NFL 2017 - Ce qu'il faut retenir du week-end...Semaine 4

le 02/10/2017 à 18:00 par Blaise Collin
Mise à jour du 03/10/2017 à 20:01

Ce qu'il faut retenir du quatrième week-end de la saison 2017 de NFL...

Le match avancé entre les Green Bay Packers et les Chicago Bears a été marqué par une interruption de 45 minutes due à des orages sur le Wisconsin et à un plaquage vicieux de Danny Trevathan sur Davante Adams. Les locaux se sont aisément imposés (35-14) grâce notamment à quatre pertes de balles de Mike Glennon et un dépeçage aux petits onions de la défense des Bears par Aaron Rodgers sur courtes passes.

A Londres, les New Orleans Saints ont mis le turbo en seconde mi-temps pour disposer des Miami Dolphins (20-0). La pluie londonienne n'a pas empêché Drew Brees de lancer 41 fois (29 complétions) pour 268 yards et 2 TD. Les vingt points combinés sont le plus petit total enregistré à Londres. Les 186 yards des Dolphins sont leur plus petit nombre de yards marqués depuis 2013 et une défaite 0-19 à Buffalo. NO n'avait plus blanchi un adversaire depuis 2012 et un 41-0 passé à Tampa Bay.

Les Buffalo Bills ont créé l'une des sensations du week-end en s'imposant à Atlanta, précédemment invaincu (23-17). Les Falcons ont perdu Julio Jones et Mohamed Sanu sur blessures, ce qui n'a pas simplifié la tâche de Matt Ryan, auteur de deux interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
. Les Bills n'ont perdu aucun ballon lors de leur quinze derniers quart temps, nouveau record de la franchise.

Le'Veon Bell a couru pour 144 yards et 2 TD et les Pittsburgh Steelers ont remporté leur duel chez les Baltimore Ravens (26-9). Ben Roethlisberger a ajouté 235 yards et 1 TD dans les airs pour les visiteurs dont la défense a harassé Joe Flacco pendant soixante minutes (4 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
et 2 interceptions).

Dans la rivalité opposant les deux voisins encore sans victoires de l'Ohio, ce sont les Cincinnati Bengals qui se sont imposés aisément chez les Cleveland Browns (31-7). Andy Dalton a enfin eu une bonne journée, complétant 25 de ses 30 passes (17/18 en première mi-temps) pour 286 yards et 4 TD (215 yards et 3 TD en première mi-temps). Les locaux jouaient à nouveau sans leur rookie star Myles Garrett et l'autre rookie, DeShone Kizer, apprend encore avec difficultés les rigueurs du métier. Les Browns sont la seule équipe de NFL à n'avoir jamais mené au score depuis le début de la saison.

Autre surprise du week-end, cette fois en provenance d'Arlington où les Los Angeles Rams ont battu les Dallas Cowboys (35-30). Todd Gurley a été le principal artisan de cette victoire avec 121 yards au sol et 94 yards et 1 TD dans les airs. Les locaux avaient pris onze points d'avance en première mi-temps avec notamment 2 TD d'Ezekiel Elliott mais les visiteurs ont dominé la seconde période prenant l'avantage définitif en début de dernier quart temps sur un FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de Greg Zuerlein, l'un de ses sept de la rencontre (nouveau record de la franchise). L'absence de Sean Lee (blessure aux ischio-jambiers) dans la défense des Cowboys s'est faite définitivement sentir.

Le carton du week-end est à mettre à l'actif des Houston Texans qui ont passé sept TD et 57 points (record de la franchise) aux Tennessee Titans (57-14). Le rookie Deshaun Watson a sorti une grosse performance avec 5 TD (quatre à la passe et un à la course), record égalé pour un rookie. Moins de chance, en revanche, pour son homologue de Tennessee, Marcus Mariota, sorti sur blessure à la mi-temps. Lui et son remplaçant Matt Cassel ont chacun lancé deux interceptions. Deshaun Watson s'est aussi distingué cette semaine en offrant son premier salaire à des familles de Houston touchées par l'ouragan Harvey.

Match très défensif à Minneapolis où les Detroit Lions l'ont emporté sur les Minnesota Vikings (14-7). Anthony Zettel, l'homme qui plaque des arbres, a mené la charge pour les visiteurs avec deux sacks et un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
recouvert. Matthew Stafford a lui aussi mangé la poussière (6 sacks). Ameer Abdullah a frôlé la barre des 100 yards, qu'aucun coureur des Lions n'a éclipsé depuis 56 matchs et Reggie Bush, une marque de Dalvin Cook aurait pu atteindre s'il ne s'était pas blessé en début de troisième quart temps. Les locaux étaient toujours privés de Sam Bradford.

Les New England Patriots sont tombés pour la seconde fois de la saison à domicile, cette fois contre les Carolina Panthers (30-33). Graham Gano a donné la victoire aux visiteurs sur un FG à la dernière seconde de la rencontre après que les locaux ont remonté un déficit de quatorze points dans le dernier quart temps et égalisé à trois minutes du terme. Carolina a terminé la rencontre avec 444 yards offensifs, juste un peu moins que les atroces 461 yards concédés en moyenne par les Pats sur leurs trois premiers matchs. Cam Newton (316 yds, 3 TD, 1 INT / 44 yds, 1 TD) a remporté son duel de MVP contre Tom Brady (307 yds, 2 TD) avec une performance enfin à son niveau. Il est devenu, à l'occasion, le premier QB de l'histoire de la NFL à marquer 50 TD à la course

Un FG marqué par Chandler Catanzaro en prolongation et les New York Jets sont venus à bout des %JAX (23-20) à MetLife Stadium. Paul Posluszny s'est rendu coupable d'une pénalité qui a placé les Jets dans de bonnes dispositions pour taper ce FG et les locaux ne se sont pas fait prier pour convertir l'aubaine. Les Jets ont obtenus tous leurs yards au sol (256) par seulement deux joueurs, Bilal Powell et Elijah McGuire, chacun marquant sur une course de plus de soixante yards, une première fois dans l'histoire de la franchise.

Au fin fond de la end-zone, à des années et des années-lumière de la ligne de scrimmage, veille celui que le quarterback appelle quand il n'est plus capable de trouver une solution à ses problèmes, quand il ne reste plus aucun espoir : Larry Fitzgerald... Dans un match relativement affreux (23 pénalités combinées pour un total de 193 yards), les Arizona Cardinals ont dû attendre la prolongation pour se défaire des San Francisco 49ers (18-15 OT) grâce à un TD du receveur vétéran. Les deux équipes se sont rendues FG sur FG pour atteindre la prolongation. Si les Niners ont failli à marquer un TD pour la troisième fois de la saison, ils peuvent heureusement compter sur Robbie Gould qui a rendu un parfait 5/5 dans ce match. Le kicker de SF est à 20 sur 20 depuis le début de la saison. Malheureusement, on gagne rarement des matchs en ne marquant que sur FG et Arizona possède cette arme secrète qui peut faire la différence entre victoire et défaite.

Les Los Angeles Chargers sont toujours à la recherche de leur première victoire après s'être inclinés à domicile contre les Philadelphia Eagles (24-26). Carson Wentz et LeGarrette Blount (136 yards dont 88 dans le dernier quart temps) ont sonné la charge pour les visiteurs et infligé à leur adversaire du jour sa neuvième défaite de rang. Difficile à avaler pour Philip Rivers que l'on a vu passablement énervé sur la touche des Chargers.

Après avoir manqué deux FG et un PATExtra Point
(PAT=Point After TouchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
au cours du match, Nick Folk a signé le FG de la gagne pour les Tampa Bay Buccaneers face aux NYG (25-23). Les visiteurs enregistrent leur quatrième revers de l'année en autant de matchs et pour la deuxième fois consécutive sur un FG à la dernière seconde. Plus pauvre de douze mille dollars suite à une amende pour célébration douteuse la semaine passée, Odell Beckham Jr. n'a pas trouvé l'en-but adverse dans cette rencontre mais néanmoins terminé la rencontre avec 90 yards. Insuffisant pour permettre aux Giants de repartir de Floride avec une victoire.

Après deux victoires pour entamer la saison, les Oakland Raiders ont perdu leur deuxième match consécutif, cette fois à Denver. Les Broncos se sont imposés (16-10) dans un match peu offensif au cours duquel ils ont muselé Marshawn Lynch (12 yards en 9 courses) et envoyé Derek Carr sur la touche avec une blessure au dos. La sortie du quarterback des Raiders a coûté aux visiteurs qui n'ont jamais pu passer devant au score, la faute notamment à une féroce défense contre la course de Denver (24 yards cédés en 15 courses). Les Broncos n'ont toujours pas accordé le moindre point en premier quart temps cette saison.

A Seattle, les Seahawks ont démarré lentement avant de prendre la mesure des Indianapolis Colts en seconde mi-temps (46-18). Quatre des six TD des locaux sont à mettre à l'actif de relatifs inconnus, deux par J.D. McKissic (un à la course et un en réception de passe) et un par chacun des défenseurs Justin Coleman (sur interception) et Bobby Wagner (sur fumble).

Les Kansas City Chiefs sont restés la dernière équipe invaincue en venant à bout des Washington Redskins (29-20). Les visiteurs sont restés au contact jusque dans les dernières minutes et auraient pu l'emporter si Josh Doctson n'avait pas relâché le ballon en tombant dans la end-zone après une réception qui aurait mis les Redskins quatre points devant. Les Chiefs n'ont plus eu alors qu'à remonter le terrain et l'emporter sur un FG de Harrison Butker, qui était encore un Panther il y a une semaine. Les six derniers points de KC ont été obtenus sur retour de fumble alors que Washington essayait péniblement de remonter 75 yards rugby-style avec quatre secondes à jouer.

La perf de la semaine :

QB Deshaun Watson (Houston Texans) : 283 yds, 4 TD (passe) / 24 yes, 1 TD (course)

La triple-menace de la semaine : Houston Texans

QB Deshaun Watson : 283 yds, 4 TD (passe) / 24 yds, 1 TD (course)

RB Lamar Miller : 75 yds, 1 TD (course) / 56 yds, 1 TD (réception)

WR DeAndre Hopkins : 107 yds, 1 TD

... chargement de la zone de commentaire ...

 Quand tu gagnes, ne dis rien. Quand tu perds, dis-en encore moins.  – Paul Brown

En VO :  When you win, say nothing. When you lose, say less. 

Citation réelle proposée par Trixi. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !