Bouye mène son équipe en interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
avec six cette saison.

Avec 59 sacks cette année, les hommes de Doug Marrone ont bien des armes pour mettre la pression sur Brady. Ils disposent d’un noyau tellement riche qu’ils peuvent se permettre de mettre une pression avec 4 joueurs, laissant 7 joueurs en couverture. Pouvoir mettre la pression avec seulement quatre joueurs sera l’une des clés du match pour les visiteurs. Face à la passe, ils ne concèdent que 169 yards en moyenne par rencontre, premiers dans la ligue dans cette catégorie. Pourtant, cette défense a un petit point faible : la défense face à la course. Concédant plus de 115 yards par match au sol, leur donnant la 21ème place dans cette catégorie. Mais en points concédés, la franchise de Jacksonville est deuxième de la ligue avec à peine 16,8 points.

Une recette connue et reconnue

Rien de neuf du côté de New England, une attaque qui tourne et qui accumule les yards. Elle se rapproche des 395 yards en moyenne par match. Brady sort d’une performance rassurante face aux Titans et pourra compter sur un nouveau retour : Rex BurkheadChris Hogan et James White, revenus la semaine dernière, ont joué un rôle très important lors du Divisional Round avec un total de trois touchdowns.

Il faudra suivre de près les runnings backs, tant Dion Lewis que White ou encore Burkhead. Rob Gronkowski sera mis au défi mais est prêt à tout pour donner la victoire aux siens. Autre élément à suivre de près : Danny Amendola. Danny Playoffs Amendola, comme le surnomme Gronk, semble avoir pris le rôle d’Edelman en playoffs avec 11 réceptions pour 112 yards face aux Titans. Il sera un véritable défi de le couvrir pour la secondary des Jags.

Les matchups à suivre

Dès le début du match il sera intéressant de voir si la machine Leonard Fournette est capable de marcher sur une défense des Patriots qui s’est solidifiée au fil des semaines. Statistiquement, les Patriots trustent les dernières places dans certaines catégories défensive (29ème en yards concédés, 30ème face à la passe et 20ème face à la course). Mais ces stats ne sont pas révélatrices quand on voit que malgré ces yards engrangés, les adversaires des Pats n’inscrivent en moyenne que 18,5 points. Ce qui donne aux hommes de Belichick la cinquième défense en points concédés. Mais la défense aura du fil à retordre face à Fournette qui est en forme après ses 3 trois TD face aux Steelers. Kyle Van Noy aura un rôle primordial et devra sortir un tout grand match pour donner une chance à la défense de stopper les courses de Fournette et T.J. Yeldon.

Belichick risque de tout faire pour effacer l’impact de Fournette, laissant à Blake Bortles les clés de l’attaque floridienne. À lui de prendre le dessus et de tenter de mettre en défaut les Malcolm Butler et Stephon Gilmore. Bortles était vivement critiqué mais a sorti une magnifique prestation face aux Steelers et il sera sans aucun doute l’homme providentiel pour les Jaguars dimanche.

Dans la même catégorie, il faudra voir si Lewis confirme son bon état de forme face à de tels joueurs. Il est l’un des principaux protagonistes des victoires récentes de la franchise de Robert Kraft.

Pass Rush vs Oline

Le pass rush des Jaguars n’a de cesse de faire parler de lui. En face, Brady aura besoin d’un relatif confort dans la poche pour réaliser une bonne prestation. Ce sera l’élément le plus important de la rencontre. Si la pression arrive sur Brady, il peut perdre ses moyens comme se fût le cas face aux Broncos ou encore aux Ravens il y a quelques années. Mais la ligne offensive des Patriots semble se renforcer également. Brady n’a subi aucun sack la semaine passée, tout comme Blake Bortles d’ailleurs.

Qui pour stopper Gronk ?

Tout le monde parle de Gronk et des joueurs susceptible de le couvrir. On parle de Jalen Ramsey mais il serait surprenant de voir un cornerback, bien qu’étant plus grand que de nombreux joueurs à son poste, garder le tight end. Cela pourrait déséquilibrer la défense à bien des égards. Rapidement, on verra quel système sera mis en place pour empêcher la liaison entre le #12 et le #87. 

Coughlin, kryptonite des Pats ?

Coughlin est le seul à avoir battu le duo Brady Belichick au Super Bowl. À deux reprises. Il n’est certes pas coach mais apportera son expérience pour ce type de rencontre. Mais ce sera à Doug Marrone de sortir son épingle du jeu pour tenter de remporter un véritable jeu d’échec face au maître en la matière, Bill Belichick.

Le X factor

Outre l'habituel avantage du terrain ou encore la très classique expérience utilisée à toutes les sauces, quels éléments/joueurs dont on parle peu pourrait jouer un rôle important dans cette rencontre ? Keelan Cole pourrait s'avérer être le cauchemar des Patriots cette saison. En effet, les cornerbacks des Pats ont régulièrement subi face à certains receveurs. Cole semble en forme et pourrait bien être la cible favorite de Bortles ce dimanche. En face, il ne faut pas sous-estimer l'impact que peut avoir un joueur comme James White qui est souvent un peu oublié derrière les Brady, Gronk, Brandin Cooks ou encore Lewis. Il est pourtant l'un des meilleurs 3rd down back de la ligue et pourrait sortir Brady de bien des misères face à cette défense. La météo à Foxborough pourrait jouer son rôle : de la neige, du vent ou encore un froid glacial pourraient changer le cours du jeu. 

Rendez-vous ce dimanche à 21h, heure française, pour assister à ce duel qui s'annonce épique. 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 3 7 0 14 0 24
Jacksonville 0 14 3 3 0 20
... chargement de la zone de commentaire ...

 Lance moi cette fichue balle !  – Keyshawn Johnson

En VO :  Throw me the damn ball ! 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !