Les Jags s'imposent sur le fil !Jacksonville Jaguars 20 - 17 Los Angeles Chargers

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Bortles sauve la mise face aux Chargers
Bortles sauve la mise face aux Chargers (Sam Greenwood, Getty Images)
le 13/11/2017 à 09:26 par Rémy Lecomte

Toujours au coude à coude avec les Titans en tête de l'AFC South, les Jacksonville Jaguars n'avaient pas le droit à l'erreur lors de la réception des Los Angeles Chargers. Un combat intense durant lequel les défenses ont joué un rôle prédominant. 

Une histoire de punts 

Offensivement, pas grand chose à se mettre sous la dent lors du premier quart-temps. Drew Kaser et Brad Nortman sont contraints au puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
à 5 reprises. Et en fin de premier quart, c'est au tour des Jaguars de punter en quatrième tentative et sept yards à parcourir. Mais Doug Marrone sort un fakeFake
feinte. On parle de fake punt ou fake field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
. Tactique qui consiste à feinter la défense en lui faisant croire que l'on va effectuer un punt ou un FG. En fait on joue une action normale.
punt dont il a le secret : Corey Grant reçoit directement le snap et file sur 56 yards pour offrir un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
aux locaux ! De quoi faire sauter le verrou d'un match très fermé ! L'extra point sera bloqué par Corey Liuget. C'est donc 6 - 0 au terme d'un premier quart temps durant lequel les défenses ont dominé tant au sol que dans les airs. 

Rivers tente de remettre les siens sur le droit chemin. Malgré un bon drive et une série de first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
, les californiens sont stoppés une nouvelle fois. Melvin Gordon semble impuissant face à la défense des Jags, c'est donc à Philip Rivers de prendre les choses en main. 

It's Ekeler time !

Toujours muet au sol, les Chargers trouveront la solution par les airs. Et c'est le rookie running back Austin Ekeler qui réceptionne une passe de son quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
et file sur 28 yards pour trouver la endzone juste avant la pause ! Les Chargers passent devant après une mi-temps compliquée offensivement. 

Blake Bortles ne trouve pas la faille face à des Chargers bien en place et les visiteurs en profitent pour entamer la deuxième mi-temps de la meilleure des manières. On prend les mêmes et on recommence : Rivers trouve Ekeler, le rookie parvient tant bien que mal à rester dans les limites du terrain et file pour un touchdown de 30 yards. C'est maintenant 6 - 14, le public commence à gronder. 

Une fin de match folle 

Bortles prend les choses en main. Les locaux abandonnent le jeu au sol, inefficace. Le quarterback aligne les passes complétées avant de trouver Marqise Lee dans la endzone ! Une liaison qui permettra également de convertir à deux points ce touchdown. C'est 14 - 14 ! 

Mais Nick Novak redonne rapidement trois points d'avance aux visiteurs. Tout s'emballe dans les trois dernières minutes du match. Bortles est intercepté par Tre Boston, gros coup dur pour les Jaguars. Mais les locaux peuvent compter sur leur défense pour provoquer un fumble sur le play suivant. Ekeler, le héros du match pour LA, perd la balle et offre une occasion en or à Jacksonville. Mais Tre Boston, encore lui, intercepte Bortles pour la deuxième fois en une minute ! Game over ? Certainement pas ! La défense force un 3 & out : dernière chance pour égaliser avec 58 secondes à jouer. 

Lambo, le sauveur revanchard 

Josh Lambo, ex kicker des Chargers, ne tremble pas face à ses anciennes couleurs et envoie le match en overtime ! Une prolongation durant laquelle A.J. Bouye intercepte Philip Rivers et file dans la redzone adverse. Lambo a l'occasion d'offrir la victoire au sien. Les Chargers avaient bloqué un extra pointExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
en début de rencontre et une fois de plus, un défenseur dévie la trajectoire du ballon... qui passe malgré tout entre les poteaux ! Lambo célèbre une victoire à la saveur particulière et permet aux Jaguars de rester au contact des Titans avec cette troisième victoire consécutive. 

Avec un bilan de 6 - 3, les Jags sont à égalité avec les Titans en tête de l'AFC South. Pour Rivers et compagnie, le bilan est inversé avec six défaites pour trois défaites. Les derniers espoirs de playoffs s'envolent. 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Jacksonville 6 0 8 3 3 20
Los Angeles 0 7 7 3 0 17
... chargement de la zone de commentaire ...

 Quand vous gagnez vous n'avez pas besoin d'ami. Quand vous perdez, vous n'en avez pas.  – Woody Hayes, coach, Ohio State

En VO :  When you're winning, you don't need friends. When you're losing, you don't have any. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !