Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Les Seahawks en danger à AtlantaDivisional Round Preview : Seattle Seahawks @ Atlanta Falcons

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Julio Jones, la clé du match pour les Falcons ?
Julio Jones, la clé du match pour les Falcons ? (Elaine Thompson, AP )
le 13/01/2017 à 16:14 par Rémy Lecomte

Samedi soir, à 22h35 heure française, les Atlanta Falcons accueillent les Seattle Seahawks pour ouvrir ce Divisional Round weekend. Matt Ryan, qui réalise une saison hors norme, aura fort à faire face à la défense des Seahawks. Que peut-on attendre de ce choc qui s’annonce serré entre ces deux franchises ?

Rematch

Les deux équipes se sont rencontrées à Seattle en sixième semaine. Les Seahawks l’avaient emporté 26 – 24 grâce à un retour dans le quatrième quart temps. On se souvient également de l’opposition entre ces deux équipes lors du Divisional Round en 2012, les Falcons avaient remporté un match totalement fou sur le score de 30 – 28 au prix d'une dernière minute de jeu dont on se souviendra longtemps.

Des Seahawks qui s’exportent mal

Certes les Seahawks n’ont pas tremblé face aux Lions, mais en plus d’affronter une équipe plus compétitive que Detroit, les hommes de Pete Carroll ne joueront pas à domicile cette semaine. On sait que le public de Seattle joue parfaitement son rôle de douzième homme. Samedi, ils se déplaceront en milieu hostile, et cette année en déplacement, Seattle n’a pas convaincu avec 3 victoires, 4 défaites et un match nul. Les Falcons n’ont pas été impériaux à domicile avec un bilan de 5 – 3 mais l’avantage du terrain pourrait changer le match.

Ryan vs Wilson

Ce match est aussi un duel entre deux quarterbacks de talent. Ryan réalise une saison canon (38 TD’s pour 7 interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
) qui pourrait lui valoir un titre de MVP et Russell Wilson a l’expérience des playoffs avec plusieurs matchs gagnés grâce à ses miracles. Même si l’avantage va à Matty Ice, il est important d'analyser les défenses qu’ils affronteront. Wilson pourrait se transformer en Ryan avec la défense d’Atlanta face à lui, pendant que Ryan devra être au top pour espérer transpercer l’organisation défensive des Seahawks.

Vic Beasley à la rescousse

Atlanta n’a pas construit ses succès autour de la défense, les statistiques le montrent bien ils font partie des moins bonnes équipes défensivement. Cependant, ils comptent parmi leurs rangs un défenseur qui pourrait prétendre à un titre de defensive player of the year : Vic Beasley. Il comptabilise pas moins de 15,5 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
cette saison. Mais ce n’est pas tout ! Ajoutez à cela six fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
forcés. Des statistiques hallucinantes qui permettent à son équipe de disposer d’une solide arme défensive malgré les carences dans cette partie du jeu. Wilson devra se méfier du jeune linebackerLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
, mais la défense d’Atlanta est 28ème face à la passe, le QB des Seahawks pourrait donc sortir un grand match, profitant de la forme de Doug Baldwin et de Jimmy Graham. Mais l’important pour les Falcons sera de stopper le running game des visiteurs. Et la défense de course (17ème de la ligue) semble un peu plus affûtée. Thomas Rawls avait offert la victoire aux siens la semaine dernière. Pour venir à bout des Seahawks il faudra le stopper.

Une défense intraitable ?

Difficile d’aborder Seattle sans parler de sa défense, ils ont démontré la semaine passée que même privés de Earl Thomas ils sont capables de taire un bon quarterback. Les Lions ne terminant qu’avec six petits points. Les Falcons tenteront d’instaurer un running game avec Devonta Freeman et Tevin Coleman qui ont réalisé une belle saison. Le duo compte 19 touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
cette saison, 11 pour Freeman et 8 pour Coleman. Mais la star offensive de cette équipe reste bien entendu Julio Jones ! L’impressionnant receveur aura fort à faire face aux defensive backs adverses, mais il peut sortir son épingle du jeu face à n’importe quelle couverture. Atlanta est l’équipe qui inscrit le plus de point cette saison (540 points, huitième meilleure performance de l'histoire), l’une des meilleures si pas LA meilleure attaque de la ligue. Qui sera opposée à l’une des meilleures défenses de la ligue. Une confrontation qui s’annonce explosive ! Soulignons quand même que face aux grands quarterbacks de cette ligue, la Legion of Boom a souffert concédant régulièrement plus de 20 points. Notamment 24 points en semaine 6 face à un certain Matt Ryan. Mais le QB avait malgré tout balancé une interception et subit un fumble.

En bref

Les fans devraient se régaler devant ce spectacle que vont nous offrir ces équipes. Le Divisional Round nous offre toujours des surprises. Les Falcons sont favoris à domicile mais nul doute que les Seahawks ne feront pas de la figuration dans ce choc. La clé du match sera sans doute de voir comment la défense de course d’Atlanta tiendra le coup face à Rawls et comment la secondary de Seattle pourra contenir le passing game hors du commun des Falcons.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Atlanta 0 19 7 10 0 36
Seattle 7 3 3 7 0 20
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je suis peut-être débile mais je ne suis pas stupide.  – Terry Bradshaw

En VO :  I may be dumb, but I'm not stupid. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !