Les Cardinals trop forts pour les 49ersArizona Cardinals 47 - 07 San Francisco 49ers

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

La défense des Cardinals aura fait très mal aux 49ers
La défense des Cardinals aura fait très mal aux 49ers (Ross D. Franklin)
le 28/09/2015 à 01:09 par François-Noël Martin

Pour leur premier match de division de la saison, les Cardinals d'Arizona ont confirmé leur très bonne entame d'exercice en surclassant des 49ers de San Francisco en manque de réussite en attaque avec un Colin Kaepernick qui lancera pas moins de 4 interceptionsInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
.

Le cauchemar des 49ers va commencer dès l'entame de la rencontre lorsque Colin Kaepernick (9/19, 67 yds, 4 INT, 7 courses, 46 yds, 1 TD) voit sa première passe interceptée et retournée en touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
par Justin Bethel. Deux minutes plus tard, rebelotte : cette fois-ci, c'est Tyrann Mathieu qui coupe le lancé du quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
californien et qui inscrit dans la foulée un nouvel essai. Arizona mène déjà 14 à 0 et le match n'a débuté que depuis un peu plus de 5 minutes. Dans le second quart-temps, c'est au tour de l'attaque des Cardinals d'aggraver la marque. Carson Palmer (20/32, 311 yds, 2 TD, 1 INT) fait avancer les siens dans les airs en s'appuyant notamment sur son receveur vedette Larry Fitzgerald (9 rec., 134 yds, 2 TD). Les finitions, c'est Chris Johnson (22 courses, 110 yds, 2 TD) qui s'en charge en ajoutant deux nouveaux touchdowns sur des courses de 6 et 1 yards. Touchés, mais pas encore coulés, les 49ers profitent d'une position favorable suite à un bon retour de puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
de Jarryd Hayne pour réduire la marque sur une course de 12 yards de Kaepernick (24-7). Les deux quarterbacks de la rencontre vont ensuite se faire intercepter chacun leur tour : Palmer par Kenneth Acker, puis Kaepernick à nouveau par Mathieu. Un dernier turnover qui permet aux Cardinals d'ajouter 3 nouveaux points à leur compteur grâce à un fieldgoal de Chandler Catanzaro réussi à la dernière seconde de la première mi-temps.

Au retour des vestiaires, Kaepernick confirme qu'il n'est décidément pas dans un grand jour puisque sa première passe... est une nouvelle interception pour Jerraud Powers ! Les Cardinals enfoncent rapidement leurs adversaires avec un premier touchdown à la passe pour Fitzgerald (38-7), avant que leur défense ne parachève son oeuvre en ajoutant un safetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
grâce au plaquage de Kevin Minter sur Carlos Hyde dans la zone d'en-but (40-7). Dans le dernier quart-temps, Arizona mange le chrono avec un drive de presque 8 minutes qui s'achève par un nouveau touchdown de Fitzgerald (47-7).

Ce troisième succès de la saison permet aux hommes du coach Bruce Arians de compter déjà deux victoires d'avance sur leurs concurrents dans la division NFC Ouest.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Arizona 14 17 9 7 0 47
San Francisco 0 7 0 0 0 7
... chargement de la zone de commentaire ...

 Messieurs, nous sommes devant, mais on ne sait jamais ce que ces joueurs de Cumberland ont dans leurs tripes. Donc dans la deuxième mi-temps, cognez les proprement et cognez les fort, ne baissez pas de régime.  – John Heisman, coach, Georgia Tech son équipe menait 120-0 à le mi-temps, score final 222-0.

En VO :  Men, we're in front, but you never know what those Cumberland players have up their sleeves. So, in the second half, go out and hit 'em clean and hit 'em hard. Don't let up. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !