NFL 2017 - Ce qu'il faut retenir du week-end...Semaine 5

le 09/10/2017 à 06:00 par Blaise Collin
Mise à jour du 10/10/2017 à 17:10

Ce qu'il faut retenir du cinquième week-end de la saison 2017 de NFL...

Les New England Patriots ont échappé à la défaite à Tampa Bay (19-14) grâce notamment à trois FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
ratés par le kicker des Buccaneers Nick FolkTom Brady a égalé le record de victoires (186) en 
saison régulière de Peyton Manning et Brett Favre, mais en 22 et 59 matchs de moins, respectivement.

A.J. Green s'est retrouvé impliqué sur trois pertes de balles des Cincinnati Bengals (deux interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
sur passes à sa destination et un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
) mais le receveur de Cincy a également délivré avec un TD de 77 yards pour ouvrir le score en premier quart temps et une réception de 47 yards sur le dernier jeu du troisième quart temps qui a mis les Bengals sur les cinq yards des Buffalo Bills et permis à Joe Mixon de marquer sur le jeu suivant. Les locaux se sont imposés dans la douleur (20-16). 

Josh McCown a gagné à Cleveland mais pas avec les Browns qui l'avaient coupé en février. Ses New York Jets l'ont emporté (17-14) en profitant des trop nombreuses pertes de balles (deux interceptions et un fumble) et occasions ratées (deux FG manqués) des locaux. DeShone Kizer a été remplacé à la mi-temps malgré la confiance récemment affirmée de son Head Coach Hue Jackson.

Trois TD de Cam Newton ont permis aux Carolina Panthers de s'imposer à Detroit (27-24). Menés de dix sept points jusqu'en milieu de dernier quart temps, les Lions ont marqué par deux fois par la paire Matthew Stafford - Darren Fells mais ont échoué d'un rien en ne parvenant pas à stopper le dernier drive de Carolina avant expiration de l'horloge.

Le numéro 18 ne sera plus porté à Indianapolis où les Colts ont retiré le maillot de Peyton Manning. Pour célébrer l'événement, les locaux ont gaspillé quatorze points d'avance pour laisser les San Francisco 49ers revenir à égalité en seconde partie de dernier quart temps et forcer la prolongation. Fort heureusement pour Indy, le plus vieux joueur de la NFLAdam Vinatieri (44 ans), a offert la victoire finale aux siens (26-23). Les Niners ont perdu leurs trois matches à l'extérieur par trois points, dont deux fois en prolongation.

Dans un match offensivement pauvre, les Miami Dolphins ont surclassé les Tennessee Titans privés de Marcus Mariota, blessé, grâce à un TD de Jay Cutler pour Jarvis Landry en début de dernier quart temps (16-10). Le premier TD des Dolphins est survenu suite à l'annulation d'un TD des Titans pour interférence de passe offensive. Deux jeux plus tard, Matt Cassel a perdu la balle, récupérée par Reshad Jones qui a couru 38 yards jusqu'a l'en-but alors que tous les autres joueurs s'étaient arrêtés de jouer croyant à une passe incomplète.

Les New York Giants n'ont toujours pas gagné le moindre match cette saison après s'être inclinés à la maison contre les Los Angeles Chargers qui, eux, signent leur premier succès de l'année (27-22). Pire pour les Giants, Odell Beckham Jr. s'est sévèrement blessé à la cheville en fin de quatrième quart temps. NY a également perdu Sterling Shepard et Brandon Marshall sur blessure en première mi-temps.

Les Philadelphia Eagles n'ont eu aucune difficulté contre les Arizona Cardinals qu'ils ont facilement dominé (34-7) avec notamment trois des quatre TD de Carson Wentz lors du premier quart temps. L'attaque uni-dimensionnelle des Cards (seulement 31 yards au sol) n'a pu répondre que par un seul TD en début de deuxième quart temps et les visiteurs n'ont jamais été en mesure de recoller au score.

Alors que le match était encore serré, les Jacksonville Jaguars ont retourné deux interceptions de Ben Roethlisberger dans l'en-but de Pittsburgh pour prendre un avantage définitif sur les Steelers. A deux autres occasions, les visiteurs ont profité du mauvais jour de Big Ben pour marquer sur les drives suivants. Au final, quatre des cinq interceptions du QB des Steelers ont conduit à vingt quatre points pour les Jaguars qui l'ont emporté aisément dans la cité de l'acier (30-9) malgré seulement huit passes complétées et moins de 100 yards par Blake Bortles.

EJ Manuel a débuté la rencontre contre les Baltimore Ravens pour Oakland, en l'absence prolongée de Derek Carr, touché au dos la semaine passée. Le QB remplaçant n'a pas démérité mais les Raiders se sont inclinés (17-30) malgré un TD de chacune de leurs stars, Michael Crabtree et Marshawn Lynch. Baltimore a rapidement pris les devants en marquant par deux fois en moins de quatre minutes, la seconde fois sur un fumble retourné pour six points par Jimmy Smith, et n'ont plus regardé derrière.  

Les Seahawks ont remporté une importante bataille de division en s'imposant chez les Rams dans un match très défensif (16-10). Jared Goff a lancé deux interceptions, deux fois plus que Russell Wilson, et manqué ses trois dernières passes pour la gagne dans la zone rouge de Seattle. Sa deuxième tentative a léché les mains de Cooper Kupp qui n'a pu maitrisé le cuir. Les locaux ont produits 50% de yards offensifs de plus que les Seahawks mais cinq ballons perdus (deux interceptions et trois fumbles) ont ruiné leurs chances de victoire. 

Menés à moins de deux minutes de la fin de la rencontre, les Dallas Cowboys ont repris l'avantage sur un TD à la course de Dak Prescott. Par la même occasion, ils ont laissé plus d'une minute à l'horloge, largement suffisant pour Aaron Rodgers pour remonter le terrain et délivrer la passe de TD de la victoire à Davante Adams. Les Green Bay Packers l'emportent d'une courte tête chez Jerry Jones (35-31).

A Houston, J.J. Watt s'est fracturé le plateau tibial gauche sur le premier drive des Kansas City Chiefs. Sur le jeu suivant, les visiteurs ont ouvert le score sur FG et ce fut le début d'une avalanche de points pour les visiteurs. Alex Smith a remporté la bataille des yards contre Deshaun Watson (324 contre 261) mais le rookie des Texans a gagné celle des TD (5 contre 3). DeAndre Hopkins s'est offert trois TD en quatre réceptions, ce qui est un pourcentage toutefois plus faible que les 100% de Charcandrick West (KC) et Will Fuller (Houston) tous deux auteurs de deux TD en autant de réceptions. Avec cette victoire à Houston (42-34), les Chiefs restent invaincus cette saison.

A Chicago, la première de Mitchell Trubisky a été gâchée par un FG de Kai Forbath dans les dernières secondes de la rencontre. Les Minnesota Vikings se sont imposés chez les Bears (20-17), emmenés par Case Keenum qui a remplacé Sam Bradford peu avant la mi-temps. Le QB titulaire des Vikes n'est toujours pas remis d'une blessure au genou en Semaine 1, blessure aggravée lundi soir suite aux quatre sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
infligés par la défense des Bears.

La perf de la semaine : 

QB Deshaun Watson (Houston Texans) : 261 yds, 5 TD (passe) / 31 yds (course)

La triple-menace de la semaine : Houston Texans

QB Deshaun Watson : 261 yds, 5 TD (passe) / 31 yds (course)

RB Lamar Miller : 74 yds (course) / 15 yds (réception)

WR DeAndre Hopkins : 52 yds, 3 TD

 

... chargement de la zone de commentaire ...

 J'ai le sentiment d'être le meilleur, mais vous ne me prendrez pas à dire ça.  – Jerry Rice, légendaire WR des 49ers de San Francisco

En VO :  I feel like I'm the best, but you're not going to get me to say that. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !