Prescott et Elliott de nouveau flamboyants

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Pour Elliott et Prescott, tout va bien !
Pour Elliott et Prescott, tout va bien ! (Michael Ainsworth, AP Photo)
le 19/12/2016 à 19:37 par Pierre-François Flores

Le Sunday Night Football d'hier soir laisse une drôle d'impression. Les Dallas Cowboys (12-2) ont été à la fois impressionnants dans tous les compartiments du jeu tout en paraissant vulnérables, laissant deux chances aux Tampa Bay Buccaneers (8-6) pour arracher la victoire dans les dernières minutes. Finalement, ce sont eux qui remportent leur 12e match cette saison, 26-20, et pourraient décrocher le titre dans la NFC Est la semaine prochaine face aux Lions.

Il ne fallait pas plus d'un match poussif et d'une défaite de Dak Prescott pour que la presse outre-atlantique s'interroge sur un éventuel retour de Tony Romo. Hier, le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rookie a répondu de la meilleure des manières. Il complète 32 de ses 36 passes pour 279 yards soit un pourcentage de 88,9% ; le deuxième plus élevé dans l'histoire de la NFL (minimum 30 passes tentées) ! Seul Rich Gannon en 2002 a fait mieux. Prescott a également marqué un TD à la course.

Son compère rookie Ezekiel Elliott a quant à lui encore fait parler la poudre : 23 courses, 159 yards et 1 TD, plus 29 yards en 3 réceptions. Sur la saison, Zeke atteint les 1551 yards au sol et 1902 au total !

Tout ceci ne serait pas possible sans une ligne offensive toujours aussi impressionnante, ne laissant que 3 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
à son adversaire. Pourtant, les Buccaneers pouvaient se targuer d'avoir la meilleure défense en points sur leurs 5 derniers matchs (12,8 ppm) et en nombre de ballons volés. Hier, la différence de turnovers est de +3 en faveur des Cowboys : 2 INT, 1 fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
vs 1 fumble perdu par Jason Witten, son premier en cinq ans.
Le tight end finit meilleur receveur du match avec 10 réceptions (51 yards), derrière Dez Bryant (8 réc pour 82 yards).

Pourquoi ce match était-il serré ?

Déjà parce que la défense des Bucs a été performante. Si elle a concédé des yards dès le début du match, elle a gardé Dallas à distance de sa zone d'en-but, forçant Dan Bailey à tenter et manquer deux field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
longues distances (52 et 56 yards).

Ensuite, Tampa est revenue de la mi-temps avec de toutes autres ambitions en attaque. Jameis Winston (17/35, 247 yards, 2 TD et 3 Int., rating 55.3) a pris le jeu en main et un maximum de risque dans ses choix. En deux séries consécutives (18 jeux et plus de 8 minutes), il lance deux touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
dont un de 42 yards pour Adam Humphries. Les visiteurs passent en tête un peu à la surprise générale. 20-17 Bucs @QT3 4:12.

Cette double gifle infligée aux Cowboys va les sortir définitivement de leur torpeur. En 4 minutes, Bailey va redonner l'avantage à son équipe sur 2 field goals de 40 et 38 yards. Dans l'intervalle, Winston est intercepté par Jeff Heath23-20 Cowboys @QT4 9:35.

La défense de Dallas ne laisse plus rien passer. Sean Lee est encore énorme (10 plaquages cumulés) et David Irving sacke par deux fois Winston dans le dernier acte. Même le fumble perdu de Witten qui aurait pu relancer Tampa est immédiatement rattrapé par un 3-and-out infligé par les hommes de Jason Garrett. A 3 minutes de la fin, Bailey passe le 4e de ses 6 field goals tentés et Orlando Scandrick scelle le match sur une dernière interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
.

Quid des playoffs ?

Dallas va recevoir Detroit le week-end prochain et une victoire serait synonyme de jackpot : ils seraient champions de la NFC Est et s'assureraient l'avantage du terrain pendant les playoffs. Attention toutefois, en cas de défaite et de victoire des Giants, tout se jouera lors du dernier match à Philadelphia.

Pour Tampa Bay, la course aux playoffs risque d'être serrée. Ils sont à égalité avec les Green Bay Packers avec 8 victoires et 6 défaites mais peuvent encore gagner leur division face aux Falcons (9-5). Il leur reste deux matchs compliqués chez les Saints et face aux Panthers

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Dallas 0 17 0 9 0 26
Tampa Bay 3 3 14 0 0 20
... chargement de la zone de commentaire ...

 Quand vous jouez pour un Titre de Champion National, ce n'est pas la vie ou la mort, c'est encore plus important que ça.  – Duffy Daugherty, coach, Michigan State

En VO :  When you're playing for the National Championship, it's not a matter of life and death. It's more important than that. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !