Les Patriots s'assurent un first-round bye face aux BillsNew England Patriots 37 - 16 Buffalo Bills

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Dion Lewis éloigne les Bills des playoffs avec une grosse performance au sol
Dion Lewis éloigne les Bills des playoffs avec une grosse performance au sol (Charles Krupa, AP Photo)
le 25/12/2017 à 19:36 par Rémy Lecomte

Ce dimanche à Foxborough, les Bills (8 - 6) partaient en mission vengeance après la défaite à Buffalo face aux Patriots. L'affaire Gronkowski en toile de fond, Tre'Davious White et compagnie semblaient remontés pour l'emporter et conserver de bonnes chances de qualification pour les playoffs. Retour sur ce Patriots - Bills serré... le temps d'une mi-temps. 

Un pick sixPick six
Se dit d'une interception remontée pour le TD et qui rapporte donc 6 points.
et une réaction

Les deux défenses parviennent à contenir les attaques adverses durant le premier quart. C'est d'ailleurs 3 - 3 après 16 minutes de jeu. Et la défense des Bills ne se contente de stopper Brady, après un bon stop des Patriots en quatrième tentative, Jordan Poyer lit parfaitement Tom Brady qui cherchait Kenny Britt, l'intercepte et file la endzone. C'est 3 - 10, petit coup de froid dans les travées du Gillette Stadium. 

Mais la combinaison Britt - Brady fonctionne quelques minutes plus tard avec une passe de 16 yards qui remet en confiance le célèbre numéro 12. Et qui d'autre que Rob Gronkowski pour asséner le premier coup des Patriots ? Une réception magnifique qui permet aux hommes de Belichick de reprendre confiance et de revenir à égalité. Après un nouveau field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de Stephen Gostkowski, les Bills pensent prendre l'avantage avec un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de Kelvin Benjamin  à quelques secondes de la fin mais après concertation, les arbitres ne valident pas le touchdown. Field goal de Steven Hauschka et treize partout à la pause. 

Une deuxième mi-temps à sens unique

La deuxième mi-temps commence pourtant sur les mêmes bases que la première avec une équipe des Bills qui parvient à progresser grâce à un LeSean McCoy toujours aussi impressionnant au sol. Mais les drives se ponctuent toujours par des field goals. C'est rapidement 16 - 16 avant de voir la déferlante locale arriver. 

C'est Mike Gillislee qui permet aux Patriots de prendre sept points d'avance après une pass interference sur Gronk dans la endzone. Le running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
parcourt un petit yard et s'offre un touchdown face à ses anciennes couleurs. 

Les visiteurs ne sont pas au bout de leurs peines, Steven Hauschka manque un field goal de 50 yards qui permet aux locaux de repartir à l'assaut de la défense. Dion Lewis fait mal aux Bills, il terminera d'ailleurs la rencontre avec 128 yards en 24 portées. C'est ce même Lewis que Brady trouve pour 12 yards, 14 points d'avance pour les Patriots, le match semble prendre une tournure très délicate pour les hommes de McDermott. 

Et c'est l'homme du match, Dion Lewis, qui parachève le tout avec un touchdown à la course. Avant de voir la défense mise en place par Matt Patricia arrêter une nouvelle fois un Tyrod Taylor pas très inspiré en ce jour. Score final 37 - 16. Un match intéressant en première mi-temps qui a rapidement tourné en fin de troisième quart-temps. 

Un résultat lourd de conséquence 

Coup dur pour les Bills (8 - 7) qui chutent à la huitième place de la conférence avec les victoires combinées des Ravens et des Chargers. Pour se qualifier, les Bills devront se défaire des Dolphins (6 - 9) et espérer soit une défaite des Ravens face aux Bengals soit des défaites combinées des Chargers et des Titans respectivement face aux Raiders (6 - 8) et aux Jaguars (10 - 5). 

Pour les Patriots, l'heure est à la fête ! En effet, cette victoire leur permet de conserver la première place de l'AFC mais aussi de s'assurer une des deux premières places de la conférence suite à la défaite des Jaguars. Tout un symbole, c'est Jimmy Garoppolo qui offre ce first round bye à ses anciennes couleurs ! En cas de victoire la semaine prochaine face aux Jets (5 - 10), les Patriots s'assurent une première place et l'avantage du terrain pour les playoffs. 

Les stats

Brady n'a pas été très bon en première mi-temps mais s'est bien rattrapé lors du deuxième acte. Il rend une fiche 21/28, 224 yards, deux touchdowns et une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
. En face, Tyrod Taylor a déjà été plus incisif : 21/38 pour 281 yards, aucun touchdown et aucune interception. 

McCoy termine la rencontre avec 71 yards au sol mais ajoute 76 yards par les airs. Mais c'est Lewis qui sort la plus belle performance avec 129 yards au sol, 24 yards par les airs et deux touchdowns. Il est devenu le titulaire indiscutable parmi les quatre running backs de Bill Belichick. 

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
New England 0 13 10 14 0 37
Buffalo 3 10 3 0 0 16
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je suis peut-être débile mais je ne suis pas stupide.  – Terry Bradshaw

En VO :  I may be dumb, but I'm not stupid. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !