Super Bowl XIV : Pittsburgh, 2ème doublé en 6 ans

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Super Bowl XIV
Super Bowl XIV
le 03/02/2011 à 22:27 par Pierre-François Flores

Terry Bradshaw complète 14 passes sur 21 pour 309 yards et établit 2 records à la passe, permettant ainsi aux Pittsburgh Steelers d'être les premiers à remporter 4 Super Bowls, juste un an à devenir les premiers a en gagner 3.

La 4ème bague des Steelers
La 4ème bague des Steelers
Malgré 3 interceptionsInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
des Los Angeles Rams, Bradshaw garde son calme et permet deux comebacks des Steelers en deuxième mi-temps.
Menée 13-10 à la mi-temps, Pittsburgh prend les commandes après 2:48 dans le 3ème acte sur une passe de 47 yards pour Lynn Swann.

Sur la possession suivante, les Rams voient leur quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Vince Ferragamo (15/25, 212 yards) se connecter avec Billy Waddy pour 50 yards. Sur le jeu suivant, Lawrence McCutcheon trouve Ron Smith pour le touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
sur une "halback pass" (passe d'un coureur). Les Béliers mènent 19 à 17.

Le ticket du Super Bowl XIV
Le ticket du Super Bowl XIV
Sur la première série du dernier quart-temps, Pittsburgh reprend l'avantage au score et ne le lâchera plus. Sur une troisième-et-8, Bradshaw appelle le jeu "60 Prevent Slot Hook and Go". « Je ne pensais vraiment pas que ça allait marcher. Je ne pense pas qu'on en ait complété une comme ça de toute la semaine à l'entrainement » dit Brashaw. Mais cette fois-ci, il trouve bien John Stallworth pour un touchdown de 73 yards, 24-19.

Plus tard, le duo refait des misères aux Rams pour 45 yards cette fois. Ce drive est finalement conclu par une course d'un yard de Franco Harris.

Larry Anderson est l'autre grand artisan de la victoire des Hommes d'Acier, avec 5 retours de kickoffKickoff
coup de pied d'engagement en début de mi-temps. Effectué balle à terre depuis la ligne des 30 yards de l'équipe qui engage.
pour un record de 162 yards.

MVP : Terry Bradshaw, Quarterback

Le programme du Super Bowl XIV
Le programme du Super Bowl XIV
Terry Bradshaw est inconstablement la première superstar des Super Bowls. Avec 4 victoires en 4 participations dont 2 doublés, 9 passes de touchdowns, 932 yards passés et deux titres de MVP consécutifs, Bradshaw n'a pas d'égal à cette époque.

La victoire contre les Los Angeles Rams lui offre son deuxième MVP. Durant cette 14ème édition du Super Bowl, il permet à son équipe de reprendre l'avantage alors qu'elle était menée à deux reprises. En retard de 3 points à la mi-temps (13-10), les Pittsburgh Steelers s'en remettent à leur quarterback qui trouve Lynn Swann pour un TD de 47 yards. Après un essai des Rams, Bradshaw se connecte avec Stallworth pour 73 yards et les 6 points. Un an après avoir inscrit un touchdown de 75 yards, le duo récidive ! Un peu plus loin nouveau jeu clé entre Bradshaw et Stallworth pour 45 yards. Le drive est conclu par Franco Harris (course de 1 yard pour le TD).

Bradshaw termine avec 14 passes complétées sur 21, 309 yards, 2 TDs et 3 interceptions.

Il rejoint Bart Starr (SB I et II) comme seul joueur à ce jour à avoir été élu MVP lors de deux finales consécutives.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Pittsburgh 3 7 7 14 0 31
Los Angeles 7 6 6 0 0 19
... chargement de la zone de commentaire ...

 Nous ne pouvons pas courir. Nous ne pouvons pas passer. Nous ne pouvons pas stopper la course. Nous ne pouvons pas stopper la passe. Nous ne pouvons pas botter. En dehors de ça, nous ne sommes juste pas une très bonne équipe de football en ce moment.  – Bruce Coslett, ancien joueur des Jets de New York

En VO :  We can't run. We can't pass. We can't stop the run. We can't stop the pass. We can't kick. Other than that, we're just not a very good football team right now. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !