Super Bowl IX : la première des Steelers

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

background
background
le 01/02/2011 à 20:57 par Pierre-François Flores

Les champions AFC, les Pittsburgh Steelers, dans leur 1ère apparition au Super Bowl, affrontent les champions NFC, les Minnesota Vikings, dans leur 3ème tentative pour décrocher enfin le titre. Ils luttent tout le long de la 1ère mi-temps à l'issue de laquelle le score n'est que de 2-0 en faveur des Steelers suite au safetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
de Dwight White sur le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Fran Tarkenton à 7:49 dans le 2ème quart-temps.

La 1ère bague de champions des Steelers
La 1ère bague de champions des Steelers
Les Steelers forcent un nouveau fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
sur l'engagement de la 2ème mi-temps. Bill Brown commet le fumble qui est aussitôt récupéré par Marv Kellum sur les 30 yards des Vikings. Sur le premier down, Rocky Bleier ne gagne pas le moindre centimètre. Puis Franco Harris porte le ballon à 3 reprises, pour 24 yards, pour une perte de 3 yards et enfin pour 9 yards et le touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
: Pittsburgh mène 9-0.

Bien que son attaque soit complètement étouffée par la défense des Steelers, Minnesota parvient tout de même à se mettre en position menaçante après 4 minutes 27 de jeu dans la dernière période quand Matt Blair bloque le puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
de Bobby Walden, aussitôt recouvert par Terry Brown pour le TD. Fred Cox manque son PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
et les Steelers mènent toujours 9-6.

Pittsburgh ne gaspille pas son temps à penser à une éventuelle défaite. Le coup de pied d'engagement consécutif à ce TD est suivi par un drive de 11 jeux pour 66 yards qui atteint son apogée lorsque Terry Bradshaw se connecte avec Larry Brown pour 4 yard et un TD à 3:31 de la fin, 16-6.

Le ticket du Super Bowl IX
Le ticket du Super Bowl IX
La défense de Pittsburgh ne concède que 119 yards au total à l'attaque des Vikings, avec en prime un record du Super Bowl pour les seuls 17 yards concédés au sol. Les Steelers, quant à eux, gagnent 333 yards, dont les 158 yards de Harris sur 34 portées (il bat le record de Csonka datant de l'année précédente). Il est élu MVP.

MVP : Franco Harris, Running Back

Le programme du Super Bowl IX
Le programme du Super Bowl IX
Pour remporter le premier de ses cinq Super Bowls (ils n'avaient jamais rien gagné avant), Pittsburgh se tourne vers le travail de cheval de Franco Harris. Le running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
cavale 158 yards en 34 portés, battant ainsi le record établi l'année précédente par Larry Csonka.

Après une première mi-temps qui s'achève sur un score se rapprochant plus du baseball que du foot US (2-0), les Pittsburgh Steelers exploitent au mieux un fumble des Vikings sur le coup de pied d'engagement de la 2ème mi-temps. Harris court 9 yards pour le premier TD. Ses courses combinées à la puissante défense des Steelers contribuèrent à la victoire.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Minnesota 0 0 0 6 0 6
Pittsburgh 0 2 7 7 0 16
... chargement de la zone de commentaire ...

 On ne peut pas atteindre la perfection, mais en essayant de le faire, on peut accéder à l'excellence.  – Vince Lombardi

En VO :  Perfection is not attainable, but if we chase perfection we can catch excellence. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !