NFL 2021Semaine 3

le 28/09/2021 à 05:36 par Blaise Collin

Semaine 3 de la saison 2021 de NFL – Résumé des matchs

Carolina Panthers (3-0) - Houston Texans (1-2) : 24 - 9

En ouvrant la marque en milieu de premier quart temps sur une course de QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Sam Darnold (23/34, 304 yards / 7 courses, 12 yards, 2 TD) puis en n'étant jamais rejoint au score, Carolina est restée la seule équipe à ne pas avoir encore été menée cette saison. Malheureusement pour les Panthers, RB Christian McCaffrey (7 courses, 31 yards) est sorti en cours de deuxième quart temps, sur une blessure aux ischio-jambiers qui le tiendra éloigné des terrains pendant plusieurs semaines, et les visiteurs ont perdu en percussion. RB Chuba Hubbard (11 courses, 52 yards), le rookie d'Oklahoma State, a pris le relais de son ainé avec un certain succès. Avec QB Deshaun Watson toujours écarté et QB Tyrod Taylor indisponible après sa blessure, lui aussi aux ischio-jambiers, en Semaine 2, Houston n'a, en revanche, pas proposé grand-chose en attaque, n'engrangeant que 193 yards contre 407 pour leurs adversaires. QB David Mills (19/28, 168 yards, 1 TD), le rookie de Stanford, a fait ce qu'il a pu, compte tenu de son temps de préparation limité, mais il a été percuté à neuf reprises dans la rencontre, dont quatre sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
. Les Panthers ont terminé la rencontre comme ils l'avaient commencée, par un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
au sol de leur quarterback, et ils ont quitté le Texas avec une troisième victoire en poche en trois matchs.

Washington Football Team (1-2) - Buffalo Bills (2-1) : 21 - 43 

QB Josh Allen (32/43, 358 yards, 4 TD / 4 courses, 9 yards, 1 TD) a signé son cinquième match à plus de 300 yards et 4 TD, soit un de plus que le légendaire Jim Kelly, et Buffalo a corrigé Washington. La moitié de ses passes de touchdown ont trouvé les mains de WR Emmanuel Sanders (5 réceptions, 94 yards, 2 TD). Le quarterback des Bills a également ajouté un six points au sol. Buffalo a pris une avance de 21 points (21-0), marquant notamment deux touchdowns en moins de 2'30 à l'entame du deuxième quart temps mais WFT a réagi en moins d'une minute avec deux touchdowns également marqué en moins de 2'30 (21-14). Deux field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
ont donné de l'air aux Bills avant la mi-temps (27-14) et a contrôlé le score au retour des vestiaires. QB Taylor Heinicke (14/24, 212 yards, 2 TD, 2 INT / 8 courses, 21 yards, 1 TD) débutait son premier match à l'extérieur et a alterné le bon (3 TD) et le moins bon (2 INT).

Chicago Bears (1-2) - Cleveland Browns (2-1) : 6 - 26

DE Myles Garrett (7 placages, 4.5 sacks) a passé la majorité du match dans la figure de QB Justin Fields (6/20, 68 yards / 3 courses, 12 yards) et compté pour exactement la moitié des neuf sacks sur le quarterback de Chicago. Ses 4.5 sacks établissent un nouveau record de franchise pour Cleveland. Les Bears ont terminé la rencontre avec 6 premiers downs et 47 yards de production offensive. Pas de quoi mettre en danger les Browns qui ont déroulé avec 418 yards en attaque et une paire de touchdowns.

Baltimore Ravens (2-1) - Detroit Lions (0-3) : 19 - 17

Detroit pensait bien tenir sa première victoire de la saison lorsque PK @Ryan Santoso (1/1 FG / 2/2 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
) a converti un field goal de 35 yards avec à peine une minute à jouer (17-16). C'était plus qu'il n'en fallait à QB Lamar Jackson (16/31, 287 yards, 1 TD, 1 INT / 7 courses, 58 yards) pour remonter un tiers du terrain et placer PK Justin Tucker (4/5 FG /1/1 PAT) en position de taper coup de pied de 66 yards. Le meilleur kicker de (l'histoire ?) de la ligue s'est offert le nouveau record NFL lorsque le ballon a rebondi sur la barre transversale puis terminé son vol dans le filet. L'exploit est néanmoins entaché de controverse puisque Baltimore n'a pas été sanctionné d'un "delay of game" sur le jeu précédent alors que l'horloge avait, semble-t-il atteint zéro avant le snap. Une pénalité de 5 yards aurait rendu la tentative de Justin Tucker un brin plus difficile...

Arizona Cardinals (3-0) - Jacksonville Jaguars (0-3) : 31 - 19

Arizona est resté invaincu et Jacksonville est toujours sans victoire après la victoire des Cardinals sur le terrain des Jaguars. Le match a été marqué par l'une des actions les plus mémorables de l'histoire de la NFL : juste avant la mi-temps, PK Matt Prater (alors encore détenteur du plus long field goal de la NFL avec 64 yards) a tapé un coup de pied de 68 yards, le plus long jamais tenté dans un match de la ligue, pour essayer de donner l'avantage à son équipe avant de rentrer aux vestiaires. Le coup de pied s'est avéré trop court et WR Jamal Agnew a remonté 109 yards pour aller marquer de l'autre côté du terrain, égalant le record du plus long touchdown de la ligue. Les Jags n'ont néanmoins pas réussi à conserver leur avantage de la pause (13-7), la faute notamment à une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
sur QB Trevor Lawrence (22/34, 219 yards, 1 TD, 2 INT / 6 courses, 27 yards) retournée pour TD par CB Byron Murphy Jr. (4 placages, 2 INT, 1 TD) en sandwich entre deux touchdowns au sol de RB James Conner (11 courses, 43 yards, 2 TD / 1 réception, 10 yards).

Los Angeles Chargers (2-1) - Kansas City Chiefs (1-2) : 30 - 24

Deux de chute pour les vice-champions qui ont été battus à domicile par les Los Angeles Chargers. Quatre ballons perdus par les Chiefs ont largement facilité la tâche des visiteurs qui se sont imposé dans le Missouri pour la troisième fois en quatre rencontres. QB Justin Herbert (26/38, 281 yards, 4 TD / 4 courses, 16 TD) a été déterminant avec notamment une passe sur quatrième tentative et 9 yards sur les 35 yards de KC qui a provoqué une interférence défensive et permis à LAC de continuer son drive à moins d'une minute de la fin de la rencontre et avec les deux équipes à égalité (24-24). Incompréhensiblement, les Chargers n'ont pas mangé l'horloge pour tenter un field goal à expiration de celle-ci mais WR Mike Williams (7 réceptions, 122 yards, 2 TD) a réceptionné son second touchdown du match et laissé 32 secondes à QB Patrick Mahomes II (27/44, 260 yards, 3 TD, 2 INT / 4 courses, 45 yards). Kansas City n'est pas parvenu à marquer mais la décision du staff de LAC est plus que discutable.

New Orleans Saints (2-1) - New England Patriots (1-2) : 28 - 13

Sale journée pour QB Mac Jones (30/51, 270 yards, 1 TD, 3 INT / 6 courses, 28 yards) qui a été intercepté à trois reprises contre New Orleans. Sa première passe de la seconde mi-temps, et deuxième interception du match, a été retournée pour touchdown par S Malcolm Jenkins (7 placages, 1 INT, 1 TD) et donné une avance confortable aux Saints (21-3) après les deux passes de touchdown de QB Jameis Winston (13/21, 128 yards, 2 TD) en première mi-temps. Les Patriots sont revenus à distance en milieu de dernier quart temps (13-21) mais QB Taysom Hill (6 courses, 32 yards, 1 TD) a enfoncé le clou fatal à moins de trois minutes du terme du match. NE est 0-2 à la maison pour la première fois depuis 2000 et la prise de fonction de Bill Belichick.

Atlanta Falcons (1-2) - New York Giants (0-3) : 17 - 14

RQ Saquon Barkley (16 courses, 51 yards, 1 TD / 6 réceptions, 43 yards) a retrouvé le chemin de l'en-but pour la première fois depuis 2019 et sa blessure au genou mais cela n'a pas suffi aux Giants pour remporter leur premier succès de la saison. Au contraire, pour la seconde semaine consécutive, ils se sont inclinés sur un field goal à expiration de l'horloge après avoir concédé l'égalisation à un peu plus de quatre minutes de la fin du match sur une passe de touchdown de QB Matt Ryan (27/36, 243 yards, 2 TD) pour WR Lee Smith (3 réceptions, 7 yards, 1 TD). La défaite a quelque peu gâché la cérémonie en l'honneur d'Eli Manning, double-vainqueur du Super Bowl avec NYG en 2008 et 2012.

Cincinnati Bengals (2-1) - Pittsburgh Steelers (1-2) : 24 - 10

Pittsburgh était privé de LB T.J. Watt et LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Alex Highsmith, tous deux touchés aux ischio-jambiers, et les Steelers sont tombés à domicile contre Cincinnati. C'est la première victoire de Cincy à Pittsburgh depuis 2015. QB Joe Burrow (14/18, 172 yards, 3 TD, 1 INT) et WR Ja'Marr Chase (4 réceptions, 65 yards, 2 TD) n'ont rien perdu de leurs affinités de LSU et connecté à deux reprises pour permettre aux Bengals de prendre le large au score (14-7 puis 24-7). À l'inverse, QB Ben Roethlisberger (38/58, 318 yards, 1 TD, 2 INT) a eu plus de mal à trouver ses receveurs et fini quatre fois le nez dans le gazon. RB Najee Harris (14 courses, 40 yards / 14 réceptions, 102 yards) s'est avéré être la seule vraie menace offensive pour Pittsburgh et a profité du match pour établir le record de réceptions (14) sur un match par un running backRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
de la franchise. En trois matchs, les Steelers n'ont toujours pas marqué le moindre point au premier quart temps et n'ont marqué que 28% de leurs points en première période. 

Indianapolis Colts (0-3) - Tennessee Titans (2-1) : 16 - 25

Tennessee a perdu trois ballons contre Indianapolis (contre zéro pour leurs adversaires) mais cela n'a pas empêché les Titans de s'imposer contre les Colts en menant tout au long du match. La première interception de QB Ryan Tannehill (18/27, 197 yards, 3 TD, 2 INT / 5 courses, 56 yards) a conduit à l'égalisation (7-7) et la seconde a permis à Indy de revenir à quatre longueurs avant la pause (10-14). Avec un QB Carson Wentz (19/37, 194 yards) diminué par des pépins aux chevilles, les Colts n'ont jamais vraiment été en mesure de rivaliser avec leurs adversaires directs de la division AFC South. Les Titans n'avaient plus battu les Colts à Nashville depuis 2017. 

New York Jets (0-3) - Denver Broncos (3-0) : 0 - 26

Une semaine après avoir fait la misère au quarterback rookie de Jacksonville, la défense de Denver a remis ça avec QB Zach Wilson (19/35, 160 yards, 2 INT) en interceptant deux fois le quarterback des New York Jets et en l'envoyant cinq fois à terre. Les visiteurs ont été limités à 162 yards offensifs, leur plus faible total de la jeune saison 2021. Les Broncos ont également produit leur plus petit total offensif de la saison mais tout de même terminé avec 344 yards dont les deux tiers pour QB Teddy Bridgewater (19/25, 235 yards / 4 courses, 24 yards). 

Miami Dolphins (1-2) - Las Vegas Raiders (3-0) : 28 - 31

Las Vegas a eu besoin d'une prolongation pour rester invaincu après trois semaines de compétition, leur meilleur départ depuis 2002. Les Raiders ont également eu besoin de remonter 14 points de retard accumulés au premier quart temps sur une interception sur QB Derek Carr (26/43, 386 yards, 2 TD, 1 INT) retournée pour un touchdown de 85 yards par LB Elandon Roberts (5 placages, 1 INT, 1 TD) et sur une course de RB Malcolm Brown (7 courses, 31 yards, 1 TD). LV a bien réagi, en enquillant 25 points d'affilée et semblait avoir bouclé l'affaire jusqu'à l'égalisation au sol de QB Jacoby Brissett (32/49, 215 yards / 7 courses, 37 yards, 1 TD), qui remplaçait QB Tua Tagovailoa, blessé, à deux secondes de la fin. Les Raiders ont marqué un field goal sur la première possession de la prolongation, donnant l'occasion à Miami d'égaliser à nouveau, mais le second field goal des Raiders a été le bon.

Tampa Bay Buccaneers (2-1) - Los Angeles Rams (3-0) : 24 - 34

Le champion en titre est tombé au bout de la troisième semaine et ne sera donc pas invaincu en saison régulière comme beaucoup d'observateurs l'avait prédit. Après quelques échanges de puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
, les Rams ont pris l'avantage avant la mi-temps (14-7). La victoire s'est dessinée sur une passe de QB Matthew Stafford (27/38, 343 yards, 4 TD) de 75 yards pour WR DeSean Jackson (3 réceptions, 120 yards, 1 TD) et une erreur de couverture défensive de Tampa Bay. Les Buccaneers, dont le jeu au sol n'a produit que 35 yards en 13 courses et qui jouaient sans WR Antonio Brown, blessé, n'ont jamais pu recoller au score. QB Tom Brady (41/55, 432 yards, 1 TD / 3 courses, 14 yards, 1 TD), qui a terminé meilleur coureur de TB, a profité du match pour dépasser la barre des 80000 yards en carrière, rejoignant ainsi Drew Brees.

Seattle Seahawks (1-2) - Minnesota Vikings (1-2) : 17 - 30

Après deux courtes défaites pour entamer la saison (à Cincinnati, 24-27 OT, et contre Arizona 33-34), Minnesota s'est offert sa première victoire de manière convaincante. Les Seahawks ont frappé les premiers en comptant jusqu'à dix points d'avance (17-7) en début de deuxième quart temps mais les Vikings ont marqué tous les autres points du match et notamment deux des trois touchdowns de QB Kirk Cousins (30/38, 323 yards, 3 TD) juste avant la mi-temps. Les Vikes ont ensuite contrôlé la rencontre avec trois field goals après la pause. C'est le premier succès contre Seattle en douze ans après sept revers consécutifs.

Green Bay Packers (2-1) - San Francisco 49ers (2-1) : 30 - 28

San Francisco a laissé trop de temps à Green Bay après avoir pris l'avantage au score (28-27) pour la première fois du match à 37 secondes de la fin du match sur une passe de QB Jimmy Garoppolo (25/40, 257 yards, 2 TD, 1 INT) pour FB Kyle Juszczyk (5 courses, 14 yards / 4 réceptions, 37 yards, 1 TD). Même sans temps mort, QB Aaron Rodgers (23/33, 261 yards, 2 TD) est parvenu à remonter 42 yards pour placer PK Mason Crosby (3/3 FG / 3/3 PAT) en position favorable pour le field goal de la victoire.

Philadelphia Eagles (1-2) - Dallas Cowboys (2-1) : 41 - 21

Dallas a totalement dominé son premier match de division NFC East. Les Cowboys n'ont eu besoin que de trois minutes et des poussières pour ouvrir le score par RB Ezekiel Elliott (17 courses, 95 yards, 2 TD / 3 réceptions, 21 yards) pour le premier de ses deux touchdowns. Le second est venu en milieu de deuxième quart temps pour donner de la marge à Dallas (20-7). Entre temps, le seul véritable faux-pas des Cowboys a permis à Philadelphia d'égaliser à 7-7 lorsque QB Dak Prescott (21/26, 238 yards, 3 TD) s'est fait sacker dans son propre en-but en début de premier quart temps. Mais les hôtes ont réagi et, après avoir été arrêtés sur quatrième tentative à quelques centimètres de l'en-but des Eagles, ils ont doublé la mise par TE Dalton Schultz (6 réceptions, 80 yards, 2 TD), lui aussi auteur d'un doublé, sur le drive suivant. Malgré un jeu égal en production offensive (367 yards contre 380), les Eagles n'ont pas suivi le rythme au score. QB Jalen Hurts (25/39, 326 yards, 2 TD, 2 INT / 9 courses, 35 yards) a été intercepté sur le premier drive des Eagles de chaque mi-temps, la première fois sur la ligne de 1 yard de Dallas et la seconde pour un touchdown de 85 yards de CB Trevon Diggs (2 placages, 1 INT, 1 TD). Deux erreurs lourdes de conséquence mais Philly a aussi souffert de 86 yards de pénalité, contre 37 à leurs adversaires.

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Lance moi cette fichue balle !  – Keyshawn Johnson

En VO :  Throw me the damn ball ! 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !