Preview : Packers @ CardinalsRevanche dans le désert ?

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Nouvelle vague de sacks en vue pour Rodgers ?
Nouvelle vague de sacks en vue pour Rodgers ?
le 16/01/2016 à 14:35 par Rémy Lecomte

La deuxième rencontre de ce divisional round opposera cette nuit les Packers et les Cardinals. C’est la seconde fois que ces équipes s’affronteront cette saison. Les Packers, galvanisés après leur victoire dans la capitale, auront à cœur de montrer un autre visage que lors de la débâcle du 27 décembre.

Bis repetita ?

En fin de saison régulière les deux équipes s’étaient affrontées. On avait assisté à un véritable naufrage collectif des Packers face à des Cardinals dominateurs, 38 - 8. Alors oui, les Packers semblent s’être réveillés face aux Redskins après une saison fort peu convaincante. Mais il en faudra plus pour venir à bout de l’une des équipes en forme de la NFL.

Les Cardinals quant à eux espèrent de nouveau faire déjouer Aaron Rodgers qui avait été sacké huit fois et intercepté une fois ! Sans doute le pire match de sa carrière.

L’équipe en forme

Bruce Arians emmène l’équipe en forme du moment. La défaite face à Seattle n’avait guère d’intérêt. La série de victoire qui a précédé ce revers en fin de saison était impressionnante. Arizona semble être l’équipe la plus complète de la ligue avec une défense de fer, orpheline de Tyrann Mathieu mais qui peut compter sur Patrick Peterson pour éteindre les receveurs adverses. Des DB’s de talent combinés à une pression sur le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
, c’est la recette idéale pour une équipe qui est dans le top 10 dans toutes les catégories : points encaissés, yards concédés tant à la course qu’à la passe.

Mais ce qui impressionne, c’est que même offensivement les Cardinals figurent dans le haut du tableau dans chaque catégories. C’est d’ailleurs l’équipe qui cumule le plus de yards cette saison avec une moyenne de 408 yards par match !

Des absents de marque

L’absence de Jordy Nelson a porté préjudice à l’attaque des Packers mais en cette fin de saison les Cardinals ont perdu leur célèbre safetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
, Mathieu. Autre coup dur du côté de Green Bay, la blessure de Davante Adams qui sera absent ce soir. Bonne nouvelle cependant pour Rodgers, David Bakhtiari sera sans doute présent dans la ligne offensive.

Les clés du match

L’une des clés du match sera bien entendu la protection d’Aaron Rodgers. Si le QB est pris sous le feu de la défense adverse, on imagine mal les Packers sortir intacts du désert. Mais le jeu de course aura aussi son importance, Eddie Lacy et James Starks devront avoir un impact sur la rencontre face à une défense de course intransigeante. Si le jeu de course s’impose, cela permettra aussi à Rodgers de faire mal à la secondary et de montrer qu’il est toujours l’un des meilleurs à son poste.

Ce duel, c’est aussi une opposition entre deux passeurs impressionnants. Carson Palmer sort d’une saison solide alors que Rodgers a souffert après une belle entame. Le QB d’Arizona a balancé 35 touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
dont neuf vers Larry Fitzgerald qui a trouvé une seconde jeunesse sous Arians. Les Cardinals peuvent se targuer d’avoir deux receveurs à plus de 1000 yards avec Fitz et John Brown. Mais l’attaque s’appuie aussi sur son jeu de course. Les deux Johnson ont trouvé 11 fois le chemin de la endzone, David Johnson 8 fois et Chris Johnson 3 fois.

La défense des Packers sera-t-elle capable de stopper cette machine ? Rien n’est moins sûr mais ils pourront compter sur le Clay Maker et Julius Peppers pour secouer Carson Palmer. Sam Shields, quant à lui, est incertain pour cette rencontre.

Verdict ?

On imagine difficilement Green Bay venir à bout d’Arizona. Les jeunes Cardinals devront cependant se méfier de l’expérience de leur adversaire du jour. Il serait idiot d’enterrer des Packers emmenés par Rodgers. Mais les locaux ont cependant assez logiquement la faveur des pronostics. Une qualification pour la finale de la conférence nationale est en jeu, on espère que le spectacle sera au rendez-vous ! Réponse cette nuit à 2h15 heure française.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Arizona 7 0 3 10 6 26
Green Bay 0 6 7 7 0 20
... chargement de la zone de commentaire ...

 Peu importe que tu sois un Grand, le prochain Grand est déjà assis là à attendre de prendre ta place.  – Joe Theismann

En VO :  No matter how great you are, the next great one is already sitting there waiting to take your place. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !