NFL 2021Semaine 2

le 21/09/2021 à 05:38 par Blaise Collin

Semaine 2 de la saison 2021 de NFL – Résumé des matchs

New York Giants (0-2) - Washington Football Team (1-1) : 29 - 30

Avant la rencontre entre les deux rivaux de la NFC East, QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Daniel Jones (22/32, 249 yards, 1 TD / 9 courses, 95 yards, 1 TD) n'avait encore jamais perdu contre Washington, avec quatre victoires en autant de matchs. Il aura fallu un hors-jeu de position pour mettre fin à la série. Le match est resté serré du début à la fin, avec cinq changements de leader au score. Il aurait pu se décider sur la première et seule interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
du match, de CB James Bradberry (7 placages, 1 INT) sur QB Taylor Heinicke (34/46, 336 yards, 2 TD, 1 INT), qui a rendu le ballon aux Giants à 20 yards de l'en-but de Washington. Les visiteurs ont converti un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
qui leur a permis de 
reprendre l'avantage au score (29-27). Avec un seul temps mort et deux minutes tout pile à jouer, WFT est parvenu à remonter une partie du terrain pour tenter un field goal de 48 yards. Le ballon a filé sur la droite des poteaux mais une position de hors-jeu la défense de NYG a redonné une chance à PK Dustin Hopkins (3/3 FG / 3/3 PATExtra Point
(PAT=Point After TouchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
) qui, cette fois, n'a pas manqué la cible. NYG est 0-2 pour la cinquième saison consécutive.

New Orleans Saints (1-1) - Carolina Panthers (2-0) :

Il manquait une bonne partie du staff à New Orleans lors de sa visite en Caroline du Nord (huit entraineurs, dont cinq en attaque, ayant été privés de voyage pour raison de covid) et cela s'est ressenti sur la performance des Saints. QB Jameis Winston (11/22, 111 yards, 2 INT / 3 courses, 19 yards, 1 TD) a été intercepté à deux reprises et sacké quatre fois par une défense de Carolina toutes griffes dehors qui a aussi limité RB Alvin Kamara (8 courses, 5 yards / 4 réceptions, 25 yards) à 5 yards et l'ensemble de l'attaque de NO à 6 premiers downs et 128 yards offensifs au total. A l'inverse, soutenu par un solide jeu au sol emmené par l'inévitable RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Christian McCaffrey (24 courses, 72 yards, 1 TD / 5 réceptions, 65 yards), QB Sam Darnold (26/38, 305 yards, 2 TD, 1 INT / 3 courses, 55 yards) a encore été étincelant et semble très bien s'adapter à sa nouvelle équipe à Charlotte.

Cincinnati Bengals (1-1) - Chicago Bears (1-1) : 17 - 20

QB Andy Dalton (9/11, 56 yards, 1 TD / 2 courses, 25 yards) s'est blessé en fin de première mi-temps et QB Justin Fields (6/13, 60 yards, 1 INT / 10 courses, 31 yards), le rookie d'Ohio State, a pris les rênes et emmené son équipe à la victoire contre Cincinnati. Chicago a bien profité d'une incroyable série de trois interceptions en trois passes tentées consécutives par QB Joe Burrow (19/30, 207 yards, 2 TD, 3 INT) en début de dernier quart temps. La première d'entre-elles a été retournée pour touchdown par LB Roquan Smith (8 placages, 1 sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, 1 INT, 1 TD) pour donner 14 points d'avance aux Bears (17-3). Les deux touchdowns marqués en toute fin de match par WR Ja'Marr Chase (2 réceptions, 54 yards, 1 TD), suite à une interception de Justin Fields et par WR Tee Higgins (6 réceptions, 60 yards, 1 TD) n'ont pas suffi aux Bengals pour combler leur retard au score.

Houston Texans (1-1) - Cleveland Browns (1-1) : 21 - 31

Malgré une blessure à l'épaule suite à sa seule interception du match, QB Baker Mayfield (19/21, 213 yards, 1 TD, 1 INT / 8 courses, 10 yards, 1 TD) a serré les dents et conduit Cleveland à son premier succès de la maison avec une impressionnante justesse dans ses passes (90%). Le score était de parité à la pause (14-14) mais Houston a perdu QB Tyrod Taylor (10/11, 125 yards, 1 TD / 1 course, 15 yards, 1 TD) sur blessure et les Texans ont lâché prise en seconde mi-temps quand QB David Mills (8/18, 102 yards, 1 TD, 1 INT), le rookie de Stanford, s'est fait intercepter sur son deuxième drive. Les visiteurs sont néanmoins restés au contact jusqu'au milieu du dernier quart temps (21-24) mais RB Nick Chubb (11 courses, 95 yards, 1 TD) a scellé le sort de la rencontre sur une course gagnante de 26 yards.

Los Angeles Rams (2-0) - Indianapolis Colts (0-2) : 27 - 24

Une blessure à la cheville de QB Carson Wentz (20/31, 247 yards, 1 TD, 1 INT / 5 courses 37 yards) a peut-être couté le match à Indianapolis. Indy a dû avoir recours à QB Jacob Eason (2/5, 25 yards, 1 INT) pour mener ses deux derniers drives du match avec trois points de retard (24-27) et moins de deux minutes et demi à jouer. La première passe du quarterback remplaçant a été interceptée, ce qui a permis aux Los Angeles Rams de manger 100 secondes tout rond à l'horloge. Cela n'a laissé aux Colts que 31 secondes et 90 yards à parcourir pour tenter, a minima, d'égaliser, sans succès. Sous l'impulsion d'un bon QB Matthew Stafford (19/30, 278 yards, 2 TD, 1 INT), les Rams ont contrôlé le tableau d'affichage pendant la majorité de la rencontre. Les Colts ont temporairement mené au score (21-17) en début de dernier quart temps, grâce à un snap sur puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
totalement raté qui a atterri dans l'en-but des Rams et a été recouvert par WR Ashton Dulin (1 réception, 10 yards / 1 TD), puis ils sont parvenus à égaliser (24-24) après le second touchdown de la rencontre de WR Cooper Kupp (9 réceptions, 163 yards, 2 TD) mais les visiteurs ont eu le dernier mot.

Denver Broncos (2-0) - Jacksonville Jaguars (0-2) : 23 - 13

Jacksonville a marqué les premier et dernier touchdowns de la rencontre mais les huit drives intermédiaires ont été calamiteux avec quatre punts, 2 field goals manqués par PK Josh Lambo (0/2 FG / 1/1 PAT) et deux interceptions de QB Trevor Lawrence (14/33, 118 yards, 1 TD, 2 INT). Toutes ces erreurs, et moins de 200 yards offensifs, expliquent aisément la différence au score entre les Jaguars et les Broncos. Denver n'a pas commis d'erreur mais s'est aussi handicapé avec 10 pénalités pour 101 yards. QB Teddy Bridgewater (26/34, 328 yards, 2 TD) a terminé le match avec deux passes de touchdown, aucune interception et plus de 75% de passes complétées, comme il l'avait fait en Semaine 1 contre les New York Giants (27-13). Seuls quatre joueurs ont réussi ce "doublé" pour entamer une saison NFL : Drew Brees (2018), Aaron Rodgers (2015) et Jeff George (1994). Il a profité d'un grand jour de WR Courtland Sutton (9 réceptions, 159 yards). 

Buffalo Bills (1-1) - Miami Dolphins (1-1) : 35 - 0

QB Tua Tagovailoa (1/4, 13 yards) est sorti, blessé aux côtes, sur le deuxième drive de Miami et les Dolphins n'ont pas existé contre Buffalo. Les Bills ont marqué sur leurs deux premiers drives et, malgré un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
, une interception et un field goal manqué, ils ont atteint la pause avec une avance confortable (14-0). Le score a encore enflé en seconde mi-temps avec le second touchdown de QB Josh Allen (17/33, 179 yards, 2 TD, 1 INT / 5 courses, 35 yards) et la paire de TD au sol de RB Zack Moss (8 courses, 26 yards, 2 TD).

New England Patriots (1-1) - New York Jets (0-2) : 25 - 6

La qualité principale de QB Mac Jones (22/30, 186 yards,) lorsqu'il était à Alabama était de prendre soin du ballon (7 interceptions en 24 matchs). Le quarterback de New England n'est pas flashy mais il ne perd pas souvent la balle. Les New York Jets regrettent peut-être déjà leur choix de Draft alors que QB Zach Wilson (19/33, 210 yards, 4 INT / 3 courses, 19 yards) a lancé quatre interceptions contre les Patriots, dont deux sur ses deux premières passes tentées du match. Autant dire que les Jets n'ont pas existé dans cette rencontre malgré de meilleures statistiques aux premiers downs (18 à 17), efficacité en troisième down (38% à 25%) et yards offensifs (336 contre 260).

San Francisco 49ers (2-0) - Philadelphia Eagles (1-1) : 17 - 11

Philadelphia a tenté un petit coup sur quatrième tentative à moins de cinq minutes de la mi-temps et trois points d'avance (0-3). À 9 yards de l'en-but de San Francisco, WR Greg Ward (0/1) a pris une passe renversée et tenté de trouver QB Jalen Hurts (12/23, 190 yards, / 10 courses, 82 yards, 1 TD) dans l'en-but. La passe a été incomplète puis QB Jimmy Garoppolo (22/30, 189 yards, 1 TD / 11 courses, 20 yards, 1 TD) a utilisé la majorité du temps restant pour mener le premier drive gagnant des 49ers qui ont rejoint les vestiaires en tête (7-3). Il a lui-même assuré le service, à la course, pour le second touchdown des Niners en début de dernier quart temps (14-3) avant que Jalen Hurts réduise l'écart au score, lui aussi au sol. 

Las Vegas Raiders (2-0) - Pittsburgh Steelers (1-1) : 26 - 17

Las Vegas a obtenu une belle victoire à Pittsburgh derrière une grosse performance de QB Derek Carr (28/37, 382 yards, 2 TD). Sa seconde passe de touchdown pour WR Henry Ruggs III (5 réceptions, 113 yards, 1 TD) a permis aux Raiders d'asseoir définitivement leur victoire (23-14) alors que les Steelers étaient revenus à 2 points sur le premier touchdown de RB Najee Harris (10 courses, 38 yards / 5 réceptions, 43 yards, 1 TD), le rookie d'Alabama. Le tournant du match a peut-être été la sortie sur blessure de LB T.J. Watt (4 placages, 1 sack) qui a désorienté la défense de Pittsburgh.

Minnesota Vikings (0-2) - Arizona Cardinals (2-0) : 33 - 34 

Minnesota a manqué le field goal de la gagne, un coup de pied de 37 yards, à 4 secondes du terme du match et Arizona a remporté cette rencontre à suspense. Les deux équipes ont joué au chat et à la souris avec sept changements de leader au score. Malgré deux interceptions, dont une retournée pour touchdown par LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Nick Vigil (8 placages, 1 INT, 1 TD) sur sa première passe de la seconde mi-temps et qui a redonné l'avantage au score aux Vikings (24-30), QB Kyler Murray (29/36, 400 yards, 3 TD, 2 INT / 5 courses, 31 yards, 1 TD) a réalisé un match monstre avec 400 yards à la passe. Son alter-ego côté Vikes, QB Kirk Cousins (22/32, 244 yards, 3 TD / 2 courses, 35 yards) n'a pas été aussi prolifique mais il n'a pas perdu de ballon. Les Cards remportent donc cette course poursuite et les Vikings peuvent se mordre les doigts après, déjà, une courte défaite en Semaine 1 (à Cincinnati, 24-27 OT). 

Atlanta Falcons (0-2) - Tampa Bay Buccaneers (2-0) : 25 - 48

Atlanta est resté au contact de Tampa Bay jusqu'au début du dernier quart temps (25-28) puis a totalement explosé sous la pression défensive des Buccaneers et de SSafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon punt.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
Mike Edwards (4 placages, 2 INT, 2 TD) qui a intercepté QB Matt Ryan (35/46, 300 yards, 3 TD, 2 INT) à deux reprises au dernier quart temps et retourné les deux interceptions pour touchdown. Avant cela les Falcons avait fait jeu égal avec les Bucs, malgré une énième performance dantesque de QB Tom Brady (24/36, 276 yards, 5 TD) qui a trouvé TE Rob Gronkowski (4 réceptions, 39 yards, 2 TD) sur ses deux premières passes de TD et WR Mike Evans (5 réceptions, 75 yards, 2 TD) sur les deux suivantes. Tampa Bay signe un dixième succès consécutif, la plus longue série de son histoire. Atlanta, au contraire, a perdu son septième match de rang.

Dallas Cowboys (1-1) - Los Angeles Chargers (1-1) : 20 - 17

Dallas s'est imposé sur le fil à Los Angeles sur un field goal de 56 yards à expiration de l'horloge. Les Cowboys avaient pris les choses en main en marquant les deux premiers touchdowns du match (14-3) par RB Tony Pollard (13 courses, 109 yards, 1 TD / 3 réceptions, 31 yards) et RB Ezekiel Elliott (16 courses, 71 yards, 1 TD / 2 réceptions, 26 yards). Les Chargers sont revenus au score par le duo QB Justin Herbert (31/41, 338 yards, 1 TD, 2 INT) - WR Mike Williams (7 réceptions, 91 yards, 1 TD) en début de seconde mi-temps puis les deux équipes se sont livrées à une bataille de FGs. Les hôtes regretteront la seconde interception de leur quarterback dans l'en-but des Cowboys à la fin du troisième quart temps et le field goal de 44 yards raté juste avant la mi-temps.

Tennessee Titans (1-1) - Seattle Seahawks (1-1) : 33 - 30 (OT)

Seattle menait de 14 points après deux minutes dans le dernier quart temps (30-16) mais n'a ensuite plus réussi à marquer n'ayant le ballon que pendant trois des treize dernières minutes du match pour deux "3 & out". En tout, Tennessee a eu la balle pendant plus de 44 minutes, prolongation incluse, contre un peu moins de 23 minutes pour Seattle. RB Derrick Henry (35 courses, 182 yards, 3 TD / 6 réceptions, 55 yards) a été omniprésent avec notamment les deux touchdowns qui ont permis aux Titans de recoller au score puis d'égaliser. PK Randy Bullock (4/5 FG / 3/3 XP) a offert la victoire aux visiteurs en prolongation, se rachetant d'un FG manqué en fin de troisième quart temps. C'est la quatrième fois dans leur histoire que les Seahawks perdent un match après avoir mené par plus de 15 points à la mi-temps (24-9).

Kansas City Chiefs (1-1) - Baltimore Ravens (1-1) : 35 - 36

Après trois revers en autant de matchs contre Kansas City, QB Lamar Jackson (18/26, 239 yards, 1 TD, 2 INT / 16 courses, 107 yards, 2 TD) a enfin obtenu sa première victoire contre les Chiefs en étant au four et au moulin pendant toute la rencontre. La mise en route a pourtant été laborieuse : sa troisième passe du match a été interceptée par S Tyrann Mathieu (6 placages, 2 INT, 1 TD) pour touchdown moins d'une minute après le début du match et le "Honey Badger" a remis ça en fin de premier quart temps en interceptant à nouveau le MVP 2019 à l'entrée de l'en-but des Chiefs. Ce dernier a maintenu les Ravens à distance de KC puis mis le turbo au dernier quart temps avec deux touchdowns au sol et un neuvième match en carr¡ère à plus de 100 yards à la course, record NFL de Michael Vick égalé. Pendant ce temps, la défense de Baltimore a tenu l'attaque de Kansas City en respect, forçant un fumble de RB Clyde Edwards-Helaire (13 courses, 46 yards) à 85 secondes de la fin du match. Un peu plus tôt dans le match, elle avait causé la première interception en septembre de QB Patrick Mahomes II (24/31, 343 yards, 3 TD, 1 INT). 

Detroit Lions (0-2) - Green Bay Packers (1-1) : 17 - 35

Detroit menait à la mi-temps à Green Bay (17-14) mais a flanché après la pause, encaissant trois touchdowns dont deux par RB Aaron Jones (17 courses, 67 yards, 1 TD / 6 réceptions, 52 yards, 3 TD) qui en avait déjà marqué deux en première mi-temps. Les Lions ont été victimes de deux pertes de balle, un fumble et une interception, de QB Jared Goff (26/36, 246 yards, 1 INT / 4 courses, 46 yards) en seconde mi-temps. Le quarterback des visiteurs a aussi manqué deux passes en quatrième tentative. Son homologue des Packers, QB Aaron Rodgers (22/27, 255 yards, 4 TD) a, quant à lui, retrouvé des couleurs après une piètre performance en Semaine 1. Detroit a désormais perdu ses cinq dernières confrontations contre GB.

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Il n'y a pas d'autres options pour jouer en NFL qu'avoir de la chance et avoir réussi une bonne carrière universitaire  – Donte Hall

En VO :  There is no formula to making it to the NFL other than good fortune and and playing well in college. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !