Ce qu'il faut retenir du 43ème Super Bowl

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

background
background
le 03/02/2009 à 00:00 par Pierre-François Flores
Mise à jour du 06/02/2011 à 14:51

Nous revenons sur le 43ème Super Bowl...en bref :

3 Super Bowls décidés sur une réception dans la dernière minute

Les Super Bowls XXIII, XLII et XLIII se sont tous les 3 joués sur un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
dans la dernière minute :
1989 : Joe Montana pour John Taylor à 0:34.
2008 : Eli Manning pour Plaxico Burress à 0:35.
2009 : Ben Roethlisberger pour Santonio Holmes à 0:35.

6 WR MVP du Super Bowl, 3 Steelers

Santonio Holmes est le 6ème receveur a être élu MVP du Super Bowl, le troisième de la franchise Noire et Jaune.
1976 : Lynn Swann, Pittsburgh
1977 : Fred Biletnikoff, Oakland
1989 : Jerry Rice, San Francisco
2005 : Deion Branch, New England
2006 : Hines Ward, Pittsburgh
2009 : Santonio Holmes, Pittsburgh

Mike Tomlin dans l'histoire

A 36 ans et 323 jours, Mike Tomlin devient le plus jeune head coach à remporter un Super Bowl et de loin. L'ancien plus jeune vainqueur est Jon Gruden (Tampa Bay, SB 37) à 39 ans et 162 jours.
Mais Tomlin est également le deuxième coach noir à mettre son nom au palmarès, deux ans à peine après Tony Dungy. Preuve que les mentalités évoluent outre-Atlantique, il n'a pas été fait mention de cette statistique durant toute la semaine précédent le match, comme le fait remarquer Deion Sanders sur NFL Network.

James Harrison, 11ème défenseur de l'année vainqueur du Super Bowl

Pour la 11ème fois en 43 éditions, les vainqueurs du Super Bowl ont dans leur rang le meilleur défenseur de l'année. James Harrison, joueur initialement non drafté, a également inscrit son nom, probablement pour longtemps, dans le livre des records du Super Bowl. Son interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
remontée pour 100 yards et le touchdown à la dernière seconde de la première mi-temps constitue un record. L'ancien plus long jeu est le retour de kickoffKickoff
coup de pied d'engagement en début de mi-temps. Effectué balle à terre depuis la ligne des 30 yards de l'équipe qui engage.
de Desmond Howard, pour 99 yards et le touchdown, lors du Super Bowl XXXI.

Warner, le passeur le plus prolifique des Super Bowls

Il n'a gagné qu'une seule de ses trois finales mais quelles finales ! Elles se sont toutes jouées sur la dernière série.
Kurt Warner, 37 ans, occupent désormais les 3 premières places en terme de yards gagnés à la passe lors d'un Super Bowl :
- 414, Super Bowl XXXIV, victoire
- 377, Super Bowl XLIII, défaite
- 365, Super Bowl XXXVI, défaite
Le total, 1156, en fait le passeur le plus prolifique de l'histoire, surpassant le grand Joe Montana et ses 1142 yards en 4 finales, toutes gagnées.

Durant ces playoffs, il a lancé pour 1147 yards, un record pour une saison.

Larry Fitzgerald, la triste désillusion

It hurts... It really hurts. Ca fait mal, ça fait vraiment mal. La conférence de presse du grand et élégant receveur des Cardinals était touchante. Si proche mais finalement si loin, il lui faudra quelques temps avant de se remettre de cette défaite. L'image de lui disant "Non, Non !!!" derrière sa grille de protection faciale en voyant sur l'écran géant la réception de Holmes restera lontemps dans les mémoires.
Fitz termine la rencontre avec 7 réceptions pour 127 yards et 2 TDs (1 récep et 12 yards en première mi-temps). Ses 2 touchdowns sont deux bijoux de techniques et de puissances pour le premier (réception en extension au dessus de Ike Taylor), et de vitesse pour le second (il dépose tout le backfield défensif des Steelers sur son accélération).
Son bilan dans ces playoffs est de 30 réceptions pour 546 yards et 7 TDs, tous des records en postseason.

Un jeu de course historiquement faible

Les deux équipes ont cumulés 91 yards au sol (58 PIT - 33 ARI). Il s'agit tout simplement du plus faible total pour une Super Bowl.

Arizona gagne la bataille des yards

Et largement ! Les Cardinals ont gagné 407 yards contre 292 pour les Steelers. Insuffisant...

"Big" Ben, le talent précoce

Moins médiatisé que les Manning et Brady, Ben Roehtlisberger n'a rien à leur envier. Il était déjà le plus jeune vainqueur d'un Super Bowl (2ème saison). Il est désormais le deuxième à gagner deux titres à moins de 27 ans. Il a aussi remporté 52 matchs dans ses 5 premières saisons (plus de 10 victoires par an !), un record.

Télévision

France 2 doit être contente. La chaine publique vient de diffuser deux Super Bowls exceptionnels, bien au-dessus des éditions 2007 et 2006. Les droits courants sur 4 ans, il est tant de renégocier avec la NFL. Nous leur souhaitons bonne chance et espérons qu'ils feront ce qu'il faut pour que la France puisse suivre le Big Game.

Vidéo

Vidéo NFL.com : Super Bowl highlights

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Arizona 0 7 0 16 0 23
Pittsburgh 3 14 3 7 0 27
... chargement de la zone de commentaire ...

 Il y a deux sortes de coaches, ceux qui viennent de se faire virer, et ceux qui vont se faire virer.  – Bum Phillips, coach, Houston Oilers

En VO :  There are two types of coaches: them that has just been fired and them that are going to be fired. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !