Tout les oppose !Les Niners accueillent les Saints

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Les Playoffs NFC
Les Playoffs NFC
le 14/01/2012 à 10:22 par Thomas Deligny

Les San Francisco 49ers et les Saints de la Nouvelle Orléans s’affrontent ce soir pour le tour de Divisional sur la Côte Ouest. La rivalité entre les deux franchises se verra avant tout sur le terrain dans une opposition de style bien qu’elles aient toutes les deux terminé la saison avec 13 victoires et 3 défaites promettant un suspens à couper au couteau.

2002. Dix ans que l’on n’avait plus revu les Niners en Playoffs. La dernière fois, ils s’étaient inclinés à Tampa Bay 31-6. Pour sa première année à la tête de l’équipe de San Francisco, Jim Harbaugh a réalisé un magnifique travail, hissant son équipe en tête de sa poule et prenant la seconde place de la NFC derrière les presque intouchables Packers. Ce soir, le test face aux Saints, qui prouvent chaque week-end qu’ils évoluent sur un nuage, s’annonce ardu. Voici quelques éléments de décryptage.

 

Meilleure attaque contre quatrième meilleure défense

La vraie question ne serait-elle pas de savoir combien de temps la défense des 49ers tiendra face à l’armada offensive des Saints ? Drew Brees cherchera à aligner un 49ème match consécutif avec un TD lancé, rejoignant ainsi Johny Unitas au palmarès des rencontres alignées avec au moins un essai. Les joueurs de Jim Harbaugh n’ont encaissé que 11 points en moyenne à Candlestick Park cette année et se reposeront sur une ligne défensive agressive et des linebackersLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
aux aguets comme en témoigne leur nombre d’interceptions, 23 au total.

Lors de la troisième journée, les hommes de Sean Payton avaient réussi à s’imposer (33-40) contre les Texans de Houston, qui proposent la même intensité défensive que l’équipe californienne. Cette dernière aura sûrement profité de la semaine de repos offerte avant son entrée en lice dans ces Play-offs pour être au meilleur de sa forme physique ; un avantage non négligeable.   

 

Jeu au sol face au jeu à la passe

Alex Smith, le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
des 49ers est le leader de la 29ème équipe à la passe. Gageons pour les siens que son ratio soit excellent, lui qui lance un peu moins de 30 passes par match et qui n’a surtout pas l’expérience lorsqu’il est en déficit de points. Il possède aussi contre lui un record de 44 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
subis, ce qui représente un mise au sol tous les 11 jeux.

Il faudra donc qu’il se repose sur Franck Gore et ses 128 yards de moyenne au sol : 1211 yards courus en 282 tentatives pour 8 TD. Le RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
des 49ers, leader historique de la ligue avec 7 625 yards cumulés, ne compte paradoxalement aucune apparition en playoffs ! Il devra donc, pour son baptême du feu, se méfier d’une franchise de la NO qui blitze plus d’une fois sur deux. Il sera accompagné de Kendall Hunter moins prolifique (473 yards) mais aussi précieux (4,2 yards par course).

Les leaders de la NFC West disposent donc de moins combinaisons offensives que leurs homologues de la division Sud qui se déplaceront au complet. Graham (1 310 yards), Colston (1 143) et surtout Meachem (15,5 yards par réception) et Henderson (15,7) seront de véritables dangers pour l’arrière-garde de Sisco qui devra également surveiller les coureurs Sproles, Thomas et Ivory sont capables d’assurer des courses après réceptions.

 

L’avantage du terrain décisif ?

Si les Saints ont été invaincus au Superdrome cette saison lors de leurs neufs rencontres, ils semblent moins intouchables hors de leur base. Avec 5 victoires, poussives pour certaines, pour trois défaites, les Saints ont une moyenne de « seulement » 27 points à l’extérieur. Ajoutons à cela que depuis 2006, ils ont une fiche de 16-14 en déplacement. Mais ce qui statistiquement paraît improbable, c’est que la franchise de la Louisiane a une fiche de 0-4 à l’extérieur en Playoffs. Les Niners possèdent, quant à eux, une moyenne de 28 points à domicile et n’ont perdu qu’un match chez eux en saison régulière.

Les Saints restent cependant sur 6 victoires d’affilée contre les 49ers en saison régulière, deux à Candlestick Park, dont la dernière 25-22 le 20 septembre 2010. Mais en Playoffs, c’est toujours une autre histoire. Let’s play and see !

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
San Francisco 14 3 3 16 0 36
New Orleans 0 14 0 18 0 32
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je suis grand depuis que je suis petit.  – William "The Refrigerator" Perry

En VO :  I've been big ever since I was little. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !