Santonio Holmes, héros d'un drive d'anthologie

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

background
background
le 03/02/2009 à 00:00 par Pierre-François Flores
Mise à jour du 06/02/2011 à 15:41

Son rôle décisif lors du drive victorieux et son incroyable réception à 35 secondes de la fin du match valent à Santonio Holmes le trophée Pete Rozelle du MVP du Super Bowl.

L'action qui change tout

Menés 23 à 20 à 2:30 de la fin du match et la balle placée sur leurs propres 22 yards, les Steelers doivent gagner 50 yards environ pour être en position de tenter un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
, synonyme de prolongation.

Le premier jeu de la série est un holding du guardGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
Kemoeatu qui fait reculer Pittsburgh de 10 yards.
La défense des Cardinals continue sur la lancée des drives précédents, mettant la pression sur la ligne offensive et sur "Big" Ben.
Mais le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
aux 18 comebacks et 51 victoires (record NFL) en 5 saisons n'a pas dit son dernier mot. Dans l'une de ses improvisations dont lui seul a le secret, il échappe à la défense et trouve Santonio Holmes pour 14 yards.
Deux jeux plus tard, et juste après le temps-mort des 2 minutes, le duo se connecte 13 yards sur 3ème-et-6.
Sur l'action suivante, le QB trouve Washington pour 11 yards. Les Steelers sont déjà sur les 50 yards et il reste 1:10 à jouer.
Sous pression, Ben court dans l'axe pour 4 petits yards. Tomlin demande le 2ème temps-mort avec 1:01 à l'horloge.

A ce moment du match, Arizona a deux possibilités. Soit jouer une défense agressive pour réaliser le "stop" synonyme de victoire, soit jouer la sécurité, c'est à dire éventuellement laisser des gains courts et s'exposer au field goal, mais ne surtout pas concéder un jeu long qui pourrait conduire à un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
fatal.
Ils choisissent la première option, envoyant 5 joueurs pour mettre la pression sur Roethlisberger, qui feinte de passer avant de lancer finalement vers Holmes. Il capte, pivote sur sa gauche et profite de la glissade de Francisco pour s'en aller sur 40 yards.
Les Steelers consomment leur dernier temps-mort avec 49 secondes restantes. Sauf catastrophe, le match ira au pire en prolongation.

Mais à seulement 6 yards d'un 6ème trophée Vince Lombardi, les Hommes d'Acier jouent la gagne. Roethlisberger cherche dans le coin gauche de la end zoneEnd Zone
Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
Holmes qui ne parvient pas à capter le lancer légèrement trop haut.

La plus belle réception des Super Bowls

2ème-et-goal, snap, Ben regarde sur sa droite, sur sa gauche, fait un pas en avant puis voit Holmes dans l'angle droit de la end zone. Il lance au milieu de 3 défenseurs Rouges et Blancs mais c'est bien Holmes qui au prix d'une réception d'anthologie capte le cuir pour le touchdown de la victoire.

"Big" Ben déclare le lendemain au Letterman Show qu'il pensait avoir perdu le match : « J'ai vu Santonio dans le coin, et dès que j'ai lancé, j'ai vu le defensive back y aller, et j'ai pensé qu'il allait l'intercepter. Je pensais que le match était fini. »

Santonio Holmes capte 4 passes pour 73 yards dans cette dernière série qui restera comme l'un des plus magistral comeback de l'histoire des Super Bowls, à la hauteur de celui de Joe Montana en 1989 ou de Manning l'an dernier. Il termine avec 9 réceptions pour 131 yards et un touchdown.
Sa dernière n'a pas encore de surnom mais nous pouvons compter sur la créativité des historiens de la NFL pour lui en donner un rapidement.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Arizona 0 7 0 16 0 23
Pittsburgh 3 14 3 7 0 27
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'ai jamais vraiment perdu un match dans ma carriére, j'ai juste manqué de temps certaines fois.  – Bobby Lane

En VO :  I never really lost a game in my career, sometimes I just ran out of times. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !