CM2015 - les Etats-Unis trop forts pour la FranceEtats-Unis 82 - 0 France

Paul Durand est sorti sur blessure dans le premier QT
Paul Durand est sorti sur blessure dans le premier QT (Thomas Depaepe)
le 16/07/2015 à 20:04 par François-Noël Martin

L’équipe de France disputait cette nuit les demi-finales du championnat du monde de football américain face aux Etats-Unis. Malgré une motivation certaine et une envie de bousculer les double tenants du titre, les Bleus se sont lourdement inclinés 82-0. Ils affronteront samedi le Mexique pour tenter de ramener le bronze de la compétition.

Il n’aura fallu que quelques minutes aux Américains pour donner le ton et avoir la mainmise sur le match. Dès l’entame de la rencontre, les joueurs de Dan Hawkins vont prendre à la gorge les Bleus et, après avoir récupéré la possession du cuir, ils envoient leur runningback Aaron Wimberly (9 courses, 117 yds, 1TD) inscrire le premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de la partie sur une course en force de 17 yards (6-0). L’équipe de France ne parvient pas à réagir et Alexandre Sy voit son puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
contré par B.J. Beatty qui recouvre le ballon dans la zone d’en-but tricolore (12-0). Les Américains ne lèvent pas le pied et vont rapidement ajouter un troisième essai sur une “bombe” de 49 yards de Kevin Burke (5/6, 89 yds, 2 TD) pour Trent Steelman (19-0). Le premier quart-temps vire au cauchemar pour les Français qui perdent leur quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Paul Durand (2/6, 16 yds), blessé sur un plaquage. Son remplaçant, Perez Mattison (9/20, 85 yds, 1 INT) lâche le cuir sur un sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
dans sa propre end-zone qui est récupéré par Matt Oh. Les Etats-Unis mènent 26-0 et ses trois escouades, attaque, défense et spéciale, ont chacune scoré.

Intenables coureurs américains...
Intenables coureurs américains... (Thomas Depaepe)

Le festival offensif américain se poursuit dans le second quart-temps : Sadale Foster (7 courses, 81 yds, 2 TD) sur une course de 11 yards, puis Ernst Brun sur une connection avec Burke, et Steelman à la réception d’une passe de Dylan Favre (4/6, 31 yds, 2 TD) portent la marque à 47-0. De leur côté, les Français peinent à progresser au sol, leur coureur Stephen Yepmo étant limité par la défense adverse à 9 yards de gain en 10 portées. Ils s’en remettent au jeu de passe et Mattison perd à nouveau le ballon sur un sack juste avant la pause. Son homologue américain l’imitera quelques instants plus tard à 1 petit yard de la goaline tricolore, mais c’est un de ses coéquipiers qui recouvre le fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
pour ajouter 6 nouveaux points au tableau d'affichage (54-0 avec la transformation).

Au retour des vestiaires, les Américains insistent sur leur jeu au sol pour laisser le chronomètre tourner et inscrire deux nouveaux touchdowns par T.S Rowe (14 courses, 65 yds, 1 TD) et Foster (68-0).

Sonnée, l’équipe de France n’abdique pas pour autant et cherche des solutions pour sauver l’honneur. Mais elle va rendre le ballon à son adversaire sur deux nouveaux turnovers, un fumble et une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
, qui profite des positions favorables offertes dans la redzone pour inscrire deux derniers essais, sur une connection Favre-Brun et une course de Nick Griffin. 82-0, la marque n’évaluera plus malgré les dernières forces lancées dans la bataille par les Bleus.

Si le score est sévère pour l’équipe de France, il reflète la différence de niveau qu’il existe entre ces deux équipes. Avec 334 yards gagnés au sol, les Etats-Unis ont su faire plier la défense tricolore et profiter des turnovers pour inscrire au total 12 touchdowns dans ce match. Les Américains retrouveront samedi le Japon en finale de ce championnat du monde. Les hommes de Patrick Esumé tenteront de décrocher le bronze face au Mexique.

Les Highlights de la FFFA


GAME 3 : FRANCE vs USA par ff-footballamericain

 

... chargement de la zone de commentaire ...

 Si votre fils vous rend fou, vous avez le choix entre lui apprendre à jouer Nose Tackle ou l'envoyer jouer sur l'autoroute. Ca revient au même au final.  – L'ancien défenseur et maintenant journaliste Bob Golic.

En VO :  If you're mad at your kid, you can either raise him to be a nose tackle or send him out to play on the freeway. It's about the same. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !