Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/RaidersPreview

Niners vs Raiders
Niners vs Raiders (Jed Jacobsohn, Getty Images)
le 07/09/2018 à 06:47 par Blaise Collin

Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Petite preview à quelques jours de leurs entrées en lice !

Résultats 2017

San Francisco 49ers

6 victoires - 10 défaites

4ème NFC West (1V - 5D)

Oakland Raiders

6 victoires - 10 défaites

3ème AFC West (2V - 4D)

Leaders statistiques 2017

San Francisco 49ers

QB Jimmy Garoppolo 67.4%, 1560 yards, 7 TD, 5 INT

RB Carlos Hyde 240 course, 940 yards, 8 TD

WR Marquise Goodwin 56 réceptions, 962 yards, 2 TD

Oakland Raiders

QB Derek Carr 62.7%, 3496 yards, 22 TD, 13 INT

RB Marshawn Lynch 207 courses, 891 yards, 7 TD

WR Amari Cooper 48 réceptions, 680 yards, 7 TD

TE Jared Cook 54 réceptions, 688 yards, 2 TD

Attaque 2017

San Francisco 49ers

331 points (20ème NFL)

Total 5589 yards (12ème NFL)

Passe 3925 yards (6ème NFL)

Course 1664 yards (21ème NFL)

Oakland Raiders

301 points (23ème NFL) 

Total 5185 yards (17ème NFL)

Passe 3631 yards (16ème NFL)

Course 1554 yards (25ème NFL)

Défense 2017

San Francisco 49ers

383 points (25ème NFL)

Total 5625 yards (24ème NFL)

Passe 3764 yards (22ème NFL)

Course 1861 yards (22ème NFL)

Oakland Raiders

373 points (20ème NFL)

Total 5601 yards (23ème NFL)

Passe 3858 yards (26ème NFL)

Course 1743 yards (12ème NFL)

Record 2017 prédit par le "théorème de Pythagore"

San Francisco 49ers 6.6V - 9.4D

Oakland Raiders 6.0V - 10.0D

Arrivées clés

San Francisco 49ers

RB Alfred Morris (Dallas Cowboys)

WR Richie James (Middle Tennessee State)

WR Dante Pettis (Washington)

Weston Richburg (New York Giants)

Mike Person (Indianapolis Colts)

OT Mike McGlinchey (Notre Dame)

LB Korey Toomer (Los Angeles Chargers)

LB Fred Warner (BYU)

DT Jullian Taylor (Temple)

CB Richard Sherman (Seattle Seahawks)

Oakland Raiders

HC John Gruden (ESPN)

RB Doug Martin (Tampa Bay Buccaneers)

WR Jordy Nelson (Green Bay Packers)

WR Brandon LaFell (Cincinnati Bengals)

OT Kolton Miller (UCLA)

LB Derrick Johnson (Kansas City Chiefs)

LB Emmanuel Lamur (Minnesota Vikings)

LB Tahir Whitehead (Detroit Lions)

DT PJ Hall (Sam Houston State)

DT Maurice Hurst (Michigan)

DE Arden Key (LSU)

CB Rashaan Melvin (Indianapolis Colts)

CB Daryl Worley (Carolina Panthers)

CB Dominique Rodgers-Cromartie (New York Giants)

Marcus Gilchrist (Houston Texans)

Départs clés

San Francisco 49ers

RB Carlos Hyde (Cleveland Browns)

Daniel Kilgore (Miami Dolphins)

LB Eli Harold (Detroit Lions)

CB Dontae Johnson (Seattle Seahawks)

Eric Reid (agent libre)

Oakland Raiders

WR Michael Crabtree (Baltimore Ravens)

OT Marshall Newhouse (Buffalo Bills)

LB NaVorro Bowman (agent libre)

DE Khalil Mack (Chicago Bears)

CB T.J. Carrie (Cleveland Browns)

CB Sean Smith (agent libre)

Analyse succinte

San Francisco 49ers

Trois raisons pour lesquelles les Niners peuvent espérer cette saison: Jimmy GGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
, Jimmy G et Jimmy G. QB Jimmy Garoppolo a débuté et remporté les cinq derniers matchs des 49ers l'an dernier. Le front office a bien compris qu'il tenait là une perle rare et l'ancien joueur des New England Patriots a signé un contrat de cinq ans pour 137.5 millions de dollars, le propulsant dans le Top 5 des quarterbacks les mieux payés de la ligue (de façon assez choquante, Tom Brady n'est pas dans le Top 15...). Le challenge pour l'attaque des Niners sera bien entendu de protéger Jimmy Garoppolo. Raison pour laquelle SF a utilisé son premier tour de Draft 2018 pour s'attacher les services de OT Mike McGlinchey et a signé C Weston Richburg à l'inter-saison.

Les cibles du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
star seront à nouveau le très rapide WR Marquise Goodwin et WR Pierre Garcon (40 réceptions, 500 yards) qui a manqué la moitié de la saison passée suite à une blessure au cou. La Draft a amené l'explosif WR Dante Pettis dans les rangs. L'ancien Husky de Washington, qui détient le record NCAA de neuf TD sur retour de puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
en carrière universitaire, est un excellent coureur de tracés doté de solides mains. Sa taille limitée (1m85) pourrait néanmoins être un problème s'il ne parvient pas à se séparer des défenseurs adverses.

Pour compléter l'armada offensive, San Francisco s'est séparé de RB Carlos Hyde et l'a remplacé par RB Jerick McKinnon, en provenance de Minnesota. Petit problème, le nouvel arrivant s'est blessé au ligament et ne jouera pas de la saison. Les Niners ont alors fait venir RB Alfred Morris dans la Baie et l'ancien Cowboy partagera les ballons avec RB Matt Breida.

Coté défense, la grosse arrivée est celle de CB Richard Sherman qui, même s'il veillit et perd de la vitesse, devrait sérieusement améliorer le secondaire des Niners qui a perdu S Eric Reid (trop de protestations pendant l'hymne national ?). La question est de savoir comment Richard Sherman a récupéré de ses opérations aux tendons d'Achille, une de chaque côté pour ne pas faire de jaloux. LB Reuben Foster sera la pierre angulaire de la défense des 49ers mais il sera suspendu pour les deux premiers matchs de la saison pour possession illicite d'une arme à feu. L'ancien premier tour de Draft, DE DeForest Buckner est le joueur à suivre dans cette escouade défensive si l'on en croit les analyses statistiques qui le classent dans le Top 10 des défenseurs de la ligue. Les Niners espèrent aussi que les autres gros tours de Draft des années précédentes, DE Arik Armstead et DE Solomon Thomas, apporteront de la pression en ligne défensive.

Oakland Raiders

L'arrivée à Oakland de Jon Gruden est, à n'en point douter, l'une des grosses sensations de cette nouvelle saison de NFL. L'ancien HC des Oakland Raiders et Tampa Bay Buccaneers reprend du service après dix ans passés à commenter la NFL à la TV. Ses 100 millions de dollars sur dix ans sont le plus gros contract garanti de l'histoire de la ligue. C'est peu dire que les Raiders ont quelques attentes...

La venue de Jon Gruden s'est soldée par un renouvellement de près de 50% de l'effectif et la mise aux commandes de deux nouveaux coordinateurs : OC Greg Olson (Los Angeles Rams) et DC Paul Guenther (Cincinnati Bengals). Greg Olson a l'avantage d'avoir déjà coaché QB Derek Carr lors de sa saison de rookie en 2014. L'association des deux devrait faire merveille dans l'attaque West Coast de Jon Gruden, laissant beaucoup de liberté au QB. Qui plus est, Jon Gruden est un spécialiste des quarterbacks ce qui pourrait encore élever la production de Derek Carr.

Pour protéger son QB, les Raiders n'ont pas fait dans la demi-mesure : C Rodney Hudson, OG Kelechi Osemele et OG Gabe Jackson sont, de loin, l'intérieur de ligne offensive le plus cher de la ligue et OT Kolton Miller a été drafté pour, éventuellement, protéger le côté aveugle de Derek Carr, ce qui enverrait OT Donald Penn de l'autre côté de la ligne. Cette ligne offensive sera aussi chargée d'ouvrir des trous pour RB Marshawn Lynch et la nouvelle acquisition RB Doug Martin, une doublette qui s'annonce explosive.

Si WR Amari Cooper sera l'atout numéro 1 des Raiders dans le domaine aérien, malgré des statistiques 2017 peu reluisantes, le départ de WR Michael Crabtree n'est pas une bonne nouvelle pour les fans, même si les stats de l'ancienne start de Texas Tech étaient, elles aussi, en baisse en 2017. Pour pallier ce départ, Oakland comptera sur WR Brandon LaFell et WR Jordy Nelson, coupé par les Green Bay Packers au grand dam d'Aaron Rodgers.

C'est sans doute en défense que les bouleversements sont les plus conséquents à Oakland : DE Khalil Mack n'a pas été conservé dans l'effectif (problème de gros sous) ce qui met la ligne défensive des Raiders dans une situation inconfortable. Elle devra sans doute lancer dans le grand bain ses trois rookies mais la production va prendre un sérieux coup dans l'aile, ce qui n'est pas de bonne augure pour une défense qui s'est classée bonne dernière de la ligue en 2017 au nombre d'interceptions. Le secondaire, qui a été grosso-modo totalement remodelé est aussi un facteur d'incertitude pour les Raiders avec son patchwork de joueurs vieillissants (e.g., S Reggie Nelson) ou inexpérimentés. Devant eux, les linebackersLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
ont aussi bénéficié d'un lifting. Beaucoup de questions, donc, dans cette défense des Raiders.

Prévision  

Le petit jeu des pronostics est toujours un exercise où il y a plus de perdants que de gagnants (pour la joie et la fortune des bookmakers de Las Vegas). Que peut-on donc attendre cette saison des Niners et Raiders ? Assurément mieux que six victoires et dix défaites mais quelle est la distance qui sépare les deux équipes de la Baie des playoffs ?

Les Niners sont donnés à 8.5-7.5 par Las Vegas tandis que les Raiders sont prédits à 8-8. Il faudra sans doute dix victoires pour valider son ticket pour ces playoffs. Les deux équipes ont certainement des quarterbacks capables de les emmener vers les sommets. Oakland semble mieux équipé en attaque mais que d'incertitude en défense ! Si l'on devait parier quelques kopecks, San Francisco aurait les faveurs des pronostiques, peut-être 10-6 et une seconde place en NFC West derrière les Los Angeles Rams avec une Wild Card à la clé. 9-7 pour les Raiders n'est pas hors de question mais cela pourrait être trop court pour une place en playoffs avec les Kansas City Chiefs et les Los Angeles Chargers qui devraient truster les deux premières places de l'AFC West.

Premiers éléments de réponse ce week-end : les Niners se déplacent à Minnesota et les Raiders reçoivent les Rams en fermeture du Monday Night.

... chargement de la zone de commentaire ...

 Il n'y a pas d'autres options pour jouer en NFL qu'avoir de la chance et avoir réussi une bonne carrière universitaire  – Donte Hall

En VO :  There is no formula to making it to the NFL other than good fortune and and playing well in college. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !