Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Patriots media session 2 du 1er février

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Patriots Defensive Coordinator Matt PATRICIA
Patriots Defensive Coordinator Matt PATRICIA (Van TRAN NGOC, footballamericain.com)
le 02/02/2017 à 07:45 par Van Tran Ngoc

La conférence de presse quotidienne des Patriots a lieu à 16h dans l'hôtel JW Marriot où réside les Patriots. L'hôtel se situe juste en face du centre commercial "Galleria", ce qui permet aux joueurs d'aller faire les magasins à pied pendant leur temps libre. Aujourd'hui, une partie du coaching staff et des joueurs étaient disponibles pour des interviews. J'en ai profité pour discuter avec Matt Patricia, le coordinateur défensif des Patriots.

Coach Patricia est venu comme les jours de match avec un crayon à papier tout neuf sur l'oreille. Malgré le fait que les Patriots possèdent la meilleure défense de la ligue, et que le dicton "Defense wins Championships" a souvent été prouvé, coach Patricia est resté très humble, et a préféré vanter les qualités de l'attaque des Falcons, plutôt que de parler des forces de son escouade.
A entendre parler les défenseurs des Patriots et leur coordinateur défensif, on a l'impression qu'ils craignent énormément l'attaque des Falcons (ce qui peut se comprendre), et qu'ils espèrent juste bien jouer face à la meilleure attaque de la ligue.

Patriots <span class='glossary'><a href='/glossaire#safety'>S</a><span class='explanation'><b>Safety</b><br/><span>Signifie deux choses différentes :</span><ol><li>c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon <span class='glossary'><a href='/glossaire#punt'>punt</a><span class='explanation'><b>Punt</b><br/>action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.</span></span>.</li><li>c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.</li></ol></span></span> Devin McCOURTY
Patriots SSafety
Signifie deux choses différentes :
  1. c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon puntPunt
    action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
    .
  2. c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
Devin McCOURTY (Van TRAN NGOC, footballamericain.com)

Pour clore la discussion, j'ai demandé à coach Patricia si la meilleure solution pour défendre les Falcons n'était pas de blitzer Matt Ryan pour l'empêcher de distribuer le ballon à tous ses playmakers, mais bien évidemment les coaches ne révèlent jamais leur plan de match, il a juste esquissé un sourire suite à ma question en me répondant qu'il espérait uniquement que son équipe joue le mieux possible face aux Falcons. A croire qu'ils ont tous suivi un cours de communication auprès de coach BELICHICK.

Patriots Head Coach Bill BELICHICK
Patriots Head Coach Bill BELICHICK (Van TRAN NGOC, footballamericain.com)

Aujourd'hui coach BELICHICK a souri en conférence de presse ! Ce qui est plutôt exceptionnel pour le souligner.

Interrogé sur les conseils qu'il donnait à ses trois fils qui sont tous dans le coaching (dont Steve, coach des safeties des Patriots), Coach BELICHICK a précisé qu'il préférait jouer son rôle de père pour conseiller ses enfants. Sachant que son propre père lui même grand coach de football, lui avait déconseillé de devenir coach...

BELICHICK a insisté sur le fait qu'il conseillait à ses enfants de réaliser leur rêve avant tout, et qu'ils les encouragerait toujours quelque soit le chemin choisi. Tous les journalistes qui ont tenté de l'interroger sur la saison prochaine et notamment le match à Mexico se sont fait rembarrés, Coach BELICHICK est uniquement focalisé sur le match contre les Falcons d'Atlanta et ne veut pas parler du futur.

Le joueur que l'on a entendu le plus lors de cette session est le fantasque Tight End Martellus Bennett.

Patriots TE Martellus BENNETT
Patriots TE Martellus BENNETT (Van TRAN NGOC, footballamericain.com)

C'est le joueur qui s'est exprimé le plus longtemps sur à peu près tout et n'importe quoi. Pas besoin de lui poser beaucoup de questions, il est capable de parler pendant des heures dès qu'on le lance sur un sujet.

Interrogé sur une carrière éventuelle d'acteur dans un film d'horreur, il est parti dans un long discours sur le fait que s'il jouait dans un film d'horreur, il ne souhaitait pas être le seul acteur afro américain, car selon lui dans ce genre cinématographique, c'est toujours la minorité ethnique qui décède dès le début du film...alors que s'ils étaient plusieurs acteurs afro américains dans le film, il aurait plus de chance de participer à la totalité du film....Bref... Martellus BENNETT a réellement captivé l'audience pendant plus de 45 minutes.

Patriots S Patrick CHUNG
Patriots S Patrick CHUNG (Van TRAN NGOC, footballamericain.com)

Patriots CB Malcolm BUTLER
Patriots CB Malcolm BUTLER (Van TRAN NGOC, footballamericain.com)

Malcolm Butler, héros du Superbowl 49 a été très sollicité par les media aujourd'hui.

Patriots WR Chris HOGAN
Patriots WR Chris HOGAN (Van TRAN NGOC, footballamericain.com)

Chaque jour apporte son lot de rencontre originale, hier c'était le head coach de l'équipe de France, Patrick ESUME, aujourd'hui j'ai croisé un monsieur au physique imposant du nom de Larry FITZGERALD venu interviewer le receveur Michael Floyd qu'il semblait très bien connaitre.

Larry FITZGERALD
Larry FITZGERALD (Van TRAN NGOC, footballamericain.com)

Il s'agit en fait du père du futur Hall of Famer Larry Fitzgerald Jr.

L'interview a dérivé sur une conversation sur le golf car Michael FLOYD est lui même golfeur. (NDLR, Larry Jr est un très bon golfeur, ce qui n'est pas le cas de son père apparemment).

A noter que vendredi la NFL organise un tournoi de golf de charité avec d'anciennes stars NFL et il est probable que Larry FITZGERALD Sr soit de la partie.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Atlanta 0 21 7 0 0 28
New England 0 3 6 19 6 34
... chargement de la zone de commentaire ...

 Hier, j'étais un quarterback noir qui se trouvait être un bon quaterback. Aujourd'hui, je suis un bon quarterback qui se trouve être noir.  – Doug Williams, QB des Redskins, le lendemain de sa victoire lors du Super Bowl XXII.

En VO :  Yesterday, I was a black quarterback who happens to be good. Today, I'm a good quarterback who happens to be black. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !