NFC : La course aux playoffsBilan à la mi-saison

Le niveau plus élevé dans la conférence nationale ?
Le niveau plus élevé dans la conférence nationale ?
le 09/11/2017 à 19:08 par Rémy Lecomte
À l'aube de la dixième semaine, il est temps de faire un bilan de la saison en NFC ! Une conférence toujours plus disputée avec de belles surprises. Mais quelles équipes lutteront encore pour une qualification et quelles franchises peuvent déjà penser à la prochaine saison ? Tentative de réponse...

Seuls en tête

La NFC a vu les Philadelphia Eagles (8 - 1) dominer les débats sur la première partie de la saison. La franchise de Philadelphie dispose du meilleur bilan dans la ligue avec huit victoires pour une petite défaite. La place aux playoffs est quasi assurée pour cette équipe qui est solide en défense mais qui s'appuie surtout sur un Carson Wentz intraitable derrière une magnifique ligne offensive. Mais le calendrier est solide pour le jeune quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
. Il doit encore défier Dallas à deux reprises, les Seahawks et les très surprenants Rams ! 

En embuscade

Les New Orleans Saints (6 - 2), qui se sont ressaisis après un début de saison des plus inquiétants, semblent bien partis pour aller chercher une qualification et peut-être une des deux premières places. Les Vikings (6 - 2) ont su composer avec les blessures à des postes importants (Bridgewater et Bradford notamment) contrairement aux Packers (4 - 4) qui ont perdu Aaron Rodgers pour le reste de la saison et qui sont en chute libre depuis. Les Vikings se donnent les chances de continuer à rêver d'une place en playoffs mais surtout d'un Super Bowl à domicile.  Et enfin les Los Angeles Rams (6 - 2) qui n'en finissent pas d'impressionner avec un Sean McVay qui a apporté un bol d'air bien nécessaire à cette franchise au gros potentiel. Les Rams disposent de la meilleure attaque de la ligue avec un duo Jared Goff / Todd Gurley qui fonctionne du tonnerre ! Une attaque qui génère pas moins de 32,9 points par match. 

Et les favoris dans tout ça ?

Bien malin est celui qui aurait pu prédire que les Eagles, les Vikings, les Saints et les Rams allaient dominer leur division respective au terme de neuf semaines de lutte acharnée ! Atlanta (4 - 4), finaliste malheureux l'an passé, semblent accuser le coup. Avec déjà quatre défaites, ils se retrouvent à la troisième de leur division derrière les Saints et les Carolina Panthers (6 - 3). Des Panthers qui sont bien placés mais dont on parle peu. L'irrégularité des performances est frappante. Mais en comparaison à leurs concurrents directs, les Panthers semblent disposer d'un calendrier plus favorable ! 
Les Seattle Seahawks sont momentanément hors des playoffs avec cinq victoires pour trois défaites. Un bilan similaire à celui des Cowboys qui semblent avoir trouvé un rythme de croisière depuis quelques semaines, emmenés par un Dak Prescott impressionnant. Si les leaders restent à leur place, il ne restera donc que deux places pour les franchises suivantes : Cowboys, Falcons, Panthers, Lions et Redskins

L'espoir toujours présent

Detroit (4 - 4) a sorti un gros début de saison mais semble battre de l'aile depuis quelques semaines. Ils ne font pas figure de favoris dans la course à la qualification. Washington (4 - 4) a réalisé de grosses performances notamment face aux Seahawks et aux Rams. Mais leur calendrier n'a pas été clément et ce bilan est acceptable à ce stade. Malgré trois gros tests, la fin de saison semble plus abordables pour Kirk Cousins qui affrontera des équipes en méforme lors des quatre dernières journées. 
Les New York Giants (1 - 7), les Tampa Bay Buccaneers (2 - 6) et dans une moindre mesure les Arizona Cardinals ont déçu cette saison. Les Giants sont en perdition et les Buccs étaient attendus au tournant mais Jameis Winston n'a pas été à la hauteur. Une saison à oublier au plus vite pour ces franchises. 

En bref

Les Eagles sont bien partis pour obtenir la première place de la conférence mais la NFC reste très ouverte tant les écarts sont minimes. Les nombreuses oppositions entre concurrents directs risquent de changer la donne dans les prochaines semaines. Eagles et Vikings sont bien engagés avec deux défaites de moins que leur dauphin en division. Pour les Saints, il faudra suivre de près les Panthers et dans une moindre mesure les Falcons (toujours capable d'enchaîner les victoires avec Matt Ryan et Julio Jones). Pour les Rams, le principal concurrent reste Seattle qui est en embuscade et qui dispose des armes pour lutter jusqu'à la fin de la saison. La qualif se jouera donc entre une petite dizaine d'équipes. Avec les Redskins, les Falcons et les Lions dans le rôle des trouble-fêtes qui comptent bien s'arracher jusqu'à la dernière journée. 
... chargement de la zone de commentaire ...

 J'ai une info pour vous. Nous allons gagner ce match. Je le garantis.  – Joe Namath, lors d'une conférence de presse précédent le Superbowl III

En VO :  I've got news for you. We're gonna win the game. I guarantee it. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !