Playoffs 2018 : tour d'horizonLes équipes en quelques chiffres

Qui pour aller chercher le titre à Minneapolis ?
Qui pour aller chercher le titre à Minneapolis ?
le 03/01/2018 à 20:19 par Rémy Lecomte

Douze équipes ont décroché leur ticket pour les playoffs. Dans ces douze équipes, certaines n'y étaient pas l'année passée et d'autres courent après un titre depuis de nombreuses années. Voici quelques chiffres surprenants sur les playoffs 2018. 

Alors oui, les Patriots, les Steelers, les Chiefs et les Falcons étaient déjà présents l'an passé. Mais les huit autres franchises avaient manqué la qualification en 2017. Preuve que la NFL est en constante évolution et qu'elle est en train d'entrer dans une nouvelle ère.  

AFC

Buffalo Bills (9 - 7) (6th seed) : enfin de retour

Les Bills ont brisé une série record de non-participation aux playoffs. En effet, la dernière post-season de la franchise de Buffalo date du siècle dernier, en 1999. La qualification soulage tout un peuple et cette longue attente justifie les belles scènes de joie après la défaite des Ravens face aux Bengals

Avec un LeSean McCoy blessé en fin de match la semaine dernière et donc pas à 100%, la tâche s'annonce compliquée pour les Bills qui devront aller surprendre leur monde en déplacement à Jacksonville où Leonard Fournette et compagnie les attendent de pied ferme. 

Tennessee Titans (9 - 7) (5th seed) : l'invité de dernière minute 

Les Titans ont du batailler ferme jusqu'en dernière semaine pour arracher cette belle cinquième place de l'AFC. Leur dernière participation aux playoffs remonte à 2008. C'est donc aussi une équipe qui a attendu de longues années avant de retrouver les si convoités playoffs. 

Ils n'ont pas convaincu durant la saison mais leur running game pourrait faire mal aux Chiefs qui les reçoivent dès samedi soir ! Les Titans ont perdu leurs trois derniers matchs en post-season mais jamais la franchise n'a concédé quatre défaites consécutives en playoffs. Une statistique parmi d'autres qui peut avoir le don de motiver Marcus Mariota.

Kansas City Chiefs (10 - 6) (4th seed) : une victoire à domicile, 24 ans plus tard ? 

Les Chiefs ont remporté l'AFC West pour la deuxième fois consécutive. Mais l'avantage du terrain en playoffs n'a pas toujours été suffisant pour la franchise de Kansas City. En effet, les Chiefs ont perdu leur cinq derniers matchs de playoffs à Arrowhead et il faut remonter à 1994 pour retrouver la trace d'une victoire devant leurs supporters en playoffs. C'était face aux Steelers. 

Sur les onze dernières rencontres jouées en playoffs, les Chiefs en ont perdu 10. Les hommes d'Andy Reid ont la capacité de faire mentir les stats ce samedi à 22h35 heure française. Une défaite face aux Titans serait perçue comme une véritable contreperformance.

Jacksonville Jaguars (10 - 6) (3rd seed) : la révélation de l'année en AFC

Les Jaguars ont connu une longue période de disette et la reconstruction fût délicate. Mais le jeune noyau semble s'être trouvé un rythme de croisière cette année. Ils sont la bonne surprise de la saison en AFC avec le troisième meilleur bilan. Ils reviennent donc aux playoffs après une absence de 10 ans. 

Ils sont favoris à domicile face aux Bills, leur défense a forcé 33 turnovers cette saison dont pas moins de 21 interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
. Seul point d'interrogation, la jeunesse de l'équipe. Auront-ils la maturité pour contrôler une rencontre largement à leur portée ? Réponse dimanche à partir de 19h, heure française. 

Pittsburgh Steelers (13 - 3) (2nd seed) : un parfum de revanche

Les Pittsburgh Steelers semblent être les mieux armés pour arrêter les Patriots. Les deux équipe s'étaient rencontrées il y a quelques semaines au Heinz Field et New England l'avait emporté sur le fil grâce à une interception en endzone. 

Big Ben compte bien aller chercher sa troisième bague de champion cette année. Les Steelers affronteront probablement les Jaguars la semaine prochaine. Si pas, ils seront susceptibles d'affronter les Chiefs ou les Titans. Mike Tomlin et ses hommes disposent d'une grosse expérience en playoffs et ont les armes offensives et défensives pour aller au bout cette saison. 

New England Patriots (13 - 3) (1st seed) : le grand favori 

Les Patriots devront attendre dimanche soir avant de savoir face à qui ils entameront leur campagne de playoffs cette année. L'adversaire logique serait Kansas City, mais les Bills et les Titans pourraient créer la surprise. Pour rappel, les Chiefs avaient largement dominé les Patriots lors du match d'ouverture de cette saison. 

New England espère arracher un sixième titre cette année. Ils rejoindraient les Steelers en tête dans la liste des équipes les plus titrées. Les Patriots restent sur six présences consécutives en finale de conférence. En cas de victoire samedi prochain, ils en accrocheraient donc une septième. Ce serait la douzième de l'ère Brady/Belichick ! 

NFC

Atlanta Falcons (10 - 6) (6th seed) : la belle histoire ? 

Tout le monde se souvient de cette défaite déchirante des Falcons face aux Patriots lors du dernier Super Bowl. Atlanta a arraché sa qualification lors de la dernière journée et compte bien jouer les trouble-fêtes lors des playoffs malgré sa sixième place en NFC. 

En cas de victoire face aux RamsJulio Jones & Matt Ryan affronteraient des Eagles en perte de confiance depuis la blessure de Carson Wentz. Ce qui permet aux Falcons de continuer de rêver d'une qualification pour le Super Bowl. Ils seraient les premiers perdants du Super Bowl à se qualifier l'année suivante pour le Big Game depuis... 1994 ! Il s'agissait des Bills qui s'étaient alors inclinés face aux Cowboys.  

Carolina Panthers (11 - 5) (5th seed) : le moment de convaincre

Les Panthers terminent la saison avec un bilan très honorable mais n'ont pas pour autant convaincu. Les Panthers retrouvent les playoffs après une année noire. Lors de la saison 2015, on se souvient du beau parcours de Cam Newton qui avait dû s'incliner face aux Broncos au Super Bowl. Sur les 20 dernières années, Carolina dispose du meilleur bilan en déplacement en playoffs avec quatre victoires pour trois défaites. 

Mais cette année, Carolina semble bien moins fringant. La défense reste le point fort de l'équipe mais le running game inquiète de par son inconsistance. Ron Rivera devra compter sur des miracles de son Super Cam pour tenter de venir à bout des Saints dimanche à 22h40. 

New Orleans Saints (11 - 5) (4th seed) : le monstre à trois tête

Les Saints ont remporté leurs cinq derniers matchs à domicile en playoffs. Durant ces matchs, ils ont une moyenne de plus de 35 points inscrits par match. Difficile d'imaginer cette attaque faire chuter les stats cette année avec un duo de running backs Alvin Kamara (14 touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
)/Mark Ingram (12 touchdowns) absolument hallucinant. Les deux joueurs cumulent chacun plus de 1500 yards cette saison et ont été sélectionné pour le Pro Bowl. 

Pour nourrir ce duo, les Saints peuvent compter sur un Drew Brees qui a battu le record de pourcentage de passes complétées cette saison avec un magnifique 72%. Nul doute que les locaux croient en leur chance face à des Panthers qu'ils ont déjà battu à deux reprises cette saison. 

Los Angeles Rams (11 - 5) (3rd seed) : playoffs back to LA

Les Rams retrouvent les playoffs après quelques années d'absence également. Cela faisait pas moins de 14 ans que la franchise n'avait pas pu en découdre au mois de janvier.  C'est donc une équipe vierge de toute expérience qui affrontera les Falcons dans la nuit de samedi à dimanche. 

Todd GurleyJared Goff et le surprenant rookie Cooper Kupp vivront une grande première sous les ordres du jeune Sean McVay. Ils ramènent les playoffs à Los Angeles qui attendait cela depuis de longues années. Les locaux sont, selon les bookmakers, largement favoris face aux Falcons mais devront s'appliquer et ne pas se laisser dépasser par les événements. Les Falcons ont remporté les quatre dernières confrontations entre ces franchises. 

Minnesota Vikings (13 - 3) (2nd seed) : un Super Bowl à la maison ?

Les Vikings de Zimmer ont mis du temps à se construire mais le résultat vaut bien l'attente. La franchise de Minneapolis a dominé la NFC North malgré la blessure de son quarterback et de son running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
titulaire. C'est donc Case Keenum qui a emmené les Vikings en playoffs. Après avoir participé aux playoffs en 2012 et en 2015 sans l'emporter, cette année semble la bonne ! 

Ils pourraient jouer à domicile pour l'ensemble des playoffs si les Eagles chutent la semaine prochaine. En effet, le Super Bowl se déroule à Minneapolis cette année ! Ce qui ferait des Vikings la première franchise à jouer un Super Bowl à la maison. Une belle histoire à écrire pour cette équipe qui n'a cessé d'impressionner avec sa défense de fer. 

Philadephia Eagles (13 - 3) (1st seed) : le leader malheureux

Les Eagles ont dominé la ligue de longues semaines durant avant de voir leur quarterback Carson Wentz se blesser à quelques semaines de la fin de la saison régulière. Ils devront profiter de leur bye weekBye week
journée de repos en NFL, soit celle forcée pendant la saison régulière, soit celle obtenue en se qualifiant directement pour le deuxième tour des playoffs.
pour tenter de se préparer au mieux à la venue des Falcons, des Panthers ou des Saints. C'est Nick Foles qui a pris le relais au poste de QB mais ses performances n'ont nullement rassuré du côté de Philadelphie. 

Les Eagles restent sur trois échecs consécutifs en wild card (2013, 2010 et 2009). Leur dernier succès en playoffs remonte à la saison 2008. Malgré cette première place en fin de saison régulière, les Eagles ne partent pas particulièrement avec le statut de favori dans une NFC où toutes les équipes encore présentes peuvent largement prétendre au titre final. 

... chargement de la zone de commentaire ...

 Nous ne pouvons pas courir. Nous ne pouvons pas passer. Nous ne pouvons pas stopper la course. Nous ne pouvons pas stopper la passe. Nous ne pouvons pas botter. En dehors de ça, nous ne sommes juste pas une très bonne équipe de football en ce moment.  – Bruce Coslett, ancien joueur des Jets de New York

En VO :  We can't run. We can't pass. We can't stop the run. We can't stop the pass. We can't kick. Other than that, we're just not a very good football team right now. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !