Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/RaidersSemaine 1

Niners vs Raiders
Niners vs Raiders (Jed Jacobsohn, Getty Images)
le 13/09/2018 à 06:10 par Blaise Collin

Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Retour sur la Semaine 1 !

Les deux équipes de la Baie n'ont pas eu une entame de saison des plus faciles, chacune opposée à l'un des favoris au Super Bowl. Les Niners se déplaçaient chez les Minnesota Vikings tandis que les Raiders recevaient les Los Angeles Rams. Les deux adversaires sont donnés à 8/1 pour remporter le trophée Lombardi, seulement devancés par (qui d'autre ?) les New England Patriots à 6/1.

Sans surprise, les deux franchises de Californie du Nord se sont inclinées mais ce ne fut peut-être pas aussi déséquilibré qu'on aurait pu le craindre.

San Francisco y était presque

Les Niners ont été battus 16 à 24, pour la première défaite en carrière de QB Jimmy Garoppolo (15/33, 261 yards, 1 TD, 3 INT). Compte tenu des pépins physiques en ligne offensive et la sortie sur blessure de WR Marquise Goodwin, SF peut avoir quelques regrets. On ne devient généralement pas meilleur quand OT Mike McGlinchey est forcé à passer de tackle à guard pour la première fois de sa vie et son premier match chez les pros, surtout face au vice-champion sortant de la NFC. 

Même si les Vikings ont controlé le tableau d'affichage de bout en bout, derrière une solide performance de QB Kirk Cousins (20/36, 244 yards, 2 TD / 4 courses, 26 yards), les 49ers sont restés dans le coup durant toute la partie. Trois interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de leur QB en seconde période ont malheureusement scellé leur sort, la première permettant notamment à Minnesota de se détacher (3-17) en retournant l'interception pour un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
. Un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdu par RB Alfred Morris (12 courses, 38 yards) à 1 yard de l'en-but des Vikes n'a pas aidé la cause des Niners. S Harrison Smith, qui a recouvert le fumble, est aussi l'auteur de la troisième interception de Jimmy GGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
, qui a définitivement mis fins aux espoirs des 49ers à 95 secondes de la fin du match.

Si l'attaque aérienne de San Francisco s'est fait interceptée plus que de raison, son jeu au sol n'a pas pas non plus vraiment brillé, avec 90 petits yards, dont 84 par RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Alfred Morris et RB Matt Breida (11 courses, 46 yards).

Peut-être que la bonne nouvelle en attaque, si l'on peut sortir quelque chose de positif d'une défaite, est la performance satisfaisante du rookie WR Dante Pettis (2 réceptions, 61 yards, 1 TD), malgré un fumble (non perdu) et une interception sur un ballon à sa destination. 

Coté défense, LB Fred Warner (12 tackles, 11 solo) a été impressionnant en l'absence de LB Reuben Foster (suspendu) et DE DeForest Buckner (2.5 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, 3 TFL) semble bien être la star annoncée. 

Oakland lâche en seconde mi-temps

Tout avait bien commencé pour les Raiders qui ont ouvert le score grâce à RB Marshawn Lynch (11 courses, 41 yards, 1 TD) sur leur premier drive. Malgré la réponse de RB Todd Gurley (20 courses, 108 yards / 3 réceptions, 39 yards, 1 TD) sur une passe de 19 yards de QB Jared Goff (18/33, 233 yards, 2 TD) pour les Rams et une coûteuse interception de QB Derek Carr (29/40, 303 yards, 3 INT) dans la end-zone des Rams qui aurait pu donner dix points d'avance à son équipe, Oakland est parvenu à atteindre la pause en tête (13-10).

La suite a été moins brillante pour les Raiders, sèchement dominé 0-23 en seconde période. Menés de dix points en début de dernier quart temps (13-23), la deuxième interception de Derek Carr a mis un frein à un retour au score encore possible et la troisième interception, retournée pour un touchdown, a signé le deuil des Raiders.

Il aura donc fallu une mi-temps à l'attaque des Los Angeles Rams pour se mettre en route, après avoir passé la pré-saison à regarder jouer les seconds couteaux. La défense des Raiders, et tous leurs points d'interrogation, n'a pas démérité mais s'est révélé trop limité face à l'une des meilleures attaques de la ligue.

Bilan

San Francisco 49ers : 0V - 1D

Prochain match : Detroit Lions

Oakland Raiders : 0V - 1D

Prochain match : à Denver Broncos

 

... chargement de la zone de commentaire ...

 Lance moi cette fichue balle !  – Keyshawn Johnson

En VO :  Throw me the damn ball ! 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !