Seattle atomise les Vikings pour la plus grande joie des Packers38-7, Wilson 4 TD, 77% de passes réussies

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Russell Wilson, 3 TDs à la passe, 1 au sol qu'il fête ici
Russell Wilson, 3 TDs à la passe, 1 au sol qu'il fête ici
le 06/12/2015 à 23:59 par Pierre-François Flores

Derrière un Russell Wilson en feu, les Seattle Seahawks (7-5) sont allés écraser les Minnesota Vikings (8-4) 38-7, qui perdent la tête de la NFC Nord au profit des Packers. Mais dire que ce succès est dû à la seule prestation du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
des Seahawks serait très réducteur. La défense a été imperméable comme rarement cette saison. Le retour de la "Legion of Boom" ?

En l'absence de "Beast Mode" (opéré d'une hernie), le jeu de course appartient désormais à Thomas Rawls. Le rookie continue son festival avec 101 yards en 19 courses et le premier TD du match. Il gagne en moyenne 5,6 yards par course contre moins de 4 à son glorieux ainé. Seule ombre au tableau, le fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdu en tout début de match.

Wilson réalise un nouveau match à plus de 75% (77%) à 21/27 pour 274 yards, 3 TD et un rating  de 146. Il est aussi le 2ème meilleur coureur du match avec 51 yards en 9 courses et 1 TD. Il s'est vu également refusé un TD de 51 yards au sol suite à un holding de Luke Willson. Sur le jeu suivant, il trouve le WR Doug Baldwin pour un TD de 53 yards. Les deux avaient déjà combiné dans le 2ème QT (TD de 20 yards). Baldwin capte au final 5 passes pour 94 yards suivi de près par le rookie Tyler Lockett, 7 réceptions pour 90 yards, et un retour de kickoffKickoff
coup de pied d'engagement en début de mi-temps. Effectué balle à terre depuis la ligne des 30 yards de l'équipe qui engage.
de 47 yards. Le vétéran Fred Jackson y va aussi de son touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
sur réception (5 yards).

La "Legion of Boom" de retour !

Après plus de 27 points concédés par match sur les 3 dernières semaines, la défense de Seattle a été impressionnante ce dimanche, contenant le meilleur coureur de la ligue à 18 yards en 8 courses. Adrian Peterson n'a jamais pu trouver la brèche. Il faut aussi dire que le jeu des Vikings est "AP dépendant" et que fasse à une belle défense, le jeu repose sur le QB Teddy Bridgewater (17/28, 118 yards, 0 TD et 1 Int., rating 55.4) qui montre ses limites. Les 3 matchs contre des défenses haut niveau se sont soldés par autant de défaites, toutes sur le même schéma : Denver, Green Bay et donc Seattle.
Pour en revenir à cette dernière, elle n'a laissé que 125 yards, 9 first downsFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
et 2/10 sur les conversions de 3ème tentative. Elle a aussi 4 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, un fumble forcé et 1 INT de Bridgewater (Earl Thomas). Les 7 points concédés l'ont été sur un retour de kickoff de 101 yards de Cordarrelle Patterson en fin de match.

Les Vikings perdent donc la tête de la NFC Nord et jouent dans 4 jours chez les Cardinals. Un déplacement difficile en perspective. Espérons pour eux qu'ils récupèreront leurs nombreux blessés comme Anthony Barr et Harrison Smith, rapidement out en début de match.

Les hommes de Pete Carroll sont quant à eux bien en place dans l'un des fauteuils pour les Wild Cards. En retard de 3 victoires sur les Cardinals, ils ne leur restent que cette option pour se qualifier pour les playoffs. Cela ne devrait pas être trop compliqué vu leur calendrier ces 3 prochaines semaines : Ravens, Browns, Rams.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Minnesota 0 0 7 0 0 7
Seattle 7 14 14 3 0 38
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'ai jamais vraiment perdu un match dans ma carriére, j'ai juste manqué de temps certaines fois.  – Bobby Lane

En VO :  I never really lost a game in my career, sometimes I just ran out of times. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !