NFL 2021Semaine 1

le 08/09/2021 à 05:16 par Blaise Collin

Semaine 1 de la saison 2021 de NFL – Résumé des matchs

Dallas Cowboys (0-1) - Tampa Bay Buccaneers (1-0) : 29 - 31

Le champion en titre, que certains analystes voient terminer la saison régulière invaincu, n'est pas passé loin de la désillusion pour son premier match de la saison. Les Buccaneers semblaient contrôler le match, grâce notamment  à deux touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de TE Rob Gronkowski (9 réceptions, 90 yards, 2 TD), jusqu'à un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
de WR Chris Godwin (9 réceptions, 105 yards, 1 TD) dans la zone rouge de Dallas à cinq minutes du terme du match et alors que les Bucs menaient de deux points (28-26). Au lieu de plier le match, cela a permis aux Cowboys de passer devant au tableau d'affichage avec moins de 90 secondes à jouer. Tom Brady (32/50, 379 yards, 4 TD, 2 INT) a finalement trouvé ce même Chris Godwin sur une passe de 24 yards (non sanctionnée pour interférence de passe offensive ?) pour positionner idéalement PK Ryan Succop qui ne s'est pas fait prier pour donner la victoire à son équipe sur un FG de 36 yards. Tom Brady, qui a signé son 100ème match à plus de 300 yards à la passe lors de sa 300ème titularisation, est désormais 6-0 contre Dallas (5-0 avec New England et 1-0 avec Tampa Bay).

Philadelphia Eagles (1-0) - Atlanta Falcons (0-1) : 32 - 6

QB Jalen Hurts (27/35, 264 yards, 3 TD / 7 courses, 62 yards) a lancé trois passes de touchdown, dont la première pour son ancien coéquipier d'Alabama et vainqueur du Trophée Heisman, WR DeVonta Smith (6 réceptions, 71 yards, 1 TD), et Philadelphia a fessé Atlanta sur son propre terrain. Un autre rookie, RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Kenneth Gainwell (9 courses, 37 yards, 1 TD), a également marqué son premier touchdown chez les pros, en toute fin de troisième quart temps, pour essentiellement plier le match (22-6). QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Matt Ryan (21/35, 164 yards) n'a pas été grandement inspiré, se faisant planter trois fois le nez dans le turf, dont deux fois par DT Javon Hargrave (6 placages, 2 TFL, 2 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
). Le départ à l'intersaison de WR Julio Jones pour Tennessee se ferait-il déjà sentir ? 

Pittsburgh Steelers (1-0) - Buffalo Bills (0-1) : 23 - 16

Pittsburgh a remonté un déficit de dix points à la mi-temps (0-10) pour s'imposer à Buffalo. Si QB Ben Roethlisberger (18/32, 188 yards, 1 TD) a assuré la remontée au score au dernier quart temps, le mérite revient grandement à la défense des Steelers - notamment à DE T.J. Watt (3 placages, 2 sacks), auteur de deux sacks et d'un fumble forcé - et aux équipes spéciales qui ont converti un puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
bloqué en touchdown pour donner dix points d'avance à Pittsburgh avec moins de dix minutes à jouer (20-10). L'attaque des Bills, deuxième de NFL en 2020, n'a marqué que la moitié de sa moyenne de points de l'an passé en étant limité à un touchdown et trois field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
en huit possessions dans le camp de Pittsburgh. Ce n'est pas faute d'avoir pilonné la défense des visiteurs avec plus de cinquante passes tentées par QB Josh Allen (30/51, 270 yards, 1 TD / 9 courses, 44 yards).

New York Jets (0-1) - Carolina Panthers (1-0) : 14 - 19

L'histoire ne dit pas si les Jets regrettent d'avoir envoyé QB Sam Darnold (24/35, 279 yards, 1 TD / 5 courses, -1 yard, 1 TD) à Carolina, mais le nouveau quarterback des Panthers a sûrement fait payer son ancienne équipe en marquant à deux reprises dans le deuxième quart temps pour donner une avance décisive à sa nouvelle franchise (16-0). La performance de Sam Darnold est de bon augure pour Carolina, tout comme celle de RB Christian McCaffrey (21 courses, 98 yards / 9 réceptions, 89 yards), impliqué sur près de la moitié des jeux offensifs des Panthers. Côté NYJ, les débuts du rookie QB Zach Wilson (20/37, 258 yards, 2 TD, 1 INT) ont été mitigés, avec deux passes de touchdown pour WR Corey Davis (5 réceptions, 97 yards, 2 TD) mais aussi une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
et six sacks.

Minnesota Vikings (0-1) - Cincinnati Bengals (1-0) : 24 - 27 (OT)

Minnesota et Cincinnati se sont offerts la première prolongation de la saison et ces sont les Bengals qui, à la maison, ont eu le dernier mot. Les hôtes ont pris le contrôle du match avec deux touchdowns de QB Joe Burrow (20/27, 261 yards, 2 TD), pour WR Tee Higgins (4 réceptions, 58 yards, 1 TD) et pour son ancien coéquipier de LSU, WR Ja'Marr Chase (5 réceptions, 101 yards, 1 TD) après le "two-minute warning" de la première mi-temps, puis sur un touchdown au sol de RB Joe Mixon (29 courses, 127 yards, 1 TD) sur le premier drive de Cincy après le retour des vestiaires. Les Vikings ont bien aidé à creuser leur propre trou avec douze pénalités dont quatre sur leurs huit premiers jeux. Ils ont petit à petit fait leur retard avec le second touchdown de WR Adam Thielen (9 réceptions, 92 yards, 2 TD) puis une course de RB Dalvin Cook (20 courses, 61 yards, 1 TD) et égalisé sur un field goal de 53 yards à expiration de l'horloge. Mais ce même Dalvin Cook s'est rendu coupable d'un fumble en prolongation sur les 39 yards de Cincinnati, ce qui a permis à ces derniers, sept jeux plus tard, de tuer le match sur un field goal de 33 yards.

San Francisco 49ers (1-0) - Detroit Lions (0-1) : 41 - 33

San Francisco a lâché du lest contre Detroit, après avoir mené de 28 points (38-10) en milieu de troisième quart temps mais les 49ers ont résisté au retour des Lions en fin de match. QB Jimmy Garoppolo (17/25, 314 yards, 1 TD) a perdu le ballon sur le tout premier jeu des 49ers mais Detroit n'en a pas profité pour prendre l'avantage au score, ratant un field goal de 51 yards. Ce raté de son quarterback titulaire a peut-être motivé SF pour faire entrer QB Trey Lance (1/1, 5 yards, 1 TD) en jeu. Le rookie de North Dakota State a converti l'occasion sur sa première, et seule, passe du match, trouvant WR Trent Sherfield (2 réceptions, 23 yards, 1 TD) pour un touchdown. Il est ainsi devenu le premier rookie des Niners à marquer sur passe de touchdown lors du premier match de la saison depuis que les 49ers ont rejoint la NFL en 1950. C'est néanmoins Jimmy GGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
qui a repris les commandes de l'attaque pour l'essentiel du reste du match. Sa passe de touchdown pour WR Deebo Samuel (9 réceptions, 189 yards, 1 TD) en milieu de troisième quart temps a donné ce coussin de 28 points à San Francisco que QB Jared Goff (38/57, 338 yards, 3 TD, 1 INT / 3 courses, 14 yards) et les Lions ont ensuite 
grignoté avec notamment deux touchdowns dans les deux dernières minutes pour revenir à huit points des 49ers.  

Jacksonville Jaguars (0-1) - Houston Texans (1-0) : 21 - 37

Pas de QB Deshaun Watson, pas de problème. QB Tyrod Taylor (21/33, 291 yards, 2 TD / 4 courses, 40 yards) a parfaitement géré le premier match de la saison de Houston, convertissant cinq des sept drives des Texans en première mi-temps en points (3 TD et 2 FG). Avec 20 points d'avance à la pause (27-7), les hôtes n'ont plus eu qu'à protéger leur avance, ce qui n'a pas été si compliqué face à une équipe de Jacksonville encore en chantier. Au-delà des dix pénalités concédées par les Jaguars, le rookie QB Trevor Lawrence (28/51, 332 yards, 3 TD, 3 INT) a été on ne peut plus inconsistant avec trois passes de touchdown mais aussi trois interceptions qui ont plombé les chances des Jags.

Seattle Seahawks (1-0) - Indianapolis Colts (0-1) : 28 - 16

QB Russell Wilson (18/23, 254 yards, 4 TD) a été étincelant à Indianapolis avec trois de ses quatre passes de touchdown, dont deux pour WR Tyler Lockett (4 réceptions, 100 yards, 2 TD), lors des quatre drives de Seattle en première mi-temps. De l'autre côté, QB Carson Wentz (25/38, 251 yards, 2 TD / 4 courses, 23 yards) n'a pas tenu le rythme et les Colts se sont retrouvés menés de onze points à la mi-temps (10-21). Sous la conduite de son nouveau quarterback, Indy s'est montré encore en rodage, manquant notamment deux quatrièmes tentatives dans le camp des Seahawks et étant forcé à quatre "3 & out" par la défense des visiteurs.

Arizona Cardinals (1-0) - Tennessee Titans (0-1) : 38 - 13

Grosse surprise à Nashville où les champions 2020 de l'AFC South ont été corrigés par Arizona. QB Kyler Murray (21/32, 289 yards, 4 TD, 1 INT / 5 courses, 20 yards, 1 TD) s'est amusé avec la défense des Titans, distillant deux passes de touchdown à chacune de ses deux principales cibles, d'abord WR DeAndre Hopkins (6 réceptions, 83 yards, 2 TD) puis WR Christian Kirk (5 réceptions, 70 yards, 2 TD). Entre les deux, il a également marqué un touchdown à la course. Si les Cardinals ont été efficaces en attaque et pris 17 points d'avance (17-0) en moins de 20 minutes, ils le doivent aussi à leur défense qui a harassé QB Ryan Tannehill (21/35, 212 yards, 1 TD, 1 INT / 2 courses, 17 yards, 1 TD), avec six sacks et deux fumbles perdus, et maintenu RB Derrick Henry (17 courses, 58 yards) sous les 60 yards. LB Chandler Jones (6 placages, 4 TFL, 5 sacks) s'est offert, à lui tout seul, cinq de ses six sacks et a ajouté deux fumbles forcés à sa contribution défensive du match.

Los Angeles Chargers (1-0) - Washington Football Team (0-1) : 20 - 16

Malgré un fumble perdu et une interception dans la zone rouge de Washington, QB Justin Herbert (31/47, 337 yards, 1 TD, 1 INT) a offert une première victoire aux Los Angeles Chargers en 2021. Il en a profité pour dépasser les 4500 yards lancés lors de ses 16 premiers matchs, le seul avec Patrick Mahomes II à avoir accompli un tel exploit en NFL. Washington n'a pas été verni, perdant QB Ryan Fitzpatrick (3/6, 13 yards) sur blessure en début de deuxième quart temps et donnant littéralement la victoire à LAC en perdant un ballon sur ses propres 3 yards sur le jeu suivant l'interception de William Jackson III (4 placages, 1 INT) sur Justin Herbert. Les visiteurs ont converti l'aubaine par WR Mike Williams (8 réceptions, 2 yards, 1 TD) pour prendre l'avantage final au score.

Cleveland Browns (0-1) - Kansas City Chiefs (1-0) : 29 - 33

Cleveland est passé tout proche de l'exploit et de sa première victoire à l'extérieur en ouverture de la saison depuis 1994. Les Browns ont mené entre sept minutes après le coup d'envoi et sept minutes avant le dernier tic de l'horloge mais, malgré un solide match de QB Baker Mayfield (21/28, 321 yards, 1 INT) et de RB Nick Chubb (15 courses, 83 yards, 2 TD), les visiteurs ont lâché sous les coups de génie de QB Patrick Mahomes II (27/36, 337 yards, 3 TD / 5 courses, 18 yards, 1 TD), bien épaulé par WR Tyreek Hill (11 réceptions, 197 yards, 1 TD) et TE Travis Kelce (6 réceptions, 76 yards, 2 TD), tous deux à la réception de passes de leur quarterback au dernier quart temps pour remettre Kansas City devant au tableau d'affichage. Le QB des Chiefs a désormais 14489 yards et 117 touchdowns en seulement 47 rencontres, mieux que ce que Kurt Warner (14372) et Dan Marino (116) avaient réalisé en 50 matchs. Il est aussi toujours invaincu en septembre (10-0) et n'a toujours pas lancé d'interception lors du premier mois de compétition (35 TD, 0 INT).

Miami Dolphins (1-0) - New England Patriots (0-1) :

Le rookie QB Mac Jones (29/39, 281 yards, 1 TD) n'a pas fait un mauvais match pour sa première en NFL mais New England est tombé sur sa pelouse face à une équipe de Miami qui a remporté la bataille des ballons perdus. QB Tu Tagovailoa (16/27, 202 yards, 1 TD, 1 INT / 4 courses, 1 yard, 1 TD) a marqué au sol et dans les airs, à chaque fois sur le premier drive des Dolphins de chaque mi-temps. Sa passe victorieuse a été réceptionnée par son ancien coéquipier d'Alabama, le rookie WR Jaylen Waddle (4 réceptions, 61 yards, 1 TD). Son interception en milieu de dernier quart temps n'a pas porté à conséquence puisque les Patriots ont perdu le ballon neuf jeux plus tard dans la zone rouge de Miami et avec à peine plus de trois minutes à jouer. Ce fumble perdu par RB Damien Harris (23 courses, 100 yards / 2 réceptions, 17 yards) a scellé le sort de la rencontre.

Green Bay Packers (0-1) - New Orleans Saints (1-0) : 3 - 38

QB Aaron Rodgers  (15/28, 133 yards, 2 INT) avait déclaré un peu plus tôt dans la semaine que "[Les Green Bay Packers] ont drafté mon remplaçant donc qu'ils le fassent jouer si c'est ce qu'ils veulent". C'est effectivement ce qui s'est passé au dernier quart temps lorsque QB Jordan Love (5/7, 68 yards) a repris GB en main, une fois le score final de la plus grosse défaite de la carrière d'Aaron Rodgers entériné. Ce dernier s'est montré peu inspiré, lançant deux interceptions. Son remplaçant, lui, a perdu un fumble sur la dernière possession de GB de la partie. Les deux quarterbacks visiteurs n'ont pas été aidé par leur attaque au sol qui n'a grappillé que 43 petits yards. De l'autre côté du terrain, QB Jameis Winston (14/20, 148 yards, 5 TD / 6 courses, 37 yards) a passé une bonne journée, transformant 25% de ses passes tentées en touchdown. Les Saints ont pris l'avantage au score après quatre minutes de jeu sur leur premier drive (3-0) pour ne plus ensuite regarder derrière. 

Denver Broncos (1-0) - New York Giants (0-1) : 27 - 13

L'arrivée de QB Teddy Bridgewater (28/36, 264 yards, 2 TD / 3 courses, 19 yards) à Denver à l'intersaison a déjà payé des dividendes. À cheval sur la mi-temps, l'ancien joueur des Carolina Panthers a permis aux Broncos de reprendre l'avantage (10-7) puis de creuser l'écart (17-7) après un départ poussif illustré par un fumble perdu par TE Albert Okwuegbunam (3 réceptions, 16 yards, 1 TD). Le tight end de Denver s'est bien rattrapé en étant à la réception de ce second touchdown de son nouveau quarterback. RB Melvin Gordon (11 courses, 101 yards, 1 TD) a ajouté un touchdown en fin de dernier quart temps pour les Broncos, éliminant définitivement le suspense quant à l'issue de la rencontre (27-7). Les Giants n'ont pas résolu leurs problèmes offensifs de l'an passé. Malgré le retour de blessure de RB Saquon Barkley (10 courses, 26 yards), NYG n'a produit que 60 yards au sol dont près de la moitié par QB Daniel Jones (22/37, 267 yards, 1 TD / 6 courses, 27 yards, 1 TD).

Chicago Bears (0-1) - Los Angeles Rams (1-0) : 14 - 34

Chicago a choisi de faire confiance à QB Andy Dalton (27/38, 206 yards, 1 INT / 2 courses, 13 yards) plutôt qu'au rookie QB Justin Fields (2/2, 10 yards / 1 course, 3 yards, 1 TD) pour conduire son attaque et le choix n'a pas vraiment porté ses fruits. Les Bears ont été corrigés à Los Angeles, payant cash trois erreurs (interception, passe incomplète sur quatrième tentative et fumble perdu) sur leurs trois premiers drives. QB Matthew Stafford (20/26, 321 yards, 3 TD) s'est régalé pour son premier match avec les Rams avec deux de ses trois passes de touchdown pour plus de 50 yards : 67 yards pour WR Van Jefferson (2 réceptions, 80 yards, 1 TD) et 56 yards pour WR Cooper Kupp (7 réceptions, 108 yards, 1 TD). 

Baltimore Ravens (0-1) - Las Vegas Raiders (1-0) : 27 - 33 (OT)

La fin du match entre Baltimore et Las Vegas a tout eu du scénario hollywoodien. Les deux équipes ont joué au chat et à la souris jusqu'à la prolongation. Ce sont tout d'abord les Ravens qui ont pris les choses en mains, menant 14-0 en milieu de deuxième quart temps, avec notamment un touchdown de WR Marquise "Hollywood" Brown (6 réceptions, 69 yards, 1 TD), justement. Les Raiders sont revenus à quatre points à la mi-temps (10-14) avant d'égaliser une première fois en début de dernier quart temps, grâce au second touchdown de RB Josh Jacobs (10 courses, 34 yards, 2 TD) (17-17) puis une seconde fois à moins de quatre minutes du terme du temps réglementaire (24-24). On a alors cru que les qualités de funambule de QB Lamar Jackson (19/30, 235 yards, 1 TD / 12 courses, 86 yards) permettraient aux visiteurs de s'imposer lorsque leur quarterback les a conduits en position de field goal (27-24). Mais, les 42 secondes restantes à l'horloge ont suffi à QB Derek Carr (34/56, 435 yards, 2 TD, 1 INT) pour en faire de même (27-27). LV a bénéficié du premier drive de la prolongation qui s'est terminé par une interception de CB Anthony Averett (7 placages, 1 INT) dans l'en-but de Baltimore. Cinq jeux plus tard, Lamar Jackson a subi un sack de DE Carl Nassib (3 placages, 1 sack) et les Raiders ont récupéré le ballon. La deuxième fois fut la bonne et c'est WR Zay Jones (2 réceptions, 46 yards, 1 TD) qui a mis fin à la rencontre en s'échappant derrière le secondaire des Ravens pour marquer le touchdown de la victoire.

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Quand vous jouez pour un Titre de Champion National, ce n'est pas la vie ou la mort, c'est encore plus important que ça.  – Duffy Daugherty, coach, Michigan State

En VO :  When you're playing for the National Championship, it's not a matter of life and death. It's more important than that. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !