Philly fait taire les sceptiquesEagles 15-10 Falcons

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Jay Ajayi s'envole au-dessus des Atlanta Falcons.
Jay Ajayi s'envole au-dessus des Atlanta Falcons. (Chris Szagola, Associated Press)
le 13/01/2018 à 23:28 par Grégory Richard

Portés par une excellente défense et un Nick Foles solide (246 yards), les Philadelphia Eagles ont décroché leur ticket pour la finale de conférence AFC, aux dépens des Atlanta Falcons.

Pas favoris ? Que nenni. Premiers de la conférence nationale, mais considérés comme outsiders sur cette rencontre, les Philadelphia Eagles ont mis un point d'honneur à rectifier le tir face aux champions de conférence en titre.

Les joueurs de Doug Pederson mettent pourtant pas mal de temps à rentrer dans cette partie. Arrivé dans la moitié de terrain adverse, Jay Ajayi (98 yards cumulés) commet un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
néfaste qui rend le terrain aux Géorgiens et permet à Matt Bryant d'ouvrir le score sur field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
(0-3).

Il faut attendre la fin du premier quart pour voir les Eagles répliquer enfin. Portés par une ligne offensive redoutable au sol, Jay Ajayi, Nelson Agholor puis LeGarrette Blount trouvent les brèches, jusqu'au touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
en position Goal LineGoal Line
ligne d'en-but.
de l'ancienne star des Patriots. Le compteur est débloqué pour les Aigles, malgré la conversion manqué par Jake Elliott (6-3).

Philadelphie prend le pouvoir mais retombe aussi dans ses travers. Sur un puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
anodin de Matt Bosher, Bryan Braman touche le ballon et offre un excellent début de drive à l'adversaire près de sa zone rouge. Opportunité convertie par Matt Ryan qui alerte Devonta Freeman (33 yards cumulés, TD), sur un lob astucieux, dans l'en-but (6-10).

L'offrande de Keanu Neal

Menés, les coéquipiers de Nick Foles (23/30, 246 yards) frôlent la correctionnelle quand un lancer flottant file dans les mains de Keanu Neal. Mais le safetySafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon punt.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
se troue complètement et fait rebondir le ballon dans les gants de Torrey Smith. Un cadeau qui coûte cher car Jake Elliott ne se prive pas pour ramener son équipe à un point sur field goal. 9-10 à la pause.

Au retour des vestiaires, la parole est à la défense. Et à ce petit jeu-là, Philadelphie s'en sort à merveille, stoppant systématiquement la bande de Matt Ryan (22/36, 210 yards, TD). En face, après avoir compté sur son jeu au sol, Nick Foles prend quelques libertés aériennes et se connecte à trois reprises avec Alshon Jeffery (61 yards) pour faire bouger les chaînes. Insuffisant pour atteindre la end-zone mais suffisant pour prendre l'avantage, encore grâce à Jake Elliott (12-10). Bis repetita sur la série suivante, qui voit Jay Ajayi prendre la poudre d'escampette à la réception. Les locaux sont encore bloqués tout près de la terre promise, mais ils ont le mérite de creuser l'écart au pied (15-10).

Moribonds en attaque, malgré les quelques fulgurances de Tevin Coleman (79 yards) au sol, les Falcons s'en remettent forcément à Julio Jones (101 yards) pour rester dans la partie. Le numéro 11 valide d'ailleurs une quatrième tentative importantissime qui amène Atlanta en territoire ennemie. "JJ" remet ça à deux reprises, dont la dernière sur une 3e & Goal arrêté à deux yards de l'en-but.

4e à suivre, à une minute de la fin du chrono : c'est le jeu du match qui s'amène pour Dan Quinn et ses hommes. Sur le snap, Matt Ryan rolle sur la droite et tente d'alerter Julio Jones ... mais ce dernier est trop court. Passés tout près d'une interférence défensive sur cette action, les Eagles n'ont eu cure : ils filent en finale de conférence nationale, et défieront Minnesota ou New Orleans sur leurs terres pour une place au Super Bowl.

Dans un duel d'oiseaux, en playoffs, on y laisse forcément des plumes. C'est le cas des équipes en déplacement, qui enregistrent une 10e défaite en autant de matches avec le revers géorgien. Atlanta, justement, va devoir profiter d'une intersaison décisive pour améliorer les nombreuses problématiques offensives de cette saison ...

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Philadelphia 0 9 3 3 0 15
Atlanta 3 7 0 0 0 10
... chargement de la zone de commentaire ...

 Si je pouvais recommencer ma vie du début, je souhaiterais être joueur de foot et vous pouvez être certain que je voudrais être membre des Steelers de Pittsburgh.  – Jack Lambert

En VO :  If I could start my life all over again, I would be a professional football player, and you damn well better believe I would be a Pittsburgh Steeler. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !