NFL 2019 - Le Match de la SemaineSemaine 9

NFL 2019
NFL 2019
le 02/11/2019 à 20:15 par Blaise Collin

Pour fêter la centième saison de la NFL, FA inaugure une nouvelle rubrique : le Match de la Semaine. 

Chaque semaine, FA choisira une rencontre d'importance, soit-elle une lutte pour la première place d'une division, un bras de fer pour la suprématie dans une conférence, une bataille pour atteindre les playoffs, ou une rivalité.

La semaine dernière...

Privés de QB Patrick Mahomes II, les Kansas City Chiefs se sont inclinés à domicile contre les Green Bay Packerscomme annoncé par FA.

Semaine 9

New England Patriots (8-0) @ Baltimore Ravens (5-2)

L'enjeu

L'enjeu de la rencontre est on ne peut plus simple : pour les New England Patriots, rester invaincus et pour les Baltimore Ravens, faire tomber le champion en titre en lui infligeant sa première défaite de la saison.

Les deux équipes contrôlent tranquillement leurs divisions: les Pats sont en tête de l'AFC East devant les Buffalo Bills (5-2) et les Ravens devancent les Pittsburgh Steelers (3-4) dans l'AFC North.

Au-delà du challenge de mettre un terme à l'invincibilité de NE, Baltimore joue également l'avantage du terrain en finale de conférence AFC.

Les adversaires

New England est 8-0 pour la troisième fois de son histoire. La première fois, NE a terminé la saison régulière 2007 à 16-0 mais s'est incliné au Super Bowl contre les New York Giants (14-17). La deuxième fois, en 2015, les Patriots ont débuté 10-0 puis terminé 12-4 et perdu la finale de conférence contre les Denver Broncos (18-20). Qu'en sera-t-il de la troisième fois ? En 2007, les Pats avaient un point-average de +204 après leurs huit premiers matchs, record NFL. Cette saison, leur point-average de +189 est la deuxième plus haute marque derrière leur record de 2007.

Si NE a la meilleure attaque de la NFL (250 points) de peu devant les San Francisco 49ers (235 points) et les Kansas City Chiefs (226 points), ils ont surtout aussi la meilleure défense, et de loin: leurs 61 points encaissés, soit à peine un TD par match, sont 40% de moins que les 102 points accordés par les Niners. A noter que les Ravens ne s'en sortent pas si mal en attaque non plus, avec 214 points (5ème NFL).

Les Patriots sont donc invaincus mais seuls les Buffalo Bills ont un record positif (5-2) parmi leur huit adversaires jusqu'ici. Les hommes de Bill Belichick ont affronté une majorité de paillassons : Miami Dolphins (0-7), New York Jets (1-6) par deux fois, Washington Redskins (1-7) ou encore New York Giants (2-6) et Cleveland Browns (2-5).

Les Ravens ont perdu contre les Kansas City Chiefs (5-3) et se sont fait surprendre par Cleveland. S'ils ont gagné chez les Seattle Seahawks (6-2), ils ont aussi eu leur lot de tocards au calendrier : Miami ou les Cincinnati Bengals (0-8).

Inutile de présenter QB Tom Brady (200/309, 2251 yards, 13 TD, 4 INT / 14 courses, 3 yards, 3 TD) et ses six bagues de champion, ou sa cible préférée WR Julian Edelman (53 réceptions, 574 yards, 4 TD). WR Josh Gordon (20 réceptions, 287 yards, 1 TD) et WR Phillip Dorsett (21 réceptions, 286 yards, 4 TD) procurent au futur Hall-of-Famer deux cibles quasiment miroir et l'absence du néo-retraité TE Rob Gronkowski ne se fait, pour l'instant, pas ressentir.

Au sol, RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Sony Michel (140 courses, 464 yards, 6 TD / 6 réceptions, 51 yards) porte à nouveau l'essentiel du fardeau avec RB Rex Burkhead (27 courses, 116 yards, 1 TD / 15 réceptions, 126 yards) comme option intéressante dans les airs. RB James White (23 courses, 66 yards / 42 réceptions, 358 yards, 1 TD) a été, quant à lui, plus ou moins reconverti en receveur.

En défense, LB Jamie Collins (44 placages, 7 TFL, 6 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, 4 passes défendues, 3 INT, 1 TD) est revenu au pays après deux ans passé chez les Browns et son retour s'est fait sentir. A ses côtés, LB Kyle Van Noy (21 placages, 3 TFL, 4.5 sacks, 2 fumbles recouverts, 3 passes défendues), DT Adam Butler (15 placages, 5 TFL, 4.5 sacks) et le rookie DE Chase Winovich (9 placages, 3 TFL, 4.5 sacks) complètent un Front Seven dévastateur. Comme CB Stephon Gilmore (26 placages, 10 passes défendues, 3 INT, 1 TD) et les frangins CB Jason McCourty (34 placages, 4 passes défendues, 1 INT) et S Devin McCourty (21 placages, 6 passes défendues, 5 INT) ne sont pas manchots, cela donne tout simplement la meilleure défense de la ligue.

En face, Baltimore est mené de mains et jambes de maitre par QB Lamar Jackson (136/215, 1650 yards, 11 TD, 5 INT / 83 courses, 576 yards, 3 TD) qui est le premier quarterback de l'histoire de la NFL à courir pour plus de mille six cents yards et passer pour plus de cinq cents yards sur les sept premiers matchs d'une saison. Le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
des Ravens est aussi le leader statistique de la ligue avec 6.94 yards par course. Il est bien épaulé au sol par RB Mark Ingram (99 courses, 470 yards, 7 TD / 12 réceptions, 96 yards), transféré de New Orleans, et dans les airs par TE Mark Andrews (36 réceptions, 449 yards, 3 TD). Il devrait également retrouver le rookie WR Marquise Brown (21 réceptions, 326 yards, 3 TD), indisponible lors de deus derniers matchs pour blessure à la cheville.

De l'autre côté de la balle, les Ravens sont plutôt moyens en défense (16ème NFL). LB Matt Judon (21 placages, 5 TFL, 4 sacks) et LB Pernell McPhee (19 placages, 7 TFL, 3 sacks) sont les deux menaces au sol tandis que CB Marlon Humphrey (22 placages, 3 TFL, 2 fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
recouverts, 7 passes défendues, 2 INT, 1 TD) est l'homme à tout faire du secondaire. Si Baltimore a perdu S Eric Weddle (Rams) à l'inter-saison, ils ont récupéré S Earl Thomas (24 placages, 2 passes défendues, 1 INT), en provenance de Seattle, qui amène une tonne d'expérience avec lui. 

Las Vegas

Les Patriots sont favoris de 3.5 points.

Over/Under : 46 points

Le match

Patriots vs. Ravens. Ou est-ce plutôt Jamie Collins vs. Lamar Jackson ? Le QB de Baltimore est la meilleure combinaison passe/course de la ligue et même New England n'a pas la recette pour se préparer à le jouer. Qui d'autre peut simuler à l'entrainement ce que Lamar Jackson réalise en match ? La clé est évidemment une bonne dose de pression, bien contenir les côtés de la boite, être discipliné au second rideau si une course passe la ligne défensive et une couverture serrée des receveurs. Simple, non ?

Point favorable pour les Pats, Lamar Jackson a déjà cinq interceptionsInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
en sept matchs et New England mène la ligue en ballons volés (27 dont 19 INT) avec notamment au moins une interception par match. Mais le QB de Baltimore peut aussi être mortel dans le jeu aérien si l'adversaire insiste trop sur la défense au sol, comme Miami en a fait les frais en concédant cinq touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
et un QBR parfait de 158.3 en ouverture de la saison. La question reste à savoir s'il parviendra à garder la tête froide face à la défense multi-schématique des Patriots et à ne pas la nourrir d'interceptions. Et comment CB Jonathan Jones (31 placages, 5 passes défendues) parviendra à suivre, et annihiler, chacune de ses sorties hors de la poche. La présence de Mark Ingram dans le backfield sera primordiale pour donner du punch à l'attaque de Baltimore mais aussi forcer la défense de Patriots à doubler leur vigilance. 

A l'inverse, les Ravens et Marlon Humphrey sont solides en défense homme-à-homme mais manquent un peu de peps en pass-rush ce qui penche à l'avantage de Tom Brady, s'il a vraiment besoin de ça.

Côté blessures, Marquise Brown est incertain pour Baltimore, tout comme Julian Edelman pour NE. Cela ferait affaire des Ravens qui récupèrent CB Jimmy Smith après une blessure aux ligaments croisés lors de leur premier match de la saison.

En cas de match disputé, le jeu au pied pourrait avoir de l'importance: PK Stephen Gostkowski (7/8 FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
/ 11/15 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
) étant blessé, PK Mike Nugent (5/8 FG / 15/16 PAT) l'a remplacé avant d'être remercié. C'est donc PK Nick Folk qui sera titulaire au poste.

Autre élément à prendre en compte, Baltimore sort d'une semaine de repos et est 9-2 dans de telles situations sous l'ère John Harbaugh. Mais Tom Brady est 6-1 en saison régulière contre les Ravens.

Les Patriots n'ont encore été testé par personne mais cela ne veut pas dire qu'ils ne peuvent pas jouer contre l'élite de la ligue. Baltimore représente un vrai premier test. Mais certainement pas le plus dur que la bande de Bill Belichick ait eu à affronter dans sa carrière.

La prédiction

Ravens 20 - 19 Patriots

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je suis peut-être débile mais je ne suis pas stupide.  – Terry Bradshaw

En VO :  I may be dumb, but I'm not stupid. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !